Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration.
ACCEPTER TOUS LES COOKIES
LES COOKIES NÉCESSAIRES SEULEMENT
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Environnement > SEMIN développe un isolant à base de bouteilles en plastique recyclées
ENVIRONNEMENT

SEMIN développe un isolant à base de bouteilles en plastique recyclées

PUBLIÉ LE 3 MAI 2024
LA RÉDACTION
Archiver cet article
SEMIN développe un isolant à base de bouteilles en plastique recyclées
Crédit : Pixabay
Protéger les océans, tout en limitant les déperditions thermiques des logements. Voici, en résumé, ce qu’a réussi à faire le groupe SEMIN avec sa nouvelle isolation : l’isolant bref. Fabriqué à base de bouteilles de plastique recyclées, cet isolant promet d’excellentes performances thermiques et une pose facilitée.

Grâce à SEMIN, il est désormais possible d’isoler un bâtiment avec des bouteilles en plastique. Réduites en paillettes, celles-ci sont transformées en ouate de polyester puis utilisées sous forme de panneaux semi-rigide ou en rouleaux. Grâce à sa composition, cet isolant, appelé bref, affiche un excellent lambda de 34, permettant d’améliorer le confort thermique d’un bâtiment en été comme en hiver. L’isolation acoustique n’est pas en reste avec une performance de 45 dB. La mise en œuvre n’est pas en reste. Labellisé OEKO TEX (standard 100) classe 1, l’isolant est non-irritant et n’émet aucune substance nocive pour la santé. Facile à découper et à manipuler grâce à son poids contenu, il permet une mise en œuvre rapide et efficace. Imputrescible, il peut être stocké en extérieur pendant 9 mois sans altération de ses performances thermiques et mécaniques. 

Chaque année, on estime à 22 000 tonnes la quantité de bouteilles en plastiques déversés dans les océans. Avec ce nouvel isolant, SEMIN contribue donc à limiter l’impact de l’être humain sur les océans. Et ce n’est pas tout. Recyclable à l’infini de par sa composition, l’isolant pourra être recyclé en fin de vie pour de nouveau être utilisé. Selon SEMIN, l’isolation d’une maison de 120 m2 nécessite le recyclage de 20 000 bouteilles en plastique. 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
La filière de la Plasturgie fédère et se mobilise autour du réemploi
La filière de la Plasturgie fédère et se mobilise autour du réemploi
Le N°3 européen du panneau de particules de bois, exploite le TOMRA
Le N°3 européen du panneau de particules de bois, exploite le TOMRA
Une économie circulaire applicable aux bouchons de bouteilles
Une économie circulaire applicable aux bouchons de bouteilles
Précieux Déchets, nouvelle exposition temporaire de la Cité des sciences et de l'industrie, à partir du 5 décembre 2023
Précieux Déchets, nouvelle exposition temporaire de la Cité des sciences et de l'industrie, à partir du 5 décembre 2023
Tous les articles Environnement
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS