Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

ENVIRONNEMENT
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Pizzorno : – 9,2 % au 4e trimestre 2019 mais un impact limité du Covid-19

Partager :
Pizzorno : – 9,2 % au 4e trimestre 2019 mais un impact limité du Covid-19
Par FB, le 29 avril 2020
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Environnement
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Avec un 4e trimestre 2019 à – 9,2 %, Pizzorno Environnement a terminé l’année 2019 à – 6,6 % avec un chiffre d’affaires de 217,5 millions d’euros, principalement à cause de son activité traitement-valorisation, qui s’est contractée de – 23,5 % sur l’ensemble de l’année. Toutefois, le groupe annonce que la crise sanitaire liée au Covid-19 a pour l’instant peu d’impact sur son activité 2020.

Le groupe Pizzorno Environnement vient d’annoncer des résultats décevants pour 2019 avec un chiffre d’affaires de 217,5 millions d’euros, soit une régression de – 6,6 %, le 4e trimestre affichant même – 9,2 % avec 51 millions d’euros. Cette baisse de régime s’explique principalement par l’arrêt du contrat déficitaire de collecte des déchets ménagers des 10e et 18e arrondissements de Paris, partiellement compensé par l’ensemble des reconductions de contrats, mais aussi et surtout par l’arrêt des sites du Cannet-des-Maures en août 2018 et du centre de tri du Broc en mai 2019. Ainsi, l’activité propreté affiche une stabilité sur l’ensemble de l’année 2019 avec un chiffre d’affaires de 167,9 millions d’euros (- 0,1 %), tandis que l’activité traitement-valorisation accuse – 23,5 % avec 49,6 millions d’euros. Le groupe, qui réalise 8,2 % de son activité à l’international, précise toutefois avoir poursuivi l’assainissement de ses activités peu rentables au cours de l’année.

Impact limité du Covid-19 mais incertitudes sur les zones touristiques
Toutefois, Pizzorno Environnement affirme que l’impact du Covid-19 devrait être limité sur son activité en 2020, puisque son organisation a été adaptée pour maintenir les collectes des déchets ménagers, ainsi que l’activité de traitement des déchets sur ses sites d’exploitation, notamment des déchets d’activités de soins à risques infectieux (DASRI) à l’unité de valorisation énergétique de Toulon, cette dernière ayant enregistré un chiffre d’affaires de 24,1 millions d’euros en 2019. A noter que les déchetteries gérées par le groupe accueillant des particuliers ont été fermées. Néanmoins, le groupe précise qu’une partie de son activité pourrait être affectée dans les zones touristiques si la crise sanitaire se poursuivait en été.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Cependant, plusieurs contrats ont été renouvelés, dont celui de collecte, traitement et valorisation du ministère de la Défense sur l’Ile du Levant, qui représente 660 000 euros. De même, un nouveau contrat de 800 000 euros sur 4 ans a été remporté à Ollioules pour le nettoiement du centre-ville et du quartier de la gare.
 

© DR
  Le zapping de la rentrée
+ de vidéos BTP ça tourne
Le flash info du BTP
À lire également
Un projet de renaturation à la frontière franco-allemande
Un projet de renaturation à la frontière franco-allemande
La société d'ingénierie Ingérop a remporté en groupement l’appel d’offre du projet franco-allemand « Rhinaissance ». Ce projet bénéficie du programme européen Interreg V et de cofinancements du Regierungspräsidium Freiburg et de la Région Grand Est. 
[Grand format] Quand Bergerat Monnoyeur reboise les forêts françaises
[Grand format] Quand Bergerat Monnoyeur reboise les forêts françaises
Dans le cadre de l’opération 1 machine livrée, 10 arbres plantés, Bergerat Monnoyeur poursuit son engagement dans le développement de sa politique RSE.
Métaux ferreux : synthèse des variations des indices en août 2020
Métaux ferreux : synthèse des variations des indices en août 2020
Afin d’assurer l’indépendance et la confidentialité des données, Federec a confié à KPMG l’élaboration des indices reflétant les variations mensuelles des prix de vente de métaux ferreux. KPMG est chargé de la collecte des données auprès du panel constitué par ses soins, de la compilation des données et de leur publication. Voici les indices de variation entre juillet et août 2020.
Colas Environnement, expert en boues polluées
Colas Environnement, expert en boues polluées
Colas Environnement est récemment intervenu pour gérer et évacuer des boues polluées dans le cadre de la réhabilitation d'un ancien site industriel.
Akuo inaugure une seconde centrale hydroélectrique en Savoie
Akuo inaugure une seconde centrale hydroélectrique en Savoie
Le producteur d'énergie renouvelable Akuo a inauguré hier Aqua Bella, sa seconde centrale hydroélectrique dans les Alpes. Lancé fin 2017, le chantier a été réalisé par Léon Grosse.
De nouvelles solutions de tri pour les bouteilles plastiques en PE et PP
De nouvelles solutions de tri pour les bouteilles plastiques en PE et PP
Tomra Recycling lance de nouvelles solutions de tri des flocons plastiques. Innosort Frlake et Autosort Flake peuvent gérer dorénavant les plastiques recyclables à base de PE et de PP.
Plastiques issus de DEEE : Indices de variation des prix entre juillet et août 2020
Plastiques issus de DEEE : Indices de variation des prix entre juillet et août 2020
Tous les mois, les fédérations Federec et Fnade publient des indices, réalisés par KPMG, reflétant les variations mensuelles des prix de vente des plastiques issus de DEEE. Voici les indices de variation entre juillet et août 2020.
Tous les articles ENVIRONNEMENT
Tous nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
FEDEREC, L’industrie du recyclage : quel plan de relance ?
29 Octobre 2020
Intersol 2020
3 Novembre 2020
bauma CONEXPO INDIA
3 Novembre 2020
+ d'événements
Emploi
- Superviseur / Superviseuse tous corps d'état
- Chargé / Chargée d'affaires BTP
- Chargé / Chargée d'affaires BTP
- Manoeuvre bâtiment
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.