Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

RAIL
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Le nouveau boss de la SNCF

Partager :
Le nouveau boss de la SNCF
Par CB, le 19 septembre 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Rail
La nouvelle est tombée hier soir. C’est Jean-Pierre Farandou, actuel patron de Keolis qui a eu les faveurs du président de la République pour succéder à Guillaume Pepy. Et ce au détriment de Patrick Jeantet, le pdg de SNCF Réseau depuis mai 2016.

Jean-Pierre Farandou devrait donc excercer « à compter du 1er janvier 2020, les fonctions de président du conseil d’administration et de directeur général de la société national SNCF » a communiqué l’Elysée mercredi 18 septembre en début de soirée. Cette décision devra cependant être approuvée en conseil des ministres et après audition du récipiendaire par les commissions du développement durable de l’Assemblée nationale et du Sénat. « Je suis ravi de prendre la tête de ce groupe et j’ai une pensée pour tous les cheminots et salariés qui travaillent fort pour les clients et pour les français et c’est bien dans cette perspective que je m’inscrirai » a commenté, visiblement ému, le président de Keolis à nos confrères de LCI. Emmanuel Macron a donc joué la continuité en choisissant ce cadre dirigeant "pur jus " de la SNCF pour succéder à Guillaume Pepy à la tête du groupe ferroviaire dont il devra parachever la transformation.
Diplômé de l’école des Mines de Paris, Jean-Pierre Farandou est en effet un homme du sérail. Il entre dans le groupe public en 1981 et y effectue toute sa carrière. Chef de projet pour le lancement du TGV Paris-Lille en 1993, il gravira les échelons comme directeur général de Thalys avant d’être directeur de la région Rhône-Alpes et de Keolis Lyon puis directeur de la branche SNCF Proximités (Transilien, TER et Intercités). Depuis 2012, il est le patron de l’opérateur de transport Keolis, une filiale détenue à 70 % de la SNCF et qui triomphe à travers le monde. Son expérience en gestion d’appels d’offres internationaux devrait lui être des plus utiles avec l’ouverture à la concurrence du transport ferroviaire de passagers à partir de 2021 et l’arrivée de nouveaux concurrents se déployant de toute part, y compris du côté des Gafa. Pour mémoire, Jean-Pierre Farandou avait postulé en 2016 au poste de PDG de SNCF Réseau, mais sa candidature avait été retoquée par l’Arafer en raison de liens jugés trop étroits avec SNCF Mobilités. Il était donc resté à la tête de Keolis, tandis que Patrick Jeantet, alors numéro deux d’Aéroports de Paris (ADP), prenait celle de SNCF Réseau dont il a engagé depuis, avec le plan Nouvel’R, une vaste et nécessaire refonte de l’organisation pour en faire le pivot du système ferroviaire.
 

Retrouvez toute l'information "rail" dans BTP Rail.
BTP Rail, le panorama complet du secteur ferroviaire et des transports collectifs en site propre.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
  Du béton radioactif dans BTP ça tourne !

Du béton radioactif est-il utilisé dans les chantiers du Grand-Paris? Dans ce nouveau numéro, vous découvrirez le combat judiciaire des habitants de Tournai-sur-Dive dans l’Orne.
+ de vidéos BTP ça tourne
À lire également
Grand Paris : déblais et double impact
Grand Paris : déblais et double impact
Trouver un débouché pour les 45 millions de tonnes de terres excavées par les tunneliers et autres machines de chantier, dans le cadre de la construction des futures lignes de métro du Grand Paris Express, est un sacré challenge, d’autant plus que la règlementation impose la valorisation d’au moins 70 % de ces déblais dès 2020. Si la traçabilité est la grande préoccupation du maître d’ouvrage, la Société du Grand Paris, pour d’autres, à l’instar de l’entreprise Hesus, l’enjeu se situe au niveau de l’impact carbone. Explications. On compte trois types de travaux d’excavation sur les chantiers du Grand Paris Express : classique par pelle, par tunnelier, ou par réalisation de parois moulées. En fonction du type choisi, s’ouvrent différentes possibilités de valorisation des matériaux, très dépendantes de la lithologie. Dans le sous-sol parisien, on en dénombre une vingtaine au total. « Sur le lot 3 de la ligne 18, nous retrouvons par exemple des sables de Fontainebleau, une lithologie qui peut être assez facilement valorisée. En fonction du type de terre, nous pouvons travailler dans deux directions : la valorisation matière ou la valorisation volume dans le cadre du projet Ligne Terre. Avec la valorisation matière, nous cherchons à développer, directement avec les entreprises, des filières d’éco-matériaux et d’éco-construction pour transformer les matériaux. Il y a donc tout un travail de caractérisation des déblais, de normalisation et d’identification des filières », explique Christophe Maillet, responsable de la valorisation des déblais du Grand Paris Express au sein de la Société du Grand Paris. Aujourd’hui, Néo Éco, une entreprise spécialisée dans le recyclage de déchets, accompagne le maître d’ouvrage sur le réemploi des matériaux, dans une logique d’économie circulaire. « Avec le projet Ligne Terre, l’idée consiste à valoriser les matériaux dans le cadre des projets d’aménagement portés par les collectivités locales situées à proximité des sites d’excavation, comme la création de parcs paysagers, le réaménagement de carrières souterraines, ou même, des projets routiers nécessitant des matériaux pour le compactage du sol », liste le responsable.
Gare du Nord : la transformation qui divise
Gare du Nord : la transformation qui divise
Il y a quelques jours, un collectif d’architectes et urbanistes de renom, sortis de leur traditionnelle réserve, s'est insurgé face aux premières images du projet de transformation de la Gare du Nord, à Paris.
Dominique Feldmann : « La formation est capitale ! »
Dominique Feldmann : « La formation est capitale ! »
Ça ne décolle pas ! C’est ce que l’on pourrait être tenté de dire au sujet des travaux sans tranchée. Pourtant, les atouts de ces techniques ont séduit de nombreux pays. En France, le recours aux TST est encore limité malgré leur potentiel et les bonnes volontés ; entreprises et associations confondues. Pourquoi ? Nous sommes allés poser la question à Dominique Feldmann, géologue expert et dirigeant du bureau d’études Forexi.
Un cimentier séduit par les atouts du fret ferroviaire
Un cimentier séduit par les atouts du fret ferroviaire
Bonne nouvelle pour l’environnement ! Ce lundi 16 septembre, un nouveau trafic ferroviaire de transport de marchandises a démarré au départ du port de Sète. Cette ligne assurée par l’entreprise Régiorail permettra d’acheminer des conteneurs de clinker arrivant par bateau vers l’usine Aliénor Ciments à Tonneins (Lot et Garonne).
Région Occitanie : priorité est donnée au transport du quotidien
Région Occitanie : priorité est donnée au transport du quotidien
La présidente de la Région Occitanie Carole Delga, première présidente de Région à avoir été reçue le mercredi 4 décembre par le secrétaire d’Etat aux transports, a défendu plusieurs dossiers ferroviaires, dont celui des dessertes fines du territoire.
Le Grand Prix National de l’Ingénierie accueille une nouvelle catégorie
Le Grand Prix National de l’Ingénierie accueille une nouvelle catégorie
Le Grand Prix National de l’Ingénierie, qui récompense chaque année des équipes ayant concouru à la conception, soit d’un produit soit d’un projet remarquable dans le domaine de l’industrie ou de la construction, s'enrichit d'une nouvelle catégorie.
CM4 : un chariot de mesure caténaire haut de gamme
CM4 : un chariot de mesure caténaire haut de gamme
Un nouvel outil d’inspection de l’usure caténaire vient de faire son apparition sur le marché hautement stratégique de la surveillance sans contact. Il s’agit du CM4, une solution proposée par O2Game et Laumonier et portée par SNCF réseau et Railenium. Le premier chariot opérationnel est actuellement en phase de certification.
Tous les articles RAIL
Applications
Accès au kiosque
Événements
RDET 2020
7 Janvier 2020
RDET 2020
Colloque : Etat des lieux de la reconversion des sites pollués et perspectives
23 Janvier 2020
Colloque : Etat des lieux de la reconversion des sites pollués et perspectives
Assises Européenne de la Transition Énergétique
28 Janvier 2020
Assises Européenne de la Transition Énergétique
+ d'événements
Emploi
- Chargé / Chargée d'affaires BTP
- Projeteur / Projeteuse béton armé
- Chef de chantier
- Manoeuvre bâtiment
+ d’offres
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.