Offre Silver (à partir de 8,90 €)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Eiffage et Sif ancreront les fondations des deux premières phases du parc éolien Dogger Bank

Eiffage et Sif ancreront les fondations des deux premières phases du parc éolien Dogger Bank
Par la rédaction, le 26 novembre 2020.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Eiffage et le Néerlandais Sif ont été désignés pour réaliser les fondations des deux premières phases du parc éolien Dogger Bank, situé au large des côtes nord-est de l’Angleterre.

Eiffage, via Smulders, filiale belge d’Eiffage Métal, en groupement avec
Sif (entreprise néerlandaise spécialisée dans les fondations offshore) s’est vu attribuer le contrat de fabrication et de fourniture des monopieux et pièces de transition (environ 260 kilotonnes d’acier) des deux premières phases du parc éolien Dogger Bank.

Ce dernier, dont la réalisation est pilotée par le groupement composé de SSE Renewables et Equinor, sera situé en mer du Nord, à plus de 130 kilomètres au large des côtes anglaises du Yorkshire. D’une capacité de 3,6 GW, il sera le plus grand parc éolien offshore du monde. 

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le parc sera développé en trois phases : Dogger Bank A, B et C. Les deux premières phases (Dogger Bank A et B) verront la mise en oeuvre de 190 fondations au total. Chaque fondation se compose d’un monopieu et d’une pièce de transition immergés à une profondeur variant entre 18 et 63 m.

Dans le cadre de ce contrat, Smulders façonnera l’acier secondaire des pièces de transition et procèdera à l’assemblage, au revêtement et aux tests des pièces de transition entièrement équipées. Sif fabriquera et livrera les monopieux et l’acier primaire destiné aux pièces de transition, et assurera l’intégration de tous les composants des fondations.

La fabrication débutera dans les usines belges et polonaises de Smulders en mai 2021. L’assemblage, qui aura lieu sur le site belge d’Hoboken, doit durer une dizaine de mois. La première phase (Dogger Bank A) devrait être opérationnelle en 2023.

Le saviez-vous ?

Dogger Bank est le premier projet éolien offshore britannique à recourir au système de transmission de courant continu à haute tension (CCHT), et aura la capacité d’alimenter plus de 4,5 millions de foyers du Royaume-Uni, soit environ 5 % de la production d’électricité du pays.

Smulders Hoboken Yard. Crédit photo : Steven Maier
Retrouvez sur LinkedIn Julia Tortorici, rédactrice en chef de BTP Construction.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
BTP Magazine
Le magazine des nouveautés, tendances et stratégies des constructeurs.
Découvrir
Acheter un numéro
À lire également
« Le Grand Paris ? Pas de projet comparable dans le monde »
« Le Grand Paris ? Pas de projet comparable dans le monde »
Les travaux souterrains, s’ils sont particulièrement concernés par les mesures anti-Covid car menés en milieu clos, n’en réalisent pas moins une belle progression depuis 2016. Le secteur dépasse désormais les 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires. Une activité soutenue par des projets uniques au monde. 
Charier et Eiffage collectent leurs données avec Leica Geosystems
Charier et Eiffage collectent leurs données avec Leica Geosystems
Charier et Eiffage font confiance aux solultions de Leica Geosystems pour optimiser les opérations sur leurs chantiers et le traitement des données collectées.
La tour Hypérion à Bordeaux coffrée avec Doka
La tour Hypérion à Bordeaux coffrée avec Doka
Hypérion, première tour mixte bois-béton construite en France et développée par Eiffage Immobilier Sud-Ouest, est bâtie avec le concours d'outils Doka.
Eiffage Construction remporte le contrat de l'hôpital Paris-Saclay
Eiffage Construction remporte le contrat de l'hôpital Paris-Saclay
Eiffage remporte le contrat pour la conception, la réalisation et la maintenance de l’hôpital Paris-Saclay pour un montant de 141 millions d’euros.
Un tunnelier entre ciel et terre
Un tunnelier entre ciel et terre
Chahuté par la crise du Covid-19, le montage du tunnelier Florence se poursuit au-dessus du puits Flandres, à Bonneuil-en-France. La machine se prépare à entrer en scène fin 2020 pour creuser le tunnel de 3,4 km inclus dans le « tir 1 » du lot 1 de la Ligne 17 du Grand Paris Express.
Du vert pour les rouges, les jaunes et tous les autres !
Du vert pour les rouges, les jaunes et tous les autres !
Si elle ne date pas d’hier, la transition énergétique chez les loueurs est aujourd’hui une réalité tant les grands noms du secteur en ont fait un objectif majeur pour les années à venir. Une réalité qui se concrétise également au sein des parcs, à l’aune des évolutions technologiques et des lancements produits des constructeurs. En outre, une certaine impatience se manifeste chez les professionnels, preuve s’il en est, que les mentalités ont évolué.
Jean-Philippe Bourgade, directeur général de Somifa (groupe Fayat)
Jean-Philippe Bourgade, directeur général de Somifa (groupe Fayat)
Jean-Philippe Bourgade, ancien président de Marignant, a été nommé directeur général de Somifa (Société Montage Immobilier Fayat).
Tous les articles INFRASTRUCTURES TP
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.