Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

ENVIRONNEMENT
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Michelin met le cap sur l'hydrogène

Partager :
Michelin met le cap sur l'hydrogène
Par la rédaction, le 21 novembre 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Environnement
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le manufacturier Michelin et Faurecia, spécialiste de l’industrie automobile, ont formé une coentreprise, baptisée "Symbio, a Faurecia Michelin Hydrogen Company" regroupant l’ensemble de leurs activités dédiées à la pile à hydrogène.
 
Cette coentreprise est chargée de développer, produire et commercialiser des systèmes de piles à hydrogène pour les véhicules légers, utilitaires et les poids lourds ainsi que pour d’autres domaines d’électromobilité. Elle proposera une gamme complète de systèmes de pile à hydrogène.
 
Faurecia apporte  son  savoir-faire technologique sur la mobilité à hydrogène, et le fruit de ses travaux réalisés avec le CEