Menu
SIFER 2021
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

JO 2024 : la Métropole du Grand Paris évacue les déblais du chantier du Centre Aquatique Olympique par la Seine

JO 2024 : la Métropole du Grand Paris évacue les déblais du chantier du Centre Aquatique Olympique par la Seine
Chargement de la première péniche contenant les terres les plus polluées du chantier du CAO sur le port de Gennevilliers
Par la rédaction, le 9 juillet 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Dans le cadre du chantier du Centre Aquatique Olympique (CAO) dont la Métropole du Grand Paris est maître d’ouvrage, les terres les plus polluées sont évacuées par la Seine.

Malgré le contexte sanitaire, la Métropole du Grand Paris (MGP), avec l’aide des sociétés Cardem et Seche et leurs groupements respectifs d’entreprises, poursuit les travaux de remise en état du site de la ZAC Plaine Saulnier à Saint-Denis, dont la Métropole est également maître d’ouvrage, et qui accueillera en son sein le Centre Aquatique Olympique. Pendant près d’une année, une vingtaine d’entreprises pilotées par la Métropole du Grand Paris, sont intervenues sur ce chantier d’une superficie de 12.5 hectares pour assurer le désamiantage des bâtiments, leur déconstruction et la dépollution des terrains.  Le chantier du CAO (Centre Aquatique Olympique) est entré dans sa phase active de déconstruction et de dépollution. Conformément à ses politiques en faveur de la logistique métropolitaine, du développement de l’économie circulaire, du réemploi des équipements et des matériaux de construction, limitant la production de déchets par des actions de recyclage efficaces, la Métropole a fait le choix de retirer l’ensemble des terres polluées par excavation, évacuation et de privilégier la Seine pour les transporter. Concernant les travaux de dépollution, ils portent sur l’excavation de 165 000 m3 (soit environ 330 000 tonnes) de terres dont 35 000 m3 (soit environ 70 000 tonnes) de terres polluées parmi lesquelles près de 40% des volumes fait l’objet d’évacuations par transport fluvial. A ce jour, plus de 43 700 tonnes de terres polluées ont été évacuées dont 15 750 tonnes par voie fluviale via le port de Gennevilliers. La voie fluviale, empruntée par les péniches, permet d’acheminer les terres : les plus polluées vers des centres de traitement spécialisés de l’entreprise Biogénie (principalement à Echarcon dans l’Essonne) ; les moins polluées vers des centres dédiés se situant en Ile de France, en Normandie et dans les Hauts de France.

Quelques chiffres
 • 40% de terres polluées (17 000 m3) sont évacuées par voie fluviale (l’objectif étant d’atteindre 50%)
• 15 750 tonnes de terres déjà évacuées par voie fluviale soit 450 camions évités vers les sites de dépollution
 

Retrouvez sur LinkedIn Christine Raynaud, rédactrice en chef de Prescription Béton.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Mat Environnement
Le magazine des matériels et process. Pour les professionnels confrontés aux respects des législations.
Découvrir
Acheter un numéro
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
À lire également
Traiter les terres polluées au moyen de la phytoremédiation
Traiter les terres polluées au moyen de la phytoremédiation
Terenvie réceptionne des terres polluées afin de les traiter au moyen d'une technique innovante de phytoremédiation. Elles sont ensuite incorporées, comme matière première de substitution, dans la formulation des ciments Vicat. 
Résultats de l'étude sur les pratiques de tri sur les chantiers de déconstruction
Résultats de l'étude sur les pratiques de tri sur les chantiers de déconstruction
Le syndicat des démolisseurs et désamianteurs (SEDDRe) vient de dévoiler les résultats d'une étude centrée sur les pratiques de tri sur les chantiers de déconstruction. Cette dernière a vocation à contribuer à éclairer les décisions des pouvoirs publics quant aux modalités de la mise en place du dispositif de reprise gratuite le plus efficace possible.
Réguly de Colas : 214h de circulation de camions évitées à Lyon Part-Dieu
Réguly de Colas : 214h de circulation de camions évitées à Lyon Part-Dieu
Après un an de déploiement, Reguly, service digital d'optimisation des flux de déplacements et de logistiques autour des 25 chantiers du quartier Lyon Part-Dieu, piloté par Mobility by Colas pour la SPL Lyon Part-Dieu, a permis de désengorger le centre-ville et de réduire l'impact carbone des travaux.
Saint-Barthélemy : arrivée du nouveau four de valorisation énergétique des déchets
Saint-Barthélemy : arrivée du nouveau four de valorisation énergétique des déchets
Le site de propreté de Saint-Barthélemy, exploité par Ouanalao Environnement et en charge du traitement des déchets de l’île, a réceptionné il y a quelques jours un second four de valorisation énergétique.
275 nouveaux collèges et lycées lancés dans le challenge d’économies d’énergie CUBE.S
275 nouveaux collèges et lycées lancés dans le challenge d’économies d’énergie CUBE.S
Pour cette année scolaire 2020-2021, 275 établissements se sont engagés dans le challenge CUBE.S (Challenge Climat usage des bâtiments d’enseignements scolaires).
Une peinture anti-chaleur contre les îlots de chaleur urbains
Une peinture anti-chaleur contre les îlots de chaleur urbains
Une expérimentation à grandeur réelle sera menée pendant un an dans le 7e arrondissement de Lyon dans l'optique de lutter contre les îlots de chaleur à l'aide d'une peinture anti-chaleur appliquée sur un espace public de 100 m2 situé rue Bechevelin.
La signature du Pacte Bois Biosourcé en Ile-de-France est maintenue
La signature du Pacte Bois Biosourcé en Ile-de-France est maintenue
La signature du Pacte Bois Biosourcé en Ile-de-France aura lieu en ligne le jeudi 5 novembre prochain à 17h. 
Tous les articles ENVIRONNEMENT
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.