Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration.
ACCEPTER TOUS LES COOKIES
LES COOKIES NÉCESSAIRES SEULEMENT
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Environnement > La Métropole de Lyon vote la loi 1% déchet
ENVIRONNEMENT

La Métropole de Lyon vote la loi 1% déchet

PUBLIÉ LE 21 NOVEMBRE 2023
LA RÉDACTION
Archiver cet article
La Métropole de Lyon vote la loi 1% déchet
Crédit : Alex Fu / Pexels
La Métropole de Lyon compte participer à l’amélioration de la collecte et du recyclage des déchets, notamment dans les pays en voie de développement, grâce au vote de la loi 1% déchet qui devrait générer un budget proche des 600 000 euros.


La Métropole de Lyon vient de voter la loi “1% déchet” permettant d’affecter jusqu’à 1% des recettes de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères (TEOM) au profit d’actions de solidarités internationales sur le thème de la collecte et du recyclage des déchets. Lors de sa commission permanente, la Métropole a adopté un taux de 0,4%, soit un budget annuel d’environ 600 000 euros sur les bases des recettes de 2022. 

Ce budget sera dédié à deux actions, à savoir : 
- Un fonds déchets reposant sur le même fonctionnement que le fonds eau déjà mis en place. Ce fonds permettra de subventionner des initiatives répondant à des besoins identifiés par de nombreuses associations.
- Un soutien aux actions spécifiques aux déchets, actuellement intégrées dans les programmes de coopération décentralisée. La région du Haut Matsiatra, à Madagascar, déjà partenaire de la Métropole, fait partie des coopérations identifiées en priorité. D’autres coopérations pourraient voir le jour avec Porto Novo, au Bénin, ou encore Erevan, en Arménie. 

Suite à ce vote, Hélène Duvivier-Dromain vice-présidente de la Métropole de Lyon a ajouté : “La production de déchets devrait atteindre 3.4 milliards de tonnes dans le monde en 2050. Cette croissance, qui touche davantage les pays en voie de développement, représente un coût de gestion très important pour ces villes pouvant aller jusqu’à 50 % de leur budget annuel. En tant que collectivité écologiste, la Métropole de Lyon se doit de prendre part à cette initiative de solidarité internationale en finançant des projets et en partageant son expertise en la matière.”
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
FEDEREC présente les 60 formations de l’École Nationale du Recyclage et de la Ressource
FEDEREC présente les 60 formations de l’École Nationale du Recyclage et de la Ressource
Un épandeur Rolland s'expose à l'Elysée
Un épandeur Rolland s'expose à l'Elysée
La Métropole de Lyon accélère sur l'urbanisme transitoire : 100 000 m2 et + de 40 sites activés
La Métropole de Lyon accélère sur l'urbanisme transitoire : 100 000 m2 et + de 40 sites activés
Angers Loire Métropole met en place une cellule de résilience pour faire face au réchauffement climatique
Angers Loire Métropole met en place une cellule de résilience pour faire face au réchauffement climatique
Tous les articles Environnement
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS