Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

RÉSEAUX VRD
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Le salut du gaz passe par le bio

Partager :
Le salut du gaz passe par le bio
Par Sébastien Battaglini, le 25 février 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Réseaux VRD
Dans l’optique du verdissement du mix énergétique français, le gaz, comme toutes les énergies fossiles, n’a pas un avenir radieux. Pourtant, le développement du biogaz pourrait parfaitement rendre à cette énergie instantanée, souple et efficace, l’affection des défenseurs de la nature. Ce virage pris sur le tard s’incarne dans de nombreux projets.
 
Le gaz est un secteur qui se porte bien mais qui doit faire face à un défi inédit : assurer sa mutation vers le gaz vert dans un futur proche. Une indispensable évolution dont ont bien conscience tous les...
Article issu du magazine BTP Magazine n° 318.
Retrouvez toute l'information "réseaux VRD" dans BTP Magazine.
BTP Magazine, découvrez la nouvelle formule de BTP matériels avec + de professionnels et + de terrains
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
Ce numéro de BTP Magazine ne fait pas partie de votre abonnement.
Prolongez votre lecture !
JE M'ABONNE
ACHETER LE N° 318
S'identifier
S'inscrire
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
  La parole est à vous éclaire la fibre optique

22 000 emplois à mobiliser dès 2021. Avec l’objectif 100% fibre d’ici 2025 du Gouvernement, le secteur des télécoms a du pain sur la planche. L'équipe de BTP ça tourne s'est rendue au CFA Ducretet à Clichy.
+ de vidéos BTP ça tourne
À lire également
Scies à sol : la productivité, dénominateur commun
Scies à sol : la productivité, dénominateur commun
Robustesse, allègement des équipements, ergonomie des machines, amélioration des rendements, respect de l’environnement, les scies de sol ne cessent d’innover pour offrir à l’opérateur toujours moins d’efforts, mais toujours plus de productivité.
Mini-pelles : consolider les acquis
Mini-pelles : consolider les acquis
Évidemment, le marché des mini-pelles, matériel de prédilection en milieu urbain et qui plus est, le plus important dans l’Hexagone, n’échappera pas à la règle de l’électrification. Mais, en attendant la véritable révolution verte, les constructeurs se refusent à renier les acquis et bichonnent, encore, le bon vieux moteur thermique. Nombreux étaient ceux qui craignaient un ralentissement de l’activité et notamment un recul du marché des mini-pelles, lequel se chiffrait à 11 387 unités en 2018. Après six mois d’activité en 2019, il n’en est rien. Le marché semble avoir conservé cette même vitalité et serait même en avance sur les temps de passage : 7 001 unités écoulées à l’issue du premier semestre et un mois de juillet tout aussi fringant (7 953 unités). « Soit une progression de 2 % par rapport à la même période de l’an passé sachant que le marché 2018 était déjà à 1,5 %. Globalement, je pense que le marché sur l’ensemble de l’exercice sera étale par rapport à l’an dernier, mais toujours à un haut niveau. Nous restons sur trois belles années avec une conjoncture porteuse quand les clients de leurs côtés voient l’activité se poursuivre et les carnets de commandes se remplir. Je pense même que début 2020 sera du même tonneau jusqu’aux élections municipales qui pourraient venir freiner le marché et l’activité », analyse Olivier Boussion, directeur de Kubota France. « Le marché de la mini-pelle reste porteur, je l’estime entre 11 000 et 11 500 unités cette année encore, mais attention à ne pas se laisser bercer. D’où la nécessité d’assurer les partenariats solides sur le long terme avec ses clients et ne pas privilégier le « one-shot ». Je pense aussi que l’image de marque fera la différence, quelle que soit la tendance du marché », avance de son côté Morgan Pisanu, directeur commercial de Takeuchi France. Quant à Peter Sebold, spécialiste produit chez Hyundai CE, il s’enthousiasme devant le marché national : « On parle d’un volume de 70 000 unités en Europe quand le marché français est proche des 12 000 unités, soit 18 % de pénétration ! C’est dire l’importance de ce marché et cela explique aussi le développement d’une concurrence très dense ». Seul Julien Provensal, responsable produits mini-pelles chez Volvo CE se veut prudent : « Un marché porteur jusqu’ici même si d’après les prévisions et les observateurs, celui-ci devrait se stabiliser ». Néanmoins, les professionnels s’accordent à dire que le segment traverse une période faste. De quoi mieux préparer l’avenir et affûter les stratégies.
Une chaire pour l'énergie du futur
Une chaire pour l'énergie du futur
IMT Atlantique annonce la création d'une nouvelle chaire industrielle dédiée à la conception, au déploiement et à l'exploitation des réseaux d'énergie du futur. Il s'agit de la chaire ValaDoE (VALeur Ajoutée DOnnées et Energie).
Le pipelayer, machine emblématique d’un métier
Le pipelayer, machine emblématique d’un métier
Sur les chantiers à fort linéaire et à gros diamètres, notamment pour la pose de pipelines, le pipelayer est la seule machine sur le marché capable de venir à bout de tels travaux. Entre engin de levage et bouteur, retour sur une machine peu connue en France, où les chantiers se font souvent rares certaines années, mais qui reste emblématique d’un marché.
Le Syctom et GRTgaz ensemble pour les déchets et le biogaz
Le Syctom et GRTgaz ensemble pour les déchets et le biogaz
Le Syctom et GRTgaz coopèrent pour optimiser la valorisation des déchets d’Île-de-France en gaz renouvelables en partageant leur expertise sur la transformation des boues d’épuration et des déchets ménagers en gaz renouvelables et sur le couplage des filières de gaz renouvelables (méthanisation et pyrogazéification).
Plan 2017/2020 : les Canalisateurs du Sud-Est au taquet
Plan 2017/2020 : les Canalisateurs du Sud-Est au taquet
Les Canalisateurs du Sud-Est réunissaient la presse à Lyon, en marge de leur assemblée générale annuelle, pour donner le ton de l’année écoulée et des perspectives à venir. L’occasion également pour Pierre Rampa, président, entouré des délégués régionaux PACA Corse et Rhône-Alpes, de faire un point sur l’évolution des actions menées dans le cadre de son mandat.
Iran, Russie et USA foncent vers le méthanol
Iran, Russie et USA foncent vers le méthanol
L’Iran, la Russie et les États-Unis vont augmenter leurs capacités mondiales de méthanol entre 2019 et 2030. Ensemble, ces trois pays contribueront à hauteur de 64% de la croissance de la capacité de production mondiale.
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Applications
Accès au kiosque
Événements
Le Salon des Professionnels de l’Amiante 2019
13 Novembre 2019
Le Salon des Professionnels de l’Amiante 2019
Solutrans
19 Novembre 2019
Solutrans
Transrail
26 Novembre 2019
Transrail
+ d'événements
Emploi
- Chef de bureau d'études en BTP
- Dessinateur / Dessinatrice du bâtiment
- Scieur carotteur / Scieuse carotteuse de béton
- Chef de chantier électricité
+ d’offres
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.