ÉVÉNEMENTS
EMPLOI
Environnement Magazine
CONTACTS
S'ABONNER
SE CONNECTER
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS
EMPLOI-FORMATION
À la une \ INFRASTRUCTURES TP

L'inflation et l'attentisme éreintent les travaux publics

Par la rédaction. Publié le 7 septembre 2022.
L'inflation et l'attentisme éreintent les travaux publics
Crédit : FNTP
NEWSLETTERS
Archiver cet article
PUBLICITÉ
Les entreprises de travaux publics continuent d’être pénalisées en juillet par le fort niveau d’inflation du prix des matières premières et par l’absence de dynamique des prises de commandes des derniers trimestres.

Les travaux réalisés sont quasi stables en juillet, par rapport au mois précédent, à un niveau bas. L’activité reste inférieure de -1,6% comparé à juillet 2021 en euros constants (+9,6% en euros courants) compte tenu d’un rythme moyen d’inflation des coûts de production supérieur à +10% sur les 6 premiers mois de l’année comparé au premier semestre 2021. Dans ce contexte, les facturations enregistrent une chute de - 9% en euros constants en cumul depuis le début de l’année.

Après avoir touché un point bas en juin, les prises de commande enregistrent un léger rebond (+ 6% sur un mois et +2% comparé à juillet 2021). Cette progression reste cependant très insuffisante pour enrayer la tendance baissière observée depuis le début 2022 : en cumul depuis janvier, les marchés conclus reculent en effet de -6,1% comparé à l’an passé. Cette dégradation s’explique par un attentisme important qui s’observe aussi bien auprès de la clientèle publique que privée, dans un environnement économique et géopolitique très incertain.   

Si l’évolution des effectifs a résisté pendant de nombreux mois à la détérioration de l’activité, elle commence toutefois à s’infléchir : sur la période janvier-juillet, les effectifs ouvriers sont en baisse de -0,6% comparé à la même période 2021.

Les heures travaillées par les ouvriers permanents poursuivent également leur diminution entamée en juin (-3,1% en juillet et -1,6% en cumul depuis le début de l’année). Les heures intérimaires demeurent en revanche bien orientées, rebondissant après leur faible niveau de 2021 (+5,4% en juillet et +3,1% en cumul depuis le début de l’année).
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et X.
À lire également
23 janvier 2024
Les prévisions prudentes de la Ficime Selon la Ficime (Fédération des entreprises internationales de la mécanique et de l’électronique) le ralentissement au second semestre 2023 fait craindre des perspectives moins bonnes pour l'ensemble de l'exercice 2024. En cause, les incertitudes liées aux évolutions évolution de la croissance, de l’emploi, de l’inflation, conjoncture nationale et internationale. 
Les prévisions prudentes de la Ficime
5 février 2024
DAF Trucks célèbre ses concessionnaires de l'année Comme chaque année DAF Trucks désigne ses concessionnaires de l'année. La récompense ultime a été remise cette fois au distributeur tchèque NEVA Group.
DAF Trucks célèbre ses concessionnaires de l'année
30 janvier 2024
Délais de paiement : la FNTP obtient des résultats La FNTP a été reçue ce jour au ministère de l’Économie et des Finances afin de réclamer le même traitement accordé aux agriculteurs après l’annulation de la mesure visant le GNR. La question du respect des délais de paiement a également été abordée. 
Délais de paiement : la FNTP obtient des résultats
Tous les articles INFRASTRUCTURES TP
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola