ÉVÉNEMENTS
EMPLOI
Environnement Magazine
CONTACTS
S'ABONNER
SE CONNECTER
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS
EMPLOI-FORMATION
À la une \ INFRASTRUCTURES TP

Vidéosurveillance des chantiers de construction : quelle réglementation ?

Par Nicolas Mouly, directeur Marketing de Bauwatch France. Publié le 12 mai 2023.
Vidéosurveillance des chantiers de construction : quelle réglementation ?
Crédit : Bauwatch France
NEWSLETTERS
Archiver cet article
PUBLICITÉ
La vidéosurveillance des chantiers de construction est un outil important au service des promoteurs et entreprises du bâtiment en France. Son utilisation soulève néanmoins des problèmes de réglementation et de confidentialité.

La vidéosurveillance permet de surveiller les opérations, d’améliorer la sécurité et de prévenir les vols ou toutes intrusions sur les chantiers de bâtiments. Cependant, l’utilisation de caméras de vidéosurveillance pose des problématiques autour de la réglementation et de la confidentialité. C’est pourquoi, je vous propose d’examiner les lois et réglementations actuelles concernant la vidéosurveillance des chantiers en France, y compris les règles de protection de la vie privée et les exigences en matière de stockage et de partage des images.

La nécessaire protection de la vie privée

En France, la protection de la vie privée est une préoccupation majeure en ce qui concerne la vidéosurveillance. Dans les chantiers, les travailleurs, les visiteurs et le public peuvent être filmés, mais il est important de s’assurer que leur droit à la vie privée est protégé. Voici comment :

- Informer les travailleurs et les visiteurs : Les travailleurs et les visiteurs doivent être informés de la présence de caméras de vidéosurveillance sur le site. Cela peut se faire par le biais d’affiches ou d’autres moyens clairement visibles.
- Collecte minimale de données : Les images de vidéosurveillance ne doivent être collectées que dans la mesure nécessaire pour atteindre l’objectif de surveillance. Les images ne doivent pas être utilisées à d’autres fins, comme la surveillance du travail effectif des employés.
- Stockage sécurisé : Les images de vidéosurveillance doivent être stockées de manière sécurisée afin d’éviter toute utilisation ou divulgation non autorisée. Les images ne doivent être accessibles qu’aux personnes autorisées.
- Période de conservation limitée : Les images de vidéosurveillance ne doivent être conservées que pendant une période limitée, généralement de 30 à 90 jours, sauf si elles sont nécessaires pour résoudre un incident ou une enquête.

Que prévoit la réglementation ?

En France, la réglementation de la vidéosurveillance des chantiers de construction est régie par plusieurs lois et règlements, notamment :

- Le Code du travail : Le Code du travail en France définit des règles concernant la vidéosurveillance sur le lieu de travail, y compris sur les chantiers de construction. Ces règles stipulent que la vidéosurveillance ne peut être utilisée que pour des raisons de santé et de sécurité, de prévention des vols et d’optimisation des processus de production.
- Loi française sur la protection des données : La loi française sur la protection des données régit la collecte, le traitement et l’utilisation des données personnelles, y compris les images de vidéosurveillance. La loi fixe des règles strictes sur la manière dont les images peuvent être collectées, stockées et utilisées.
- Le règlement général sur la protection des données (RGPD) : Le RGPD est un règlement de l’Union européenne qui régit la collecte, le traitement et l’utilisation des données personnelles. Les entreprises de construction en France doivent se conformer au RGPD lorsqu’elles utilisent des caméras de vidéosurveillance sur les chantiers.

Les exigences relatives au stockage et au partage des images

En France, les entreprises de construction utilisant des caméras de vidéosurveillance doivent également se conformer à d’autres exigences concernant le stockage et le partage des images. Les exigences peuvent inclure :

- Le stockage des images : Les images de vidéosurveillance doivent être stockées en toute sécurité et n’être accessibles qu’aux personnes autorisées. Les images doivent être stockées pendant une période limitée, généralement de 30 à 90 jours.
- Partage des images : Les images de vidéosurveillance ne peuvent être partagées qu’avec des personnes autorisées. Les personnes accédant aux images doivent être autorisées à le faire et les images ne doivent être utilisées que dans le but pour lequel elles ont été collectées.
- Protection des données : Les entreprises de construction doivent mettre en place des mesures de sécurité pour protéger les données personnelles collectées par les caméras de vidéosurveillance. Les mesures de sécurité peuvent inclure le cryptage des données, l’utilisation de mots de passe forts et un accès restreint aux images.

En résumé, la réglementation de la vidéosurveillance dans le secteur de la construction en France est importante pour garantir le respect de la vie privée des travailleurs, des visiteurs et du public. Les entreprises de construction doivent se conformer aux lois et réglementations en vigueur concernant la collecte, le stockage et le partage des images de vidéosurveillance.

Si les caméras de vidéosurveillance représentent un outil précieux pour améliorer la sécurité et prévenir les vols sur les chantiers de construction, elles doivent être utilisées de manière responsable et conformément à la loi. Les entreprises de construction doivent s’assurer que les travailleurs et les visiteurs sont informés de la présence de caméras de vidéosurveillance, que les données collectées sont minimales, que les images sont stockées en toute sécurité et que les exigences relatives au stockage et au partage des images sont respectées.

En respectant ces règles et en mettant en place des mesures de sécurité appropriées, les entreprises de construction peuvent utiliser la vidéosurveillance sur site de manière responsable et efficace. N’hésitez pas à faire appel à un professionnel si vous avez un chantier à sécuriser, mais que n’avez pas le temps de mettre en place, d’organiser un plan de sécurité, de placer correctement les caméras et de savoir comment stocker les données.
 
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
14 octobre 2022
Wirtgen dévoile une nouvelle génération de fraiseuses à froid Wirtgen présente sa nouvelle génération de fraiseuses compactes à froid sur le salon Bauma.
Wirtgen dévoile une nouvelle génération de fraiseuses à froid
27 octobre 2022
FRTP IDF : la ZFE-m, oui, mais à certaines conditions La FRTP IDF ne s'oppose pas à la mise en place de ZFE Mobilités sous réserve que des mesure adéquates et un calendrier raisonnable soient mis en oeuvre. 
FRTP IDF : la ZFE-m, oui, mais à certaines conditions
24 avril 2023
Philippe Cohet pour un second mandat à la tête de DLR Philippe Cohet, dirigeant de la société UPERIO, spécialisée dans la location de grues à tour, vient d’être élu par ses pairs pour un 2ème mandat de deux ans, à la présidence de la fédération DLR, à l’occasion de l’assemblée générale dématérialisée du 21 avril 2023.
Philippe Cohet pour un second mandat à la tête de DLR
Tous les articles INFRASTRUCTURES TP
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola