Menu
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

De la résine alimentaire pour réhabiliter les canalisations

De la résine alimentaire pour réhabiliter les canalisations
Par Veronica Velez, le 16 juillet 2018.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
A.R.T. Europe a fait de la réhabilitation sans tranchée des réseaux d’eau potable sa spécialité, mais avec une particularité, celle de proposer l’utilisation d’un système de projection de résine alimentaire. Exposant lors de la dernière journée technique organisée par la FSTT à Lyon, Romuald Bontemps, directeur général, explique les nombreux avantages de cette solution.

« Cette solution a été conçue pour l’eau potable. Il s’agit d’un procédé innovant dans les techniques sans tranchée, avec l’application dans les canalisations en fonte, acier, béton, d’une résine polyuréthane alimentaire qui sera sèche au toucher après quelques secondes. La remise en eau sera possible au bout d’une heure seulement ! » explique le directeur général d’A.R.T. Europe, Romuald Bontemps. « Une technique totalement maîtrisée » insiste le dirigeant qui cite l’exemple d’un chantier en Corse, « Là-bas, avec cette technique, nous avons pu réhabiliter une canalisation de diamètre 1000, à 140 m sous un barrage, avec un seul et unique accès ».
La résine pourra être projetée sur une épaisseur de 1 à 3,5 ml, et pourra atteindre 1 ou plusieurs cm sur des diamètres de 60 mm à 1 800 mm : « Il n’y a pas de limite de grandeur » assure Romuald Bontemps.
Sur une distance jusqu’à 180 m de linéaire par jour, cette technique permet une remise en service le jour même, pour une protection à long terme contre la corrosion. Autre avantage, le coût des travaux sera moins important que pour un renouvellement.
Comment ça marche ?
Après une première étape de réalisation des fouilles comprises entre 2 et 3 m, avec une distance maximale entre les deux de 150 à 170 m en fonction du diam de la conduite, il faudra passer par une étape de nettoyage mécanique ou hydraulique de la conduite. Les cannalisations devront être propres et sèches (contrôle par passage caméra). La résine alimentaire à prise rapide est ensuite projetée, en plusieurs couches si nécessaire, et toujours, contrôlée par le passage d’une caméra.
Autres travaux de réhabilitation possibles : poste de relevage, bâche et réservoir, regard béton, dalle béton, … Ainsi que la protection anticorrosion extérieure de pièces et conduites.

Toute l'information de cette rubrique est dans :
Réseaux VRD
Le seul magazine 100 % Réseaux, à destination des collectivités et du secteur privé.
Découvrir
Acheter un numéro
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
À lire également
Le SIAPP et l’Etat lancent une conférence sur l’assainissement de Paris
Le SIAPP et l’Etat lancent une conférence sur l’assainissement de Paris
La conférence sur l’assainissement de la zone agglomérée parisienne, portée par le SIAAP (service public de l’assainissement francilien) et l’Etat, a réuni le 13 avril en visio-conférence, les Présidents et élus des 52 maîtres d’ouvrages d’assainissement (départements, EPT, EPCI, syndicats d’assainissement). Une initiative qui vise à dynamiser le dialogue et la concertation autour des grands enjeux partagés de l’Île-de-France.
Hydrocurage :  « Les véhicules d’un certain coût, il faut aussi les amortir »
Hydrocurage : « Les véhicules d’un certain coût, il faut aussi les amortir »
Depuis plus de 15 ans, David Peralta dirige son entreprise Assainissement 81, spécialisée dans l’entretien des réseaux collectifs, canalisations, postes de relevage, mais aussi, la vidange de stations d’épuration et de fosses pour les particuliers. L’objectif du chef d’entreprise qui a choisi de rayonner uniquement dans sa région, le sud du Tarn et les départements limitrophes Haute-Garonne, Aude, « couvrir tous les métiers de l’assainissement ». Il partage son expérience du matériel et de son métier.
Coulommiers métamorphose son eau potable
Coulommiers métamorphose son eau potable
Par le passé, la ville de Coulommiers a rencontré des problèmes de production d’eau potable à cause d’inondations. Une nouvelle usine est en construction pour remédier à cela et, pour la relier au réseau, il faut poser de nouvelles canalisations. Un travail de grande ampleur mettant en œuvre des techniques sans tranchée.
Projection de mortier : un basique plein d'atouts
Projection de mortier : un basique plein d'atouts
Quand une canalisation commence à montrer des signes de vieillissement, il n’est pas toujours indispensable de passer par un remplacement pur et simple. D’autres solutions existent. Certaines ont d’ailleurs fait leurs preuves depuis longtemps à l’image de la réhabilitation par centrifugation de mortier. Nous sommes allés à la rencontre de Philippe Hénaut de la société Hermes Technologie.
Spie : du séchage solaire thermique à Bottrop  
Spie : du séchage solaire thermique à Bottrop  
​L'installation de séchage solaire thermique destinée aux boues de la station d'épuration de Bottrop permettra d'assurer le séchage de ces boues à l'aide de chaleur résiduelle et d'énergie solaire, en quantité suffisante pour atteindre un pouvoir calorifique permettant de les incinérer et ainsi de les recycler sans recourir au charbon.
Bilan gaz Auvergne-Rhône-Alpes : moins de consommation et plus de gaz vert en 2020
Bilan gaz Auvergne-Rhône-Alpes : moins de consommation et plus de gaz vert en 2020
La baisse de la consommation nationale de gaz en 2020 s’est également confirmée pour la région Auvergne Rhône Alpes avec – 6 % par rapport à 2019. Climat exceptionnellement doux et crise sanitaire ont ainsi participé à ce phénomène de baisse tendancielle observé par GRTgaz. À l’heure du bilan annuel, George Seimandi, délégué territorial GRTgaz Rhône Méditerranée est également revenu sur l’essor des gaz renouvelables, une dynamique qui s’est encore poursuivie cette année.
La détection des réseaux enterrés en précision centimétrique
La détection des réseaux enterrés en précision centimétrique
Il y a 2 ans, Vivax Metrotech lançait sur le marché la 3e génération de son détecteur électromagnétique pour réseaux enterrés, le vLoc-3. Ergonomique, intuitive, l’interface du récepteur faisait de la détection un jeu d’enfant. Désormais équipé d’un module GPS de précision RTK, le vLoc3 devient un appareil “tout en 1” et atteint la précision centimétrique. Présentation.
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.