Offre Silver (à partir de 8,90 €)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

La RE2020 repoussée au 1er janvier 2022 : gaz et béton ménagés

La RE2020 repoussée au 1er janvier 2022 : gaz et béton ménagés
Stream Building. Un projet mixte signé PCA-Stream, construit par Spie Batignolles Ile-de-France. Crédit photo : PCA-Stream
Par la rédaction, le 18 février 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le gouvernement vient préciser les détails de la réglementation environnementale des bâtiments neufs RE2020, dont l’entrée en vigueur a finalement été repoussée au 1er janvier 2022. La règlementation bénéfice d’ajustements qui ménagent gaz et béton.

L’entrée en vigueur de la RE2020 sera finalement fixée au 1er janvier 2022, après une publication des textes d’ici la fin du premier semestre. Cette date laisse les quelques mois nécessaires à l’ensemble de la filière et notamment aux concepteurs et promoteurs pour mettre leurs projets à venir en conformité avec les nouvelles exigences. La mise en œuvre de la RE2020 sera par ailleurs l’occasion de simplifier les formalités administratives au moment du dépôt du permis de construire. 

De la même manière, les autres jalons prévus par la RE2020 sont décalés d’un an (les dates de 2024, 2027 et 2030 devenant 2025, 2028 et 2031). 
Globalement, les exigences fixées par la RE2020 demeurent inchangées, qu’il s’agisse de sobriété énergétique, de sortie des énergies fossiles, d’amélioration du confort d’été ou de décarbonation de la construction tout le long du cycle de vie. 

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Du gaz encore jusqu’à fin 2023

Afin de ménager la transition, les permis de construire pour des maisons individuelles chauffées au gaz pourront encore être obtenus jusqu’à fin 2023  lorsqu’un permis d’aménager prévoyant une desserte en gaz a déjà été délivré.  

Un régime spécifique sera également prévu pour encourager le développement des réseaux de chaleur. En parallèle, la réflexion sur des mécanismes spécifiques de développement du biométhane pour les projets de construction se poursuivra.

Favoriser la mixité des matériaux

La réglementation reposant sur une exigence de résultat et non de moyens, elle fera place à la diversité des modes constructifs et favorisera la mixité des matériaux. Au-delà de l’usage de matériaux qui stockent le carbone (bois et biosourcés), cette nouvelle réglementation encouragera le recours aux matériaux géosourcés (comme la pierre de taille ou la terre crue) et aux matériaux plus usuels (brique et béton notamment) qui se seront décarbonnés, ainsi que l’introduction de davantage de mixité des matériaux.

A cet égard, des ajustements concernant les seuils de l’impact carbone de la construction ont été présentés : ils permettent d’assurer qu’à l’horizon 2031 (dernier jalon fixé par la RE2020), des modes constructifs variés auront leur place et que, sous réserve de leurs engagements de décarbonation, tous les matériaux continueront d’être utilisés, selon leurs atouts respectifs. 

Des travaux de normalisation au niveau français et européen seront par ailleurs engagés sur la méthode d’ « analyse en cycle de vie dynamique » retenue pour la réglementation pour décompter les émissions carbone tout au long de la durée de vie du bâtiment et prendre en compte le stockage temporaire du carbone.

Un Appel à manifestations d’intérêt (AMI) dédié à la mixité des matériaux, sera par ailleurs prochainement lancé, financé par le Programme d’investissements d’avenir (PIA 4).


 

Retrouvez sur LinkedIn Julia Tortorici, rédactrice en chef de BTP Construction.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Mat Environnement
Le magazine des matériels et process. Pour les professionnels confrontés aux respects des législations.
Découvrir
Acheter un numéro
À lire également
Climate Change 2020 : Eiffage décroche la notation A-
Climate Change 2020 : Eiffage décroche la notation A-
Eiffage a vu sa note relevée de B à A- dans le classement Climate Change 2020 du CDP (Carbon Disclosure Project). Une distinction qui salue sa gouvernance, son identification des risques liés au climat et le développement des opportunités d’affaires en faveur de la réduction des émissions de gaz à effet de serre.
Derichebourg Environnement collecte les déchets de la Communauté Urbaine de Caen-la-Mer
Derichebourg Environnement collecte les déchets de la Communauté Urbaine de Caen-la-Mer
Derichebourg Environnement prendra en charge dès le 1er avril 2021 la collecte des déchets ménagers de 207 000 habitants répartis sur 39 communes du territoire de la Communauté Urbaine de Caen-la-Mer. Le marché est évalué à 80 M€ et le contrat tient pour une durée de 7 ans.
« 10 % des déchets de démantèlement nucléaire sont gérés en centres de stockage spécifiques »
« 10 % des déchets de démantèlement nucléaire sont gérés en centres de stockage spécifiques »
L'Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs est un acteur incontournable en fin de chaîne lors du démantèlement d’une centrale nucléaire. Ses capacités de stockage actuelles lui permettent notamment de gérer efficacement les déchets radioactifs de très faible activité, et ce, y compris en cas de chantiers simultanés. Une éventuelle sortie du nucléaire n’effraie pas l’Andra, parfaitement habituée à anticiper. Explications de Patrice Torres, directeur des opérations industrielles. 
Nikola, Iveco et OGE accélèrent dans le déploiement des solutions de ravitaillement en hydrogène
Nikola, Iveco et OGE accélèrent dans le déploiement des solutions de ravitaillement en hydrogène
Nikola Corporation, Iveco et OGE ont annoncé aujourd'hui la signature d’une lettre d'intention en vue d'une collaboration visant à mettre en place une structure commerciale pour le transport de l'hydrogène via un réseau de pipelines, depuis les sites de production jusqu'aux stations de ravitaillement en hydrogène au service des véhicules électriques à pile à combustible (« FCEV »).
Bientôt une station d’avitaillement en carburant propres à Réau
Bientôt une station d’avitaillement en carburant propres à Réau
L’EPA Sénart et SIGEIF Mobilités ont signé un partenariat afin de construire une station d’avitaillement en carburant propres dans la commune de Réau (77), sur le parc d’activités de l’A5-Sénart.
[Reportage] Grand Paris : Un centre biologique couvert pour dépolluer 180 000 t de terres par an
[Reportage] Grand Paris : Un centre biologique couvert pour dépolluer 180 000 t de terres par an
Cette année, 180 000 tonnes de terres impactées par les hydrocarbures  provenant de différents chantiers d’Ile-de-France, dont certains du Grand Paris Express, seront dépolluées au sein du site ECT de La Courneuve, le premier centre biologique de France entièrement clos et couvert.
34 000 véhicules connectés avec Scania Monitoring
34 000 véhicules connectés avec Scania Monitoring
Lancée en 2012, l’offre de services connectés de Scania, Scania Monitoring est proposée gratuitement aux clients Scania en France, et connecte plus de 34 000 véhicules.
Tous les articles ENVIRONNEMENT
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.