Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration.
ACCEPTER TOUS LES COOKIES
LES COOKIES NÉCESSAIRES SEULEMENT
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Réseaux VRD > Du biogaz issus des déchets en Guyane
RÉSEAUX VRD

Du biogaz issus des déchets en Guyane

PUBLIÉ LE 2 MAI 2024
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Du biogaz issus des déchets en Guyane
Les déchets peuvent être une source utile à la fabrication de biogaz. C'est ce qu'illustre cette image non représentative de l'installation guyanaise. (@gemini)
Valorisation des déchets : en Guyane, la centrale Biogaz des Maringouins est opérationnelle. Elle devrait alimenter 2 500 foyers en électricité renouvelable chaque année.
 
Portée par le Groupe Govindin, notamment spécialisé dans le traitement et la valorisation des déchets en Guyane, et développée par Nerius Invest, start-up de la greentech, la centrale Biogaz des Maringouins a été inaugurée le 12 avril dernier. Nerius Invest a piloté toute la phase de développement, des études de faisabilité jusqu’à la préparation des essais industriels, coordonnant notamment la phase de construction de la centrale Biogaz. Durant 4 années, la start-up a agi en tant que maître d’ouvrage délégué pour manager les aspects financiers, juridiques, réglementaires, techniques et commerciaux du dossier. "En France ultramarine, il s’agit de la 1ère centrale de production d’électricité en continu développée et construite en moins de 5 années, de la 1ère instruction de la commission de régulation de l’énergie (CRE) en moins de 5 mois et du 1er chantier de production d’énergie réalisé en moins d’un an", déclare Nerius Invest
 
Des déchets à l’électricité
 
Avec une croissance économique forte et un développement démographique important, la Guyane fait face à une augmentation de ses besoins en énergie, dans un contexte où la loi a fixé l’objectif d’un mix électrique 100 % renouvelable d’ici 2030. Jusqu’à présent, le biogaz issu de la fermentation des ordures ménagères de 3 communautés de communes (sur 4), était brûlé en torchère. Le biométhane issu des 107 000 tonnes de déchets reçus chaque année n’était ainsi pas valorisé. C’est désormais chose faite avec l’injection du biogaz dans des groupes électrogènes Jenbacher, installés par l’expert français Clarke Energy France. La centrale produira environ 9 000 mégawatts heure par an afin de fournir de l’électricité renouvelable à 2 500 ménages.
"La mise en service de la centrale Biogaz des Maringouins est l’aboutissement d’un travail de longue haleine. Grâce à toutes les parties prenantes du projet nous avons réussi à franchir les obstacles réglementaires, administratifs, logistiques et techniques. Je suis fier de diriger la première entreprise guyanaise de production d’énergie renouvelable en continu. Cette première étape franchie, nous pouvons désormais avancer sur nos autres projets pour faire de notre site de traitement des déchets un pôle EnR innovant au service de notre territoire", explique Pascal Govindin, directeur général du groupe Govindin
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Les réseaux de chaleur, l'énergie de demain ?
Les réseaux de chaleur, l'énergie de demain ?
Capter le biogaz endogène, une idée de génie ?
Capter le biogaz endogène, une idée de génie ?
Dis l’IA, c’est quoi l’énergie hydroélectrique ?
Dis l’IA, c’est quoi l’énergie hydroélectrique ?
Au centre de l’énergie de demain
Au centre de l’énergie de demain
Tous les articles Réseaux VRD
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS