Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

RAIL
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Le nouveau boss de la SNCF

Partager :
Le nouveau boss de la SNCF
Par CB, le 19 septembre 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Rail
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
La nouvelle est tombée hier soir. C’est Jean-Pierre Farandou, actuel patron de Keolis qui a eu les faveurs du président de la République pour succéder à Guillaume Pepy. Et ce au détriment de Patrick Jeantet, le pdg de SNCF Réseau depuis mai 2016.

Jean-Pierre Farandou devrait donc excercer « à compter du 1er janvier 2020, les fonctions de président du conseil d’administration et de directeur général de la société national SNCF » a communiqué l’Elysée mercredi 18 septembre en début de soirée. Cette décision devra cependant être approuvée en conseil des ministres et après audition du récipiendaire par les commissions du développement durable de l’Assemblée nationale et du Sénat. « Je suis ravi de prendre la tête de ce groupe et j’ai une pensée pour tous les cheminots et salariés qui travaillent fort pour les clients et pour les français et c’est bien dans cette perspective que je m’inscrirai » a commenté, visiblement ému, le président de Keolis à nos confrères de LCI. Emmanuel Macron a donc joué la continuité en choisissant ce cadre dirigeant "pur jus " de la SNCF pour succéder à Guillaume Pepy à la tête du groupe ferroviaire dont il devra parachever la transformation.
Diplômé de l’école des Mines de Paris, Jean-Pierre Farandou est en effet un homme du sérail. Il entre dans le groupe public en 1981 et y effectue toute sa carrière. Chef de projet pour le lancement du TGV Paris-Lille en 1993, il gravira les échelons comme directeur général de Thalys avant d’être directeur de la région Rhône-Alpes et de Keolis Lyon puis directeur de la branche SNCF Proximités (Transilien, TER et Intercités). Depuis 2012, il est le patron de l’opérateur de transport Keolis, une filiale détenue à 70 % de la SNCF et qui triomphe à travers le monde. Son expérience en gestion d’appels d’offres internationaux devrait lui être des plus utiles avec l’ouverture à la concurrence du transport ferroviaire de passagers à partir de 2021 et l’arrivée de nouveaux concurrents se déployant de toute part, y compris du côté des Gafa. Pour mémoire, Jean-Pierre Farandou avait postulé en 2016 au poste de PDG de SNCF Réseau, mais sa candidature avait été retoquée par l’Arafer en raison de liens jugés trop étroits avec SNCF Mobilités. Il était donc resté à la tête de Keolis, tandis que Patrick Jeantet, alors numéro deux d’Aéroports de Paris (ADP), prenait celle de SNCF Réseau dont il a engagé depuis, avec le plan Nouvel’R, une vaste et nécessaire refonte de l’organisation pour en faire le pivot du système ferroviaire.
 
