Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

RÉSEAUX VRD
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Le SIAEP relance ses chantiers de réseaux

Partager :
Le SIAEP relance ses chantiers de réseaux
Par La rédaction, le 19 mai 2020
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Réseaux VRD
-------------------- PUBLICITÉ --------------------

Depuis le 11 mai, le SIAEP a fait redémarrer un de ses chantiers de réseaux, réalisé par la Sade, à Tremblay en France. Ce projet de renouvellement de réseau d’eau potable avait été interrompu par le confinement. Nous avons contacté Michèle Glaas, la directrice du SIAEP, le maître d’ouvrage.
 
Ce n’est pas un énorme chantier mais il est emblématique d’une période inédite dans nos vies et nos métiers : le retour d’activité post confinement du Covid-19. Ici, il s’agit d’opérer le renouvellement de 1 600 ml de réseau d’eau potable en fonte et PEHD, dans des diamètres allant de Ø 90 à 200 mm. Ce chantier de 800 000 €, situé à Tremblay en France est réalisé par la Sade.
 
Inspection avant ordre de service
 
Avant de délivrer son ordre de service (OS), Michèle Glaas s’est rendue sur le chantier afin de valider les procédures mises en place par la Sade pour permettre à ses hommes de retourner sur le terrain en toute sécurité sanitaire. Et la visite a été particulièrement rassurante pour la représentante du maître d’ouvrage qui a délivré l’OS de reprise d’activité. « La Sade nous avait transmis un guide comportant les différentes mesures qui allaient être appliquées sur le terrain. Je voulais voir comment ce guide théorique était appliqué sur le terrain, concrètement. Masques, visières, distances, lavage des mains, etc., tous les fondamentaux sont là, sans oublier le point d’eau nécessaire au lavage des mains. Il y a aussi la tenue d’un registre quotidien permettant de connaître l’état de chaque employé à son arrivée sur le chantier. Même les pauses repas sont réfléchies. Il y a 4 à 5 personnes sur le chantier. Elles vont déjeuner à des horaires définis pour ne pas être plus de 2 ou 3 dans le bungalow dont la porte et les fenêtres restent ouvertes. »
 
Une reprise du travail attendue !
 
Les hommes sur le terrain affichent clairement leur satisfaction de reprendre le travail. Déjà pour avoir une activité et ne plus être confinés à la maison. Mais aussi pour la dimension salariale. En chômage partiel, l’état prend en charge 84 % du salaire net de base… hors primes. Pour certains, cela peut créer un manque à gagner substantiel. Toutefois, les personnes fragiles ne sont toujours pas autorisées à reprendre le chantier et les prises de températures quotidiennes sont un atout de sécurité supplémentaires.
Plus surprenant, la reprise du travail était attendue également par les riverains ! Cela peut paraître étonnant alors qu’habituellement, le bruit et la poussière sont une source de discorde. « Les riverains voient le retour des chantiers comme le signe de la reprise économique et pour beaucoup, c’est rassurant pour eux et nos rapports avec eux sont très bons ! », nous explique Michèle Glaas
 
La fermeture a été faite dans les règles !
 
Bien sûr, avant de pouvoir relancer le chantier, il a fallut le fermer. Pour cela, un constat contradictoire a été fait et un OS d’arrêt de chantier a été émis. « J’ai également vérifié que le matériel était correctement stocké et qu’il n’y avait pas de danger pour les riverains. Les tranchées ouvertes ont toutes été remblayées », explique Michèle Glaas, qui pendant tout le confinement a effectué des visites sur le chantier, en alternance avec les équipes de la Sade, pour s’assurer que tout allait bien, que le balisage était toujours en place, qu’il n’y avait pas de souci avec les équipement laissés sur place.
 
Le SIAEP est un gros syndicat du Nord-est de l’Ile de France qui fait transiter 15 millions m3 d’eau dans ses réseaux tous les ans, y compris l’eau acheminée vers l’aéroport Paris-CDG. Il a effectué récemment des travaux d’ampleur de dévoiement dans le cadre du CDG Express. Le SIAEP va bientôt compter 12 communes dans son périmètre et gère 315 km de réseau allant jusqu’à Ø 900 mm.
 

  Ripage express en gare de Villejuif : Partie II
+ de vidéos BTP ça tourne
Le flash info du BTP
À lire également
Sécurité et accidents de PEMP : l’Ipaf livre un rapport mondial
Sécurité et accidents de PEMP : l’Ipaf livre un rapport mondial
L’IPAF fournit un nouvel aperçu des accidents de plates-formes de travail (PEMP) dans le monde entier pour 2016-2018. Une analyse qui rapporte que les accidents se produisant sur des PEMP sont proportionnellement plus susceptibles de se produire dans des lieux publics ou le long des routes que sur des chantiers contrôlés tels que les chantiers de construction, les locaux commerciaux ou de location.
Une nouvelle direction régionale sud-est pour Frans Bonhomme
Une nouvelle direction régionale sud-est pour Frans Bonhomme
Le distributeur français de solutions réseaux et canalisations pour les professionnels du bâtiment et des travaux publics, Frans Bonhomme, a inauguré, à Chassieu (Rhône), une nouvelle direction régionale sud-est.
Le BIM pour « construire avant de construire »
Le BIM pour « construire avant de construire »
Outil numérique de la transformation digitale du secteur de la construction, le BIM est de plus en plus présent, notamment dès la phase d’appel d’offres des projets. L’entreprise Spac le prouve ici sur le chantier d’Échirolles, où la maquette numérique a aussi convaincu son client, GRTgaz. Retour sur la préparation du projet avec Mickael Cornu, chef de service Ingénierie et Méthode de Spac.
Machines compactes : la polyvalence partout, pour tout
Machines compactes : la polyvalence partout, pour tout
Des projets urbains à l'aménagement paysager en passant par la démolition de précision, les machines compactes sont le facteur incontournable des chantiers exigeant de la polyvalence. Voici quatre exemples d'applications différentes, éparpillés dans le monde.
Canalisateurs :  Nous sauvons l'eau , l'initiative s'invite sur tous les chantiers
Canalisateurs : "Nous sauvons l'eau", l'initiative s'invite sur tous les chantiers
Initiés par les Canalisateurs du Sud-Est, les panneaux "Nous sauvons l'eau " seront désormais installés sur tous les chantiers de France. De quoi sensibiliser plus largement à la fois le public aux travaux réalisés, mais aussi les entreprises qui prennent part à cette mission.
Compactage léger : automatisation mais aussi sécurité pour Ammann
Compactage léger : automatisation mais aussi sécurité pour Ammann
S’appuyant sur des évolutions autour de l’automatisation, ce sont principalement des solutions conçues pour apporter plus de sécurité sur les chantiers qu'Ammann s’attache à proposer aujourd’hui.
Alexandra Mathiolon, Serfim : « Notre stratégie de diversification nous aide à passer ce cap »
Alexandra Mathiolon, Serfim : « Notre stratégie de diversification nous aide à passer ce cap »
Mise en place des règles sanitaires, d’une cellule psychologique, du télétravail… le groupe Serfim a choisi de mener une communication tambour battant auprès de ses collaborateurs pendant la durée du confinement. Au-delà de la gestion de la crise, Serfim est une entreprise aux bons résultats financiers. Alors même si le cap devrait rester le même, Alexandra Mathiolon, directrice générale du groupe Serfim, le confirme, le temps est à la réflexion.
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Solar PV World Expo 2020
16 Août 2020
EXPOBIOGAZ
2 Septembre 2020
20e Congrès international du recyclage automobile (IARC)
2 Septembre 2020
+ d'événements
Emploi
- Manoeuvre bâtiment
- Chef de chantier
- Chef de chantier
- Mécanicien / Mécanicienne d'engins de chantier et de travaux publics
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.