Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Chers abonnés, Chers lecteurs,
Dans cette période difficile, nous tenons à vous assurer de l'engagement de nos équipes de rédaction et de tout notre personnel pour continuer à vous informer sur l'activité de votre secteur. Il s'agit d'une période où la communication est plus que jamais primordiale.
Ensemble, nous continuerons à connecter le monde de la construction.
Menu

INFRASTRUCTURES TP
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Da Vinci aurait pu révolutionner la construction des ponts

Partager :
Da Vinci aurait pu révolutionner la construction des ponts
Par S. B., le 14 octobre 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Infrastructures TP
Leonardo Da Vinci est un génie, personne n’en doute, et les ingénieurs du MIT viennent de lui offrir un nouveau fait d’arme ou construisant un pont totalement inédit à l’époque que l’inventeur avait proposé au sultan Bayezid II lors d’un appel d’offres. Une proposition refusée alors mais qu’il était tentant de vérifier.

Quitte à divulgacher la suite de l’article, Leonardo Da Vinci avait raison en proposant son concept de pont à arche aplatie puisque les ingénieurs du MIT ont mis à l’épreuve la conception du pont avec succès. Si le sultan avait cru en l’avant-gardisme du maître Italien, cela aurait permis de fabriquer le plus long pont du monde à l’époque.

Une seule voûte énorme

Pour répondre à l’appel d’offres du sultan voulant un pont pour relier Istanbul à Galata, l’inventeur envoie un dessin de pont totalement inédit. À l’époque de Leonardo, la plupart des supports de pont en maçonnerie étaient réalisés sous la forme d’arcs en plein cintre classiques, qui auraient nécessité 10 piliers ou plus le long de la travée pour supporter un pont aussi long. Le concept de pont de Da Vinci était radicalement différent : il était conçu avec une seule voûte aplatie énorme qui serait assez haute pour permettre à un voilier de passer dessous avec son mât en place. Mais était-ce viable ?

Le recours à l’impression 3D

Pour concevoir le pont de Da Vinci, c’est l’impression 3D qui a été utilisée pour faire naître les différentes pièces, en remplacement de la pierre (les autres matériaux de l’époque, le bois et la brique n’auraient pas pu supporter la charge). Une impression 3D qui s’est faite dans le plus parfait respect des contraintes grâce à une analyse très fine des documents disponibles, des matériaux et des méthodes de construction disponibles à l’époque, ainsi que des conditions géologiques sur l’estuaire de la rivière de la Corne d’Or.

Un projet à l’ambition inédite

Le pont aurait fait environ 280 mètres de long ce qui en aurait fait la plus longue travée du monde à ce moment-là, environ 10 fois plus long que les ponts typiques de cette époque. Pour stabiliser la travée contre les mouvements latéraux, l’inventeur a proposé des butées qui s’écartaient de part et d’autre. Les chercheurs ont conclu que, comme dans les ponts de maçonnerie classiques tels que ceux construits par les Romains, le pont aurait été autonome sous la force de la gravité, sans attaches ni mortier pour maintenir la pierre ensemble. Et pour le prouver, ils ont dû construire un modèle et démontrer sa stabilité. Avec ce modèle réduit, la démonstration a été faite que tout est maintenu par la seule compression et que toutes les forces sont transférées au sein de la structure. Les pierres sont montées grâce à un échafaudage jusqu’à la mise en place de la clé de voûte tout en haut de l’arc.

Les tremblements de terre prévus

Comble du raffinement, Leonardo Da Vinci a pris en compte l’activité sismique soutenue de la région et avait incorporé des caractéristiques telles que la semelle étendue qui fournit une stabilité supplémentaire. Pour tester la résistance de la structure, les chercheurs ont construit le pont sur deux plates-formes mobiles, puis se sont éloignés l’un de l’autre pour simuler les mouvements de fondation pouvant résulter d’un sol faible. Le pont a montré une résistance au mouvement horizontal, ne se déformant que légèrement avant de s’étirer jusqu’à l’effondrement complet.
 
