Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration. Vous avez cependant la possibilité de vous opposer à leur usage.
REFUSER
ACCEPTER
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Infrastructures TP > A Saint-Denis-de-Pile, on va reconstruire le pont de Bonzac
INFRASTRUCTURES TP

A Saint-Denis-de-Pile, on va reconstruire le pont de Bonzac

PUBLIÉ LE 22 MARS 2024
LA RÉDACTION
Archiver cet article
A Saint-Denis-de-Pile, on va reconstruire le pont de Bonzac
Crédit : Département de la Gironde
Le Département de la Gironde s’apprête à procéder au démontage puis à la reconstruction du pont de Bonzac, situé à Saint-Denis-de-Pile. 

Dans le cadre de l’inspection périodique de ses ouvrages d’art, le Département avait engagé avec le Cerema une investigation structurelle du pont de Bonzac en février dernier. Au regard des premiers résultats et pour la sécurité des usagers, le pont avait été fermé à toutes circulations et ce dans l’attente du diagnostic définitif. Les analyses de ce dernier montrent une évolution plus rapide que prévue des pathologies du pont et concluent que son état nécessite sa fermeture définitive pour la sécurité de tous (une décision confirmée par le Cerema). 

L’ouvrage souffre d’une corrosion très présente, à la fois sur la charpente, sur les éléments de suspension (câbles porteurs et surtout suspentes) et sur les pylônes, qui semble évolutive et plus rapide que prévue (en comparaison avec l’inspection de 2020). Des problèmes d’étanchéité généralisés sur le tablier ont également été constatés sur ce dernier.  

Selon les principes d’évaluation pour la classification des ouvrages et selon la méthode IQOA (Image de la qualité des ouvrages d’art), le pont de Saint-Denis-de-Pile est classé 3U (catégorie la plus dégradée de cette classification), ce qui signifie : « ouvrage dont la structure porteuse est gravement altérée mettant en cause la sécurité de l’usager à court terme ». Dans cette conclusion, un risque d’effondrement du pont n’est pas à exclure et conforte la décision de fermeture et au-delà son démontage. Le pont sera donc démantelé d’ici l’année 2025 et reconstruit d’ici 2028.



L’histoire

Le pont suspendu de Bonzac à Saint-Denis-de-Pile a été reconstruit en 1941. Compte tenu de son âge, cet ouvrage a fait l’objet de plusieurs inspections. En 1994 et 1997, elles avaient abouti à des travaux de remplacement de câbles, réalisés en 1998. Sa dernière inspection détaillée date de 2020 et les préconisations avaient conduit à l’abaissement du tonnage des véhicules autorisés, de 16T à 3,5T et l’installation de dispositifs de rétrécissement de voie.
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Innovations et décarbonation chez Ammann
Innovations et décarbonation chez Ammann
Maccaferri sécurise le versant amont de la RM2205 à Pont de Clans
Maccaferri sécurise le versant amont de la RM2205 à Pont de Clans
4 grues Potain bâtissent le plus haut pont routier à haubans d'Inde
4 grues Potain bâtissent le plus haut pont routier à haubans d'Inde
Léon Grosse reconstruit le pont Verney en Savoie
Léon Grosse reconstruit le pont Verney en Savoie
Tous les articles Infrastructures TP
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS