Menu
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

A Massy-Antony, le futur quartier Vilgénis et son réseau de chaleur vertueux

A Massy-Antony, le futur quartier Vilgénis et son réseau de chaleur vertueux
Par la redaction, le 27 octobre 2020.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Dès le premier trimestre 2021, les premiers usagers du futur projet urbain Vilgénis à Massy-Antony (92), bénéficieront d’un réseau de chaleur issu à 72 % d’une énergie renouvelable et de récupération : l’incinération des déchets ménagers et du bois de récupération. Soutenu financièrement par l’Ademe et la région Ile-de-France, ce projet s’inscrit pleinement dans la volonté d’Engie Solutions d’accompagner la transition vers la neutralité carbone de ce territoire.
 
Sous le pilotage d’Enoris, filiale d’Engie Solutions, les équipes œuvrent depuis le mois de juin sur la rue de Vilgénis et l’avenue du Président Salvador Allende, à Massy, pour déployer 1 300 mètres supplémentaires de réseau de chaleur. A terme, ils raccorderont cet ambitieux projet urbain de 89 000 m2 à dominante résidentielle. Les premiers usagers de cette extension bénéficieront de cette chaleur renouvelable dès le 1er trimestre 2021. 
Menés conjointement avec le Simacur (Syndicat mixte pour le chauffage urbain et le traitement des déchets ménagers), propriétaire des installations de production et de distribution de chaleur, et la Ville de Massy, ces travaux d’extension du réseau permettront de raccorder plus de 20 nouvelles installations : l’équivalent de 1 500 logements, un groupe scolaire, une crèche et des bâtiments communaux existants.
Au total, Enoris produit et achemine au long d’un réseau de 35 km, de l’énergie pour le chauffage et l’eau chaude de 26 000 équivalents logements sur les communes de Massy et Antony, auxquels s’ajouteront 3 000 équivalents logements supplémentaires prévus dans un programme d’extension. Ce qui fait de lui, l’un des plus grands réseaux de France.
     Un chantier en faveur de la transition bas carbone du territoire 
Son bouquet énergétique, composé jusqu’à présent de chaleur majoritairement produite à partir de la valorisation énergétique des déchets ménagers et de la combustion de plaquettes forestières, est composé dorénavant essentiellement d’énergies de récupération, à savoir ; la valorisation énergétique des déchets ménagers, qui représente 47% des énergies utilisées contre 41% jusqu’alors, avec 87 000 tonnes de déchets traitées annuellement ; et le bois « fin de vie » à hauteur de 21% – en remplacement de la plaquette forestière, ce qui se traduit par la mise en œuvre d’une filière de valorisation innovante, favorisant l’économie locale autour d’une ressource abondante.
Aujourd’hui, le réseau en chaleur est alimenté par deux sites : le site de la Bonde et la chaufferie Victor Basch. Le premier se compose d’une unité de valorisation des déchets ménagers avec 2 chaudières d’une puissance unitaire de 11 MW, d’une chaufferie bois-charbon constituée également de 2 chaudières, de 32 MW chacune et de 2 chaudières fioul domestique. La chaufferie, elle, fonctionne en appoint-secours des chaufferies du site de la Bonde et se compose de 2 chaudières gaz d’une puissance de 22 MW chacune.
Crédit DR
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Réseaux VRD
Le seul magazine 100 % Réseaux, à destination des collectivités et du secteur privé.
Découvrir
Acheter un numéro
À lire également
La stratégie Béton de Frans Bonhomme
La stratégie Béton de Frans Bonhomme
Fort d’une offre de produits béton enrichie, notamment grâce à l'acquisition DMTP, le Groupe Frans Bonhomme poursuit sa stratégie de conquête dans cette gamme à destination des entreprises de travaux publics. Tout en s’appuyant sur un réseau de près de 400 points de vente dont 156 spécialisés dans les produits béton, le distributeur a également choisi de renforcer l’accompagnement des utilisateurs et de ses collaborateurs dans la prévention des risques pour plus de sécurité.
Coulommiers métamorphose son eau potable
Coulommiers métamorphose son eau potable
Par le passé, la ville de Coulommiers a rencontré des problèmes de production d’eau potable à cause d’inondations. Une nouvelle usine est en construction pour remédier à cela et, pour la relier au réseau, il faut poser de nouvelles canalisations. Un travail de grande ampleur mettant en œuvre des techniques sans tranchée.
En région PACA, un collectif mobilisé pour faire avancer la filière méthanisation
En région PACA, un collectif mobilisé pour faire avancer la filière méthanisation
Après deux années d’existence, l’heure est au bilan pour Métha’Synergie, le collectif créé pour accompagner les porteurs de projets qui souhaitent s’engager dans un projet de méthanisation en région Provence-Alpes-Côte d’Azur.
NGE déploie la fibre anglaise
NGE déploie la fibre anglaise
NGE a été retenu par Liverpool City Region pour son réseau très haut débit en fibre optique, aux côtés d’ITS Technology Group (fournisseur de réseau au Royaume-Uni) pour la création d’une joint-venture destinée à connecter aux réseaux de fibre optique les entreprises et les établissements publics des 6 districts de la région de Liverpool.
En Autriche, Spie ouvre de nouveaux horizons pour le transport d'électricité
En Autriche, Spie ouvre de nouveaux horizons pour le transport d'électricité
Spie et Netz Niederösterreich, fournisseur d'électricité, de gaz et de chauffage de Basse-Autriche, poursuivent leur partenariat de longue date. Le prestataire de services multi-techniques est chargé de moderniser le système de commutation de 110 kV du poste de transformation de Neusiedl an der Zaya qui augmentera la capacité d'alimentation du réseau en énergie renouvelable.
Sécurité sur les nacelles : « Technologiquement, la machine ne peut pas tout »
Sécurité sur les nacelles : « Technologiquement, la machine ne peut pas tout »
Utiliser une nacelle élévatrice sur porteur peut s’avérer dangereux. C’est dans cette perspective que l’INRS travaille à sensibiliser les entreprises et utilisateurs aux risques encourus si certaines règles et précautions ne sont pas prises en compte lors des interventions. Alors que les fabricants participent eux aussi à réduire les risques sur leurs machines, Joseph Ratsimihah, expert INRS équipements de travail dédiés à l'élévation de personnel, confirme que malgré leurs efforts, en terme de sécurité, la machine ne peut pas tout.
Grand-Paris : Métropolis met en service ses premières bornes
Grand-Paris : Métropolis met en service ses premières bornes
Métropolis a été choisi par la Métropole du Grand Paris pour déployer les bornes de recharge pour les véhicules électriques dans les 130 communes métropolitaines (hors la ville de Paris) et les premières arrivent à Rueil-Malmaison.
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.