  La FFB présente son plan de relance
"Aujourd'hui, nous sommes en danger " alerte Olivier Salleron. Le nouveau président de la FFB présente ce matin son plan de relance pour sauver le secteur du bâtiment fortement fragilisé par la crise du Covid. Nous l'avons rencontré en exclusivité.
+ de vidéos BTP ça tourne
Nos magazines
Accéder au kiosque
À lire également
SNCF : le TGV Patrick prend sa retraite
SNCF : le TGV Patrick prend sa retraite
Alors que le débat sur l'âge de départ en reraite fait râge, à la SNCF, Patrick prend la sienne à 40 ans. En effet, après 4 décennies de bons et loyaux services, la première rame de TGV va entamer un tour d'honneur avant de raccrocher les bogies.
La 4e édition des Mecateameetings
La 4e édition des Mecateameetings
Toute la filière de l’industrie ferroviaire sera à Montceau-les-Mines (71) les 26 et 27 septembre prochains ! Avec 200 participants, une centaine de sociétés françaises et européennes, et SNCF Réseau comme partenaire de premier choix, cette 4e édition organisée par Mecateamcluster séduit sans conteste une filière en quête de renouveau et de revitalisation.
Eole : des déblais aériens
Eole : des déblais aériens
Entre Courbevoie et Saint-Lazare, le creusement de 6 km de prolongement du RER E (projet Éole) va générer 1 300 000 tonnes de déblais (hors puits). Le traitement des boues du tunnelier, qui entre en service cet été, est assuré par un ouvrage provisoire à Courbevoie, la Base Seine, alimenté par une conduite de marinage aérienne. Après avoir creusé une centaine de mètres depuis son démarrage fin février 2019, le tunnelier Virginie a fait halte dans le sous-sol de Courbevoie (92). Il passera à la vitesse supérieure cet été afin de respecter le délai de 24 mois imposé pour creuser les quelque 6,1 km de tunnel entre la gare St-Lazare et La Défense. Ce tunnelier à pression de boue de 11,1 m de diamètre progressera alors à un rythme de 10 à 15 m par jour (entre 7 h et 22 h). « La fonction fondamentale de la boue de forage est d'apporter au terrain, au contact de l'excavation, les qualités permettant d'obtenir un confinement des parois de celle-ci. Cela nécessite l'imperméabilisation des parois de la galerie, un gradient de pression de confinement suffisamment élevé qui est ici de 5 bars, mais aussi un écoulement du marinage », explique Marin Du Couëdic, conducteur de travaux chez Bouygues TP et responsable des boues sur la Base Seine du projet Éole. Car les boues endossent un rôle essentiel dans la bonne conduite du projet. « Elles lubrifient les conduites, les outils de coupe et les pompes du tunnelier, et sont garanties neutres vis-à-vis de la station de traitement des boues et de l'environnement », ajoute le responsable. La tenue des délais ne fait aucun doute pour la maîtrise d’ouvrage, qui optimisera encore le planning grâce à la construction d’un hangar acoustique de 16 m de haut et de 70 ml qui recouvrera le puits Gambetta Est. Ainsi, le travail et l’approvisionnement des voussoirs et des matériaux pourront se faire jour et nuit.
Test concluant pour Enorail !
Test concluant pour Enorail !
Les équipes du groupement Enorail (Eiffage Rail et ETF) ont finalisé fin mai le renouvellement de 4,5 km de voies ferrées entre Brive-la-Gaillarde et Saint-Pantaléon-de-Larche.
Après la mer, Brittany Ferries prend le rail !
Après la mer, Brittany Ferries prend le rail !
La compagnie française Brittany Ferries et Ports de Normandie lancent un projet de ferroutage qui reliera, via Cherbourg, la Grande Bretagne et l’Irlande à la frontière espagnole.
La ligne Dax-Morcenx en pleine cure de jouvence
La ligne Dax-Morcenx en pleine cure de jouvence
SNCF Réseau a débuté les travaux de renouvellement voie ballast (RVB) de la ligne Dax-Morcenx.
L’IoT au service du système ferroviaire
L’IoT au service du système ferroviaire
Créé le 6 février 2018 lors de la 2e édition des Inno-Days de SNCF Réseau, le Digital Open Lab est une plateforme d’open innovation fruit du partenariat entre SNCF Réseau, la fédération des industries du ferroviaire et Railenium, l’institut de recherche technologique de la filière ferroviaire. Zoom sur quelques expérimentations prometteuses.
Tous les articles RAIL
Événements
e-EUBCE
6 Juillet 2020
e-EUBCE
Salon de l’Association des Maires d’Ile-de-France
8 Juillet 2020
Salon de l’Association des Maires d’Ile-de-France
Solar PV World Expo 2020
16 Août 2020
Solar PV World Expo 2020
+ d'événements
Emploi
- Ingénieur chargé / Ingénieure chargée d'affaires du BTP
- Chef de chantier du BTP
- Chargé / Chargée d'affaires en électricité
- Chef de projet BTP
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.