Karly Bast, récente diplômée du MIT, devant la maquette de l'incroyable pont de Leonardo Da Vinci (@Gretchen Ertl)
Offre en ligne à partir de 8,90 €
Dans ce contexte particulier, le premier mois d'abonnement est offert.
Je m'abonne
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans le magazine BTP Magazine.
BTP Magazine, découvrez la nouvelle formule de BTP matériels avec + de professionnels et + de terrains
Consulter le magazine
S'identifier
S'inscrire
  Zapping de la semaine : 8 chantiers sur 10 à l'arrêt
Les chantiers vont-ils reprendre à la suite d'un accord trouvé entre les pouvoirs publics et les fédérations professionnelles du bâtiment? Pour l'heure, la plupart des entreprises restent fermée.
+ de vidéos BTP ça tourne
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
WC LOC, EXPERT EN SANITAIRES MOBILES À LA MESURE DE VOS ENVIES... SURTOUT LES PLUS PRESSANTES !
Quelle que soit la durée de votre chantier et sa typologie (souterrain, ferroviaire, aérien, routier, fluvial, construction…), WC Loc vous apporte un accompagnement personnalisé pour disposer de solutions sanitaires robustes et parfaitement adaptées à la taille de vos équipes et aux contraintes de votre terrain. Besoin d’un WC sur votre chantier ? Contactez-nous !
Accéder au site de WC LOC
Tribune
Comment l’IoT pose les fondations des bâtiments du futur ?
Pour constructioncayola.com, Kim Bybjerg, vice-président, chargé de l’IoT (l’Internet des Objets) et de la mobilité, chez Tata Communications nous donne sa vision des bâtiments du futur qui s’érigeront prochainement dans nos métropoles.
Pour plus d'informations cliquez ici
À lire également
Eurovia et l'OPPBTP forment les membres des CSE à la sécurité
Eurovia et l'OPPBTP forment les membres des CSE à la sécurité
Eurovia renforce les CSE (Comité Social Economique) de tous ses établissements en proposant à l’ensemble de leurs membres une formation leur permettant d’exercer efficacement leurs missions en matière de santé, sécurité et conditions de travail.
Vinci Concessions décroche son premier contrat en Irlande
Vinci Concessions décroche son premier contrat en Irlande
Transport Infrastructure Ireland (TII), l’agence publique de la République d’Irlande en charge des infrastructures routières et ferroviaires, a attribué un contrat de 11 ans à Turas - une co-entreprise constituée de Vinci Highways et Abtran, spécialiste irlandais de la prestation de services aux entreprises - pour la gestion des transactions en flux libre et du service-clients du périphérique de Dublin (autoroute M50).
Vinci Highways renouvelé en Californie
Vinci Highways renouvelé en Californie
Cofiroute USA, filiale de Vinci Highways, a été retenu par les comtés d’Orange et de Riverside, près de Los Angeles en Californie, pour fournir et exploiter un nouveau système back-office ainsi qu’un centre de relations clients pour la 91 Express Lanes, une autoroute de 29 km reliant les villes d’Anaheim et de Corona. 
Notre-Dame de Paris : enjeux et premières réponses
Notre-Dame de Paris : enjeux et premières réponses
C’est une stupeur mondiale. Tous les mots du vocabulaire y passent ce matin pour décrire la profonde tristesse qui s’est logée au cœur de plus d’un milliard de croyants et d’au moins autant de non croyants. Mais pourquoi ce drame ? Que peut-on en dire ce matin ?
Ligne Paris-Provins-Troyes : «Des Bouchots» le champagne !
Ligne Paris-Provins-Troyes : «Des Bouchots» le champagne !
Lors du grand chassé-croisé entre juillettistes et aoûtiens, SNCF Réseau a fait visiter aux élus et représentants des usagers le chantier de démolition du tunnel des Bouchots, situé à Saint-Loup-de-Naud, petite commune entre Nangis et Provins. Construit en 1856 et long de 105 m, il a été remplacé par une tranchée à ciel ouvert.
Nouveau directeur pour Rabot Dutilleul Construction en Ile-de-France
Nouveau directeur pour Rabot Dutilleul Construction en Ile-de-France
Frank Fessenmayer est le nouveau directeur régional de Rabot Dutilleul Construction en Ile-de-France. Il a pour mission de poursuivre le développement de l’entreprise sur le marché francilien.
Roland Garros : un toit rétractable pour le court central Philippe-Chatrier
Roland Garros : un toit rétractable pour le court central Philippe-Chatrier
Le groupe Serge Ferrari s’active pour réaliser le toit rétractable du court central Philippe-Chatrier de Roland Garros, tant attendu des joueurs et des spectateurs. Celui-ci sera opérationnel pour le tournoi de 2020.
Tous les articles INFRASTRUCTURES TP
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Forum National des Eco Entreprises
2 Avril 2020
Forum National des Eco Entreprises
Confs'Amiante Hors-série Plomb
7 Avril 2020
Confs'Amiante Hors-série Plomb
Cycl'eau Bordeaux
7 Avril 2020
Cycl'eau Bordeaux
+ d'événements
Emploi
- Ferrailleur / Ferrailleuse du BTP
- Conducteur / Conductrice de travaux
- Chef de chantier
- Conducteur / Conductrice de travaux du bâtiment
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.