Offre Silver (à partir de 8,90 €)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
FR
|
EN
Menu

INFRASTRUCTURES TP
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

La Covid-19 fragilise les résultats de Colas

Partager :
La Covid-19 fragilise les résultats de Colas
La société Thanomwongse, détenue conjointement par Colas et ses partenaires thaïlandais, a remporté en groupement avec l’entreprise thaïlandaise Nawarat Patanakarn un contrat pour la construction de la piste 3, de l’extension du taxiway D et du taxiway périphérique de l’aéroport international Suvarnabhumi de Bangkok. Crédit photo : Colas
Par Julia Tortorici, le 18 février 2021
Nos newsletters gratuites ›
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
La pandémie aura eu un impact très fort sur les résultats du groupe Colas dont toutes les activités – route, ferroviaire, etc - ont été touchées. Le redémarrage relativement rapide des chantiers a permis un substantiel rattrapage au second semestre. Au final, 2020 s’achève sur un chiffre d’affaires en retrait de -10 %, avec des activités internationales en progression par rapport à 2019 (part de 55 % du CA total contre 52 % l’année passée).
 
L’international gagne donc du terrain chez Colas. La route représente toujours la part la plus importante de l’activité globale (78 %), suivie des matériaux (18 %) et du ferroviaire (10 %). Les travaux routiers réalisent en France en 2020 un CA en recul de -14 % en métropole où l’impact du confinement s’est fait fortement sentir, concomitamment à la baisse des appels d’offres publics liée aux élections municipales et à la période incertaine. La reprise a néanmoins été forte. Dans les DOM, le CA est en recul plus marqué (- 19 %) plombé par la crise économique dans les Antilles. La Guyane reste stable, grâce au marché du futur BHNS de Cayenne, de même que La Réunion qui a vu redémarrer les travaux de la Nouvelle Route du Littoral. Madagascar et Mayotte, aux besoins importants, sont dynamiques. « Dans l’ensemble, et au vu du contexte, nous estimons ces résultats satisfaisants », indique Frédéric Gardès, directeur général de Colas et nouveau président du Conseil. 
 
L’Afrique tire son épingle du jeu
 
En zone EMEA, le CA s’élève à 2,1 milliards d’euros, en baisse de -5 %. L’Europe continentale recule de -3 % mais le marché du tram de Liège (Belgique) et le contrat de la piste d’essais de BMW en République Tchèque assurent un bon niveau d’activité. La région BIMEA se contracte de -15 %, plombée par un Royaume-Uni en repli, et un Moyen-Orient affaibli par la crise économique profonde en Oman et la crise politique aux Émirats. La région MACAO reste stable grâce à l’Afrique de l’Ouest et centrale épargnées par la crise sanitaire. « Nous y notons une bonne résistance de l’activité dans son ensemble », précise Frédéric Gardès. 
 
Préservés en Amérique du Nord
 
Les États-Unis, passablement chahutés par la crise sanitaire, affichent un CA d’1,7 milliard d’euros, en recul de -4 %. Colas profite d’une activité considérée comme essentielle, finalement préservée, et fait le plein de commandes en 2020. Le Canada suit la tendance, avec un CA identique, en baisse de -2 %. Nonobstant, le pays réalise une « excellente année » portée par un bon environnement économique, des conditions météo exceptionnelles tardives, et le gain du projet de tramway d’Edmonton qui garantit « un socle de stabilité ». À noter les bonnes performances de la filiale de distribution de bitume de Colas au Canada. En région Asie Pacifique, où la Covid-19 a fait des ravages, le CA se monte à 0,4 milliard d’euros, en repli de -13 %. Les satisfactions sont pourtant là : la filiale Tipco réalise la 2e meilleure année de son histoire, grâce notamment à une forte demande en Thaïlande, à l’image de la filiale Hincol qui fait une « bonne année » en dépit du contexte économique et sanitaire en Inde. 
 
Un carnet de commandes de 9,2 milliards d’euros
 

Les perspectives 2021 devraient être intéressantes ; le carnet de commandes de Colas s’élevant à 9,2 milliards d’euros, similaire à 2020. « Le carnet Route est stable, la Métropole également, et l’activité route devrait bien se tenir en Amérique du Nord, estime Frédéric Gardès. 2021 devrait voir une reprise du CA, à partir du second semestre, où les effets du plan de relance commenceront à se faire sentir ». 
 
Retrouvez sur LinkedIn Julia Tortorici, rédactrice en chef de BTP Construction.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
BTP Magazine Matériels avec son cahier Construction
Le magazine des nouveautés, tendances et stratégies des constructeurs. (+ son cahier Construction)
Découvrir
Acheter un numéro
  BTP ça tourne traverse les siècles
+ de vidéos BTP ça tourne
Dernier numéro
N° 54
Sommaire
Découvrir
J'achète un numéro (25 €)
À lire également
Power Road : les réseaux sous la route
Power Road : les réseaux sous la route
La ville d’Egletons, très connue dans le milieu de la construction pour ses écoles de formation incomparable, s’est engagée dans un « plan campus » pour garder ses établissements en synergie. Ce plan consiste en une réfection de voiries.
Colas Rail : la « chenille » fait surface
Colas Rail : la « chenille » fait surface
SNCF Réseau a attribué à Colas Rail un contrat de renouvellement de voie entre la gare de Septèmes-les-Vallons et la gare de Marseille Saint-Antoine. L’occasion pour l’entreprise de travaux de déployer en extérieur son train usine utilisé jusqu’alors sur le RER A.
Du BIM pour gagner en sécurité
Du BIM pour gagner en sécurité
Lorsque GRTgaz entame des travaux sur le réseau de transport de gaz, toutes les précautions sont prises pour assurer la sécurité de l’ouvrage, voire même, si possible, un niveau au-dessus. Dans la banlieue de Grenoble, à Échirolles, entre échangeurs autoroutiers, sites industriels et zones d’accueils de gens du voyage, la déviation sur 300 m du réseau haute pression DN250 a bénéficié en amont, d’une présentation du chantier sous forme d’une maquette BIM. Un argument de plus qui a convaincu GRTgaz de confier les travaux à Spac, de plus en plus utilisateur du numérique.
La sécurité toujours en jeu chez Colas
La sécurité toujours en jeu chez Colas
Pour la 8e année consécutive, Colas organise une semaine consacrée à la sécurité dans l'ensemble de ses 800 unités d'exploitation et 3 000 sites de production et de recyclage des matériaux dans le monde.
Colas Environnement lance la deuxième tranche de dépollution de l'ancienne raffinerie de Dunkerque
Colas Environnement lance la deuxième tranche de dépollution de l'ancienne raffinerie de Dunkerque
Colas Environnement a lancé la deuxième des trois tranches d’extraction de la pollution des sols.
Muriel Voisin nommée directrice RSE du groupe Colas
Muriel Voisin nommée directrice RSE du groupe Colas
Muriel Voisin est la nouvelle directrice RSE, au sein de la direction Développement Responsable et Innovation du groupe Colas.
Colas : CA à - 14 % au 1er trimestre, 85 % des chantiers routiers ont redémarré
Colas : CA à - 14 % au 1er trimestre, 85 % des chantiers routiers ont redémarré
Avec 1,959 milliard d’euros, le chiffre d’affaires de Colas affiche un recul de – 14 % au premier trimestre 2020 (- 10 % à périmètre et changes constants), et l’activité en France a été particulièrement impactée avec les mesures de confinement, puisque tous les chantiers et sites de production ont été arrêtés à partir du 17 mars, avec un chiffre d’affaires de 1,024 milliard d’euros, soit une chute de – 24 % (- 17 % à périmètre et charges constants).
Tous les articles INFRASTRUCTURES TP
Événements
Bio360
24 Mars 2021
EuroRail Hub DIGITAL
24 Mars 2021
Rencontres Produrable - 100 % Digital
29 Mars 2021
+ d'événements
Emploi
- Chef de chantier
- Projeteur / Projeteuse béton armé
- Manoeuvre routier / routière
- Maçon / Maçonne Voiries et Réseaux Divers -VRD-
+ d’offres
Vous cherchez un métier, un emploi, découvrez sur notre site emploi nos reportages sur des profils métiers.
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.