Offre Silver (à partir de 8,90 €)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Broyage des ferrailles et métaux non ferreux : le procédé Sorevo

Broyage des ferrailles et métaux non ferreux : le procédé Sorevo
Crédit photo : Sorevo Environnement
Par la rédaction, le 22 avril 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Sorevo Environnement propose un processus efficace pour le broyage des ferrailles et métaux non ferreux. 


Etape 1 : réception

Dès leur réception, les métaux et ferrailles sont pesés et soumis à un contrôle qualité afin d’ôter les matières non conformes et non broyables.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Etape 2 : broyage

Après le broyage, le système d’aspiration ôte les poussières et isole la fraction légère (plastique, papier, inerte léger). La fraction lourde subit une séparation électromagnétique : les déchets inertes et les métaux non-ferreux sont extraits pour être triés sur une autre partie de la ligne.

Etape 3 : tri

La fraction principale issue du broyage est contrôlée manuellement dans une cabine de tri. Elle constitue la matière finale broyée, appelée E40. Cette dernière est vendue en fonderie ou aciérie. La partie métallique non ferreuse subit un criblage ainsi qu’un tri par courant de Foucault, cela permet d’isoler les métaux non-ferreux contenus dans la fraction secondaire et de récupérer les qualités Zorba et Zurik.

Etape 4 : valorisation

Le Zobra est trié, broyé, affiné, pour pouvoir obtenir des fractions nobles telles que le cuivre, aluminium, le laiton, etc. 

 

Retrouvez sur LinkedIn Julia Tortorici, rédactrice en chef de BTP Construction.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Mat Environnement
Le magazine des matériels et process. Pour les professionnels confrontés aux respects des législations.
Découvrir
Acheter un numéro
À lire également
Eurovia recycle les déchets du BTP
Eurovia recycle les déchets du BTP
Labellisée Granulat+, à Saturargues (Hérault), la carrière des Garrigues recycle les déchets du BTP.
L’entreprise Sirea va produire son propre hydrogène vert grâce au photovoltaïque
L’entreprise Sirea va produire son propre hydrogène vert grâce au photovoltaïque
Après 2 ans de développement, la PME tarnaise Sirea va désormais stocker et exploiter l’hydrogène qu’elle produira grâce au surplus d’énergie photovoltaïque de son site.
Biodéchets : une gamme complète d’abris conteneurs chez Gillard
Biodéchets : une gamme complète d’abris conteneurs chez Gillard
La société Gillard, dans le cadre du lancement de sa division Gillard City dédiée à la commercialisation de matériels de gestion des déchets pour la Smart City, lance la distribution d’une gamme complète d’abris conteneurs pour la collecte des biodéchets avec ou sans contrôle d’accès.
Beaudelet Environnement reçoit le maire écologiste de Grenoble
Beaudelet Environnement reçoit le maire écologiste de Grenoble
Beaudelet Environnement, spécialisé dans la collecte, le traitement et la valorisation des déchets au Nord de Paris, a eu la visite d’Eric Piolle, maire écologiste de Grenoble, sur son site de Blaringhem.
Déchets nucléaires : Galson Sciences dans le giron d'Egis
Déchets nucléaires : Galson Sciences dans le giron d'Egis
Egis a pris une participation majoritaire au capital de Galson Sciences Limited, une société internationale de recherche et de conseil, basée à Oakham en Angleterre, spécialisée dans la gestion et le stockage des déchets radioactifs.
Créteil sera la première ville à produire de l’hydrogène vert
Créteil sera la première ville à produire de l’hydrogène vert
Incinérer ses déchets pour produire de l’hydrogène, une première en France pour la ville de Créteil, proche de Paris. Le projet, baptisé « H2 Créteil », mené par Suez et le Sipperec, transformera l’électricité produite à partir de la combustion des déchets ménagers en hydrogène, par un procédé d’électrolyse.
Un AMI pour les matériaux biosourcés et la terre crue
Un AMI pour les matériaux biosourcés et la terre crue
Dans la continuité de la démarche bretonne pour le développement de l’usage des éco-matériaux et matériaux biosourcés initiée en 2013, l’État, l’Ademe et la Région Bretagne lancent un AMI (Appel à Manifestation d’Intérêt) sur la thématique «Construire avec les matériaux biosourcés et la terre crue ».
Tous les articles ENVIRONNEMENT
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.