CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Rail > Le projet "Tramway Express de l’Ouest Lyonnais" avance
RAIL

Le projet "Tramway Express de l’Ouest Lyonnais" avance

PUBLIÉ LE 5 JUILLET 2023
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Le projet  Tramway Express de l’Ouest Lyonnais  avance
La concertation préalable du projet Tramway Express de l’Ouest Lyonnais est programmée pour la fin de l'année 2023 © Sytral Mobilités
Au-delà des nombreux projets structurants inscrits au plan de mandat 2021-2026, Sytral Mobilités s’attache à développer de nouvelles solutions de mobilité performantes afin d’accélérer le développement du réseau de transport public lyonnais. 

En octobre dernier, les élus du conseil d’administration se prononçaient en faveur de la poursuite des études de la ligne de Tramway Express de L’Ouest Lyonnais et de la saisine de la Commission Nationale du Débat Public, au regard des besoins importants de mobilités identifiés dans ce secteur. Les études de faisabilités lancées à l’automne 2022 ont permis d’affiner le tracé et ses alternatives qui seront présentés lors de la concertation préalable :
▪ A l’ouest, entre Alaï et Ménival, il s’agira de questionner la meilleure insertion du projet à travers 2 options : un tracé direct via la rue Joliot Curie et une autre alternative via le quartier Libération.
▪ Sous le plateau du 5ème, entre Ménival et la Saône, deux stations souterraines sont envisagées afin de desservir le Point du Jour puis Charcot/Saint-Luc. D’un commun accord avec l’ensemble des maires concernées par le projet, la station Saint Irénée a notamment été écartée compte tenu d’une offre de transport déjà importante sur le secteur.
▪ A l’arrivée à Lyon centre, la ligne traversera la Saône grâce à la création d’un nouvel ouvrage d’art et viendra se connecter au réseau existant (T1/T2) cours Suchet ou rue Montrochet. Les fréquences fortes et l’amplitude horaire importante de cette nouvelle infrastructure offriront des déplacements plus fiables et confortables. « Grâce à sa portion souterraine, le tram express connectera Alaï à Confluence en moins de 15 minutes via l’option par la rue Montrochet. Les nombreuses correspondances offertes aux lignes de métro A, B et de tramway T1 favoriseront l’intermodalité et permettront une desserte performante de l’ensemble de la métropole », ajoute Bruno Bernard.

Un réseau de transport attractif
Cette ligne de tramway express contribuera au report modal grâce à l’amélioration de l’attractivité du réseau de transport en commun, permettant ainsi une ville plus apaisée et moins polluée. Le projet permettra également de requalifier les espaces publics traversés et ainsi améliorer le cadre de vie et les itinéraires en modes actifs (vélos et piétons). La concertation préalable qui se tiendra sous l’égide des 3 garants désignés par la CNDP, permettra aux habitants de débattre de l’opportunité, des objectifs et des principales caractéristiques du projet. Les études se poursuivent afin de présenter des éléments clairs, en toute transparence, à l’ensemble des parties prenantes et publics concernés. Les objectifs et modalités d’organisation de cette concertation seront ainsi soumis au vote élus lors du conseil d’administration du 6 juillet :
▪ Publication dans les supports réglementaires d’un avis d’ouverture permettant l’information du public concernant les modalités et la durée de la concertation.
▪ Réalisation d’un dossier de concertation à la disposition du public, qui présentera les objectifs du projet et ses principales caractéristiques.
▪ Ouverture d’un espace dédié à la concertation du projet sur la plateforme participative destinations 2026
▪ Organisation de réunions publiques et d’événements participatifs.
 
« Afin de permettre le développement d’autres projets sur nos territoires et de respecter le budget initial de 800 M€, nous avons souhaité privilégier un tracé en surface sur ce secteur », explique Bruno Bernard, président de la Métropole de Lyon et de SYTRAL Mobilités.
 
Le budget prévisionnel de l’opération est estimé à 800 M€ et le calendrier de mise en œuvre pourrait être le suivant :
▪ Fin 2023 : concertation préalable.
▪ 2025 : enquête publique.
▪ 2026 à 2031 : réalisation des travaux.

« Grâce à cette nouvelle desserte qui reliera le plateau du 5ème et les centralités adjacentes de Sainte-Foy-Lès-Lyon, Francheville et Tassin-La-Demi-Lune, l’ouest de la métropole sera efficacement connecté à la Presqu’île et au quartier de la Confluence, ainsi qu’au secteur de la Part-Dieu via Jean Macé. Le projet a suscité l’unanimité des élus lors du dernier bureau exécutif de SYTRAL Mobilités et a par ailleurs été largement partagé avec l’ensemble des parties prenantes afin d’associer les territoires concernés et préparer le temps de la concertation, envisagé en fin d’année 2023 », conclut Bruno Bernard.
 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Innovations et décarbonation chez Ammann
Innovations et décarbonation chez Ammann
Un nouveau site de maintenance et de remisage pour le métro de Marseille
Un nouveau site de maintenance et de remisage pour le métro de Marseille
Un ECE indépendant au service de la mobilité ferroviaire
Un ECE indépendant au service de la mobilité ferroviaire
Une solution innovante pour rehausser les quais
Une solution innovante pour rehausser les quais
Tous les articles Rail
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS