Menu
SIFER 2021
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

RTE reste vigilant pour l’hiver et lance un appel citoyen  

RTE reste vigilant pour l’hiver et lance un appel citoyen  
Par S. B., le 19 novembre 2020.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Après un premier prévisionnel en juin sur le passage de l’hiver, RTE a tenu une conférence de presse masquée et numérique afin de présenter ses prévisions affinées pour le passage de l’hiver. Il y a de grosses incertitudes et le transporteur d’électricité insiste sur les comportements citoyens pour passer l’hiver.
 
L’une des raisons de cette mise à jour des prévisions pour le passage de l’hiver par RTE est l’affinement des disponibilités nucléaires le 18 septembre dernier.
RTE est revenu sur les leviers à sa disposition pour que l’hiver se passe bien, notamment un nouvel appel d’offre d’effacement de 370 MW pour novembre et décembre 2020 qui s’ajoutent aux 770 MW déjà contractualisé pour l’année 2020. Et pour 2021, ce chiffre s’accroit pour passer à 1 700 MW.
Une réorganisation du planning des arrêts des réacteurs a permis de conserver un maximum de tranches disponibles pour les mois les plus froids afin d’avoir une disponibilité maximale.
Quant aux stocks d’eau, ils sont au plus haut grâce à une année douce et à la prudence des producteurs
 
Les prévisions sont légèrement plus optimistes
 
Pour le mois de décembre, la baisse de consommation attendue est de 5 % du fait de la crise sanitaire. De plus, les prévisions météo à 45 jours permettent d’écarter le risque d’une situation climatique extrême. Enfin, la France bénéficiant de plus de 50 GW de production nucléaire disponible, la situation est sous contrôle.
Pour le mois de janvier la disponibilité nucléaire sera de 50 à 55 GW et les stocks hydrauliques seront toujours au plus haut. Toutefois, des incertitudes se font jour si le froid pointe son nez et que le vent se fait rare, si le retour de certains réacteurs prend du retard et si la crise sanitaire s’améliore ou pas.
Février sera encore un point de tension pour le système électrique avec 10 GW de production de nucléaire à l’arrêt par rapport à fin janvier, ce qui sera un point plus bas que d’habitude. De plus, il y a toujours les incertitudes météo et de consommation.
 
Un appel citoyen avec EcoWatt
 
L’un des leviers de RTE pour aider le système électrique à ne pas enclencher ses systèmes de protection, c’est EcoWatt. Derrière ce nom, ce cache une application et un site web permettant à chacun de se tenir au courant de l’état du réseau et d’adapter son utilisation électrique de façon citoyenne afin, dans un effort commun, de lui permettre de ne pas fléchir.
Si cela n’est pas suffisant ou si le nombre de personnes qui jouent le jeu est trop faible, il reste 3 autres leviers : l’interruptabilité (environ 1 400 MW), la baisse de tension de 5 % (jusqu’à 4 000 MW) et en dernier recours, les coupures localisées et temporaires (2 heures maximum).
 
Le cas du Grand Ouest
 
Comme chaque année, les péninsules électriques de notre pays font l’objet d’une attention particulière de la part de RTE. Le Grand Ouest n’y échappe pas avec peu de moyens de production mais, finalement, une situation moins tendues que l’année dernière avec le retour d’un des 2 réacteurs de Flammanville pour fin novembre, le retour possible de Cordemais et la liaison IFA2 entre la France et l’Angleterre qui va entrer en service.
Néanmoins, on peut se demander si la PPE qui  fait de l’électricité son champion au détriment, peut-être, d’autres énergies et d’un mix plus équilibré (pas un mot sur l’aide des cycles combiné gaz pendant la conférence) ne devrait pas tenir davantage compte des inquiétudes plus ou moins fortes, hiver après hiver, du transporteur d’électricité.
 
Retrouvez sur LinkedIn Sébastien Battaglini, rédacteur en chef de Réseaux VRD.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Réseaux VRD
Le seul magazine 100 % Réseaux, à destination des collectivités et du secteur privé.
Découvrir
Acheter un numéro
À lire également
Lancement du chantier du parc éolien en mer du Calvados
Lancement du chantier du parc éolien en mer du Calvados
EDF Renouvelables, EIH S.a. r.l et Wpd donnent le coup d'envoi à la construction du parc éolien en mer du Calvados (Courseulles-sur-Mer).
Jupiter 1000 injecte son hydrogène
Jupiter 1000 injecte son hydrogène
Le projet Jupiter 1000, porteur de nombreux espoirs dans le domaine des énergies renouvelables, est entré dans une phase décisive de son histoire puisqu’il a réalisé avec succès les premières injections de gaz dans le réseau gaz.
Dunkerque : le projet d’éolien off-shore poursuit sa route
Dunkerque : le projet d’éolien off-shore poursuit sa route
​La société Eoliennes en Mer de Dunkerque (EMD) et RTE (Réseau de Transport d’Electricité) ont annoncé leur décision de poursuivre le développement du projet de parc éolien en mer au large de Dunkerque.
L’atout BIM de Spac pour l’enfouissement de lignes électriques
L’atout BIM de Spac pour l’enfouissement de lignes électriques
C’est un projet de grande ampleur qui a démarré en février 2020 au niveau des communes de Saint-Denis (93) et de Villeneuve-la-Garenne (92). Mené par RTE, il consiste à concevoir et réaliser une galerie technique pour la mise en souterrain de 15 km de lignes électriques. En charge de l’installation de 4 nouvelles liaisons 225 000 v, Spac est de la partie, avec notamment la réalisation de la modélisation du chantier en BIM, outil de plus en plus privilégié et utile pour ce type de travaux.
Un MAN TGS spécialement adapté aux travaux sous haute tension
Un MAN TGS spécialement adapté aux travaux sous haute tension
Le constructeur MAN vient de livrer à RTE (Réseau de transport d’électricité), un modèle TGS spécialement équipé pour les interventions sous haute tension. Une démonstration de la capacité de MAN de proposer des véhicules adaptés aux usages les plus spécifiques.
Quelles batteries pour la France et l’Europe ?
Quelles batteries pour la France et l’Europe ?
Polluantes, éphémères, chères… les qualificatifs peu glorieux ne manquent pas pour désigner les batteries électriques d’aujourd’hui. Le système tend pourtant à changer. Leur recyclabilité s’améliore et leur utilité se fait davantage sentir du fait de la fragilité des data centers chargés de garder nos données. 
Pérenniser les réseaux fibres : le Credo s’implique
Pérenniser les réseaux fibres : le Credo s’implique
Alors que les infrastructures de réseaux numériques sont devenues un élément clé de la société civile, que ce soit pour le public, pour les entreprises ou pour les administrations, il est important de songer à leur pérennité. C’est la raison pour laquelle le Credo vient de publier 3 premières fiches pratiques qui viennent apporter de précieuses informations.
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.