Offre Silver (à partir de 8,90 €)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Valence inaugure sa chaufferie biomasse

Valence inaugure sa chaufferie biomasse
Par la rédaction, le 7 octobre 2020.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
La ville de Valence bénéficiait depuis 1967 d’un réseau de chaleur urbain entièrement alimenté par des énergies fossiles. Dans le cadre d’un contrat de délégation de service public, l’exploitant, Énergie Verte de Valence, a alors débuté la mise en œuvre de moyens de production de chaleur à la fois plus respectueux de l’environnement et moins couteux. Point d’orgue de cette transformation débutée en 2017, l’inauguration de la chaufferie biomasse.

Le 6 octobre dernier, Nicolas Daragon, maire de Valence et Vice-président de la Rég ion Auvergne-Rhône-Alpes et Sébastien Miloriaux, directeur Régional Sud/Grand-Est du Groupe Coriance, inaugurent la chaufferie biomasse alimentant le réseau de chaleur de la Ville de Valence. 
En 2017, la ville de Valence dans la Drôme avait entamé des travaux de rénovation et de modernisation des installations existantes de son réseau de chaleur urbain sous l’impulsion de son exploitant Energie Verte de Valence, filiale du Groupe Coriance. L’investissement est important, puisque le projet représente au total 24,5 M€, dont une partie, 5,6 M€, est financée par l’ADEME Auvergne-Rhône-Alpes, mais le résultat justifie largement ces moyens.

Protection de l’environnement
Grâce à la chaufferie biomasse EVVA, les usagers pourront bénéficier d’une chaleur issue d’énergie renouvelable, pour un coût de la chaleur maîtrisé grâce notamment au développement du réseau de distribution. Désormais, plus de 55 % d’énergies renouvelables alimentent le réseau. L’arrêt de la cogénération gaz programmé en 2025 permettra d’atteindre 70 % d’ENR. 
La chaufferie biomasse consommera, à terme, jusqu’à 20 000 tonnes de déchets de bois (bois-énergie) par an, entièrement issues de la filière locale, provenant d’un rayon de 100 km maximum. En moyenne, 12 camions par semaine approvisionneront ce site. Ainsi, le choix de la biomasse permet de consolider l’économie locale, de renforcer la filière bois et de créer des emplois non délocalisables. 

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Maîtrise des coûts
La puissance totale installée de la chaufferie est de 43 MW. Elle se compose de : deux chaudières biomasse (3,7 + 6 MW) ; une pompe à chaleur (2,5 MW) ; trois chaudières gaz (3x 10 MW) utilisées en appoint et secours pour garantir la continuité de la fourniture de chaleur. 
Par ailleurs, les technologies de dernière génération ont été installées, cela afin de préserver la santé des Valentinois et la qualité de l’air. Les objectifs du niveau d’émissions, en particulier, sont bien inférieurs à la réglementation en vigueur et seront contrôlés en continu. 
Le réseau de distribution atteindra à terme 22 km, couvrira les besoins en chauffage et eau chaude sanitaire de 7 500 équivalents-logements. Il permettra également d’éviter les émissions de plus de 12 000 tonnes de CO2 chaque année, soit l’équivalent des émissions d’environ 10 000 voitures. 
Après une première baisse du coût de la chaleur en 2019, les usagers vont bénéficier d’une nouvelle baisse de coût au 1er octobre 2020 grâce à l’utilisation de plus de 50 % d’énergie renouvelable. Le prix moyen de la chaleur aux abonnés va ainsi baisser de 19 % par rapport à la situation de 2018.

Crédit DR
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Réseaux VRD
Le seul magazine 100 % Réseaux, à destination des collectivités et du secteur privé.
Découvrir
Acheter un numéro
À lire également
Pollutec Innovation Awards : les 3 lauréats de l’édition on-line 2020
Pollutec Innovation Awards : les 3 lauréats de l’édition on-line 2020
Les 28 membres du jury des Pollutec Innovations Awards ont rendu leur copie. Evaluées selon 4 critères, l’innovation, le potentiel marché, la présentation (pitch on-line) et l’éco-conditionnalité, les 10 solutions pré-sélectionnées pour concourir avaient largement balayé les principaux enjeux de secteurs comme l’eau, les déchets, le traitement de l’air, la microbiologie… Et les gagnants de cette première édition on-line sont…
Bilan gaz Auvergne-Rhône-Alpes : moins de consommation et plus de gaz vert en 2020
Bilan gaz Auvergne-Rhône-Alpes : moins de consommation et plus de gaz vert en 2020
La baisse de la consommation nationale de gaz en 2020 s’est également confirmée pour la région Auvergne Rhône Alpes avec – 6 % par rapport à 2019. Climat exceptionnellement doux et crise sanitaire ont ainsi participé à ce phénomène de baisse tendancielle observé par GRTgaz. À l’heure du bilan annuel, George Seimandi, délégué territorial GRTgaz Rhône Méditerranée est également revenu sur l’essor des gaz renouvelables, une dynamique qui s’est encore poursuivie cette année.
RE2020 : des réactions contrastées
RE2020 : des réactions contrastées
Alors que la RE2020 tout juste dévoilée penche vers l’électricité, Équilibre des Énergies salue « une réglementation des bâtiments neufs à la hauteur de l’ambition climatique » tandis que l’Association Française du Gaz (AFG) souligne être déçue « de l'intention politique exprimée » au travers de la nouvelle réglementation.
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.