Offre Silver (à partir de 8,90 €)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

La RATP est rattrapé par la crise

La RATP est rattrapé par la crise
Par CB, le 15 mars 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le conseil d’administration du groupe RATP, réuni ce matin sous la présidence de Catherine Guillouard a examiné et arrêté les comptes consolidés du groupe RATP pour l’exercice 2020. Si les principaux indicateurs financiers sont en retrait, ils n’obèrent cependant pas la dynamique d’investissement engagée par le groupe.

« La crise sanitaire sans précédent que nous vivons a fortement pesé sur les résultats du Groupe en 2020, avec un impact négatif de –414 M€ sur le chiffre d’affaires (5 523 M€ en baisse de 3,2 %) et de –356 M€ sur le résultat net part du Groupe, aboutissant à un résultat net de –134 M€ » a annoncé ce matin la présidente directrice général du groupe RATP. Cela dit, ces chiffres attendus ne doivent pas cacher la bonne dynamique sous-jacente du groupe dont les investissements ont atteint un niveau inédit de 2,2 Md€ en 2020 ni les nombreux contrats gagnés en France et aux Etats-Unis et la montée en puissance des contrats au Moyen-Orient. Etat des lieux.

Une dynamique d’investissement au bénéfice des franciliens
Malgré la crise, la RATP a en effet poursuivi et amplifié encore son effort d’investissements, réalisant un volume inédit de travaux de modernisation, d’extension et d’entretien du réseau. Les investissements consolidés du groupe RATP en 2020 s’élèvent ainsi à 1 889 M€, dont 1 805 M€ réalisés par l’EPIC RATP en Île-de-France dans le cadre du contrat avec Ile-de-France Mobilités. « Combinés aux 399 M€ d’investissements réalisés pour le compte de la Société du Grand Paris, les investissements de la RATP en Ile-de-France ont atteint 2,2 milliards d’euros en 2020, en croissance de 3,4 % par rapport à 2019 » a mis en valeur le groupe.

Ces investissements majeurs ont été en particulier été consacrés :
– à la modernisation du réseau et des infrastructures (1 024 M€) : rénovation des trains MI2N (RER A) et MI84 (RER B), renouvellement des rames du métro (programme MF19), poursuite du 5 renouvellement des voies (RVB) du RER A, automatisation de la ligne 4, modernisation de la ligne 6, conversion des centre-bus à l’électrique et au biogaz et achat de 166 bus électriques…
– au prolongement des lignes de métro et de tramway (1 011 M€) : mise en service en décembre du prolongement de la ligne 14 à Mairie de St Ouen, prolongement des tramways T1 vers Asnières et T3B vers Porte Dauphine, poursuite des prolongements des lignes 4, 11 et 12, prolongement de la ligne 14 au Sud pour le compte de la Société du Grand Paris…
– à la modernisation des espaces et de l’information voyageur (169 M€) pour améliorer la qualité de service : rénovations de stations et gares (Auber, Vincennes et Charles de Gaulle – Etoile), création d’accès supplémentaires…

La bonne santé de RATP Dev
La filiale RATP Dev a de son côté continué sa dynamique de développement. Elle est désormais présente dans 13 pays et dispose de 4 bureaux régionaux de développement. « RATP Dev a fait preuve d’une mobilisation exceptionnelle pendant la crise et compte de nombreux succès de développement en France et à l’international » a indiqué de son côté Laurence Battle, présidente du directoire de RATP DEV. Plusieurs points positifs sont à retenir. D’une part, le développement continue en France avec le gain du réseau de Quimperlé et du contrat du réseau Mantois dans la cadre de l’ouverture à la concurrence d’Optile ; la création de la filiale Régionéo avec Getlink pour le développement dans le ferroviaire régional  avec la préparation des appels d’offres en Grand Est et dans les Hauts-de-France ; le Grand Paris Express enfin avec la création d’un partenariat avec le singapourien ComfortDelGro Transit et Alstom pour répondre aux appels d’offres des lignes 16 et 17 (en cours) et 15 (à venir).
Quant aux succès à l’international, ils sont nombreux. Mentionnons par exemple la signature d’un contrat pour l’exploitation et la maintenance de l’ensemble des bus de la Région Toscane en Italie sur une durée de 11 ans (près de 3 000 bus), qui pourra démarrer dès sa validation par le conseil d’Etat italien ou encore la signature du contrat « Cairo L3 » en septembre 2020, pour l’exploitation et la maintenance de la ligne 3 du métro du Caire (15km à date, 40 km en incluant les extensions à venir). Sans omettre la poursuite de l’électrification des bus à Londres (20 % visés à fin 2021).
 
Toute l'information de cette rubrique est dans :
BTP Rail
Le magazine dédié exclusivement aux travaux d’infrastructures ferroviaires et de transports guidés urbains.
Découvrir
Acheter un numéro
À lire également
Imaginer l’avenir du quartier Belgrand – Saint-Fargeau
Imaginer l’avenir du quartier Belgrand – Saint-Fargeau
Alors que des espaces vont être libérés par le déménagement de l’atelier de maintenance des équipements de Belgrand – Saint-Fargeau sur le site de Vaugirard, le groupe RATP lance une concertation citoyenne afin d’imaginer le devenir de ce site industriel.
Fret : VFLI intègre le réseau Captrain et devient Captrain France
Fret : VFLI intègre le réseau Captrain et devient Captrain France
Après plus de 20 ans d’activités sur des sites industriels régionaux et depuis 2007 sur des trafics domestiques de marchandises, la société VFLI s’est renommée Captrain France avec de nouvelles ambitions à l’échelle européenne.
Rail Cantech se positionne sur le segment des transports urbains
Rail Cantech se positionne sur le segment des transports urbains
La filiale canadienne d’ETF réalise l’installation des systèmes de voie ferroviaire pour métro pneumatique du centre de maintenance et de remisage du Garage Cote Vertu à Montréal.
MI20 : Alstom vaincu à domicile
MI20 : Alstom vaincu à domicile
A l’issue de leurs conseils d’administration extraordinaires respectifs, la RATP et SNCF Voyageurs, en lien avec Île-de-Mobilités, ont décidé de confier au consortium Bombardier-CAF le renouvellement des trains du RER B.
Fin de partie pour Bobigny 2
Fin de partie pour Bobigny 2
A Bobigny, le centre commercial emblématique Bobigny 2 n’est plus. Ou presque. Sur place, les équipes de Premys Agence Brunel s’emploient depuis fin juin 2020 à la démolition méthodique d’un ensemble de bâtiments qui vit ses dernières opérations de curage et désamiantage, pilotées par Ginger Deleo, maître d’œuvre de démolition sur ce projet. 
Belle opération pour RATP Dev en Egypte
Belle opération pour RATP Dev en Egypte
L’autorité nationale des tunnels propriétaire du réseau métro du Caire et RATP Dev, filiale du Groupe RATP, ont signé un accord pour l’exploitation et la maintenance de la ligne 3 du métro du Caire, pour une durée de 15 an
Ligne 14 Sud : Colas Rail est de la partie !
Ligne 14 Sud : Colas Rail est de la partie !
Quelques semaines après l’annonce d’ETF, respectant en cela les usages de la profession, l’agence Voie Ferrée Urbaine de Colas Rail vient de communiquer qu’elle fait partie du groupement en charge du prolongement Sud de la ligne 14 du métro de Paris.
Tous les articles RAIL
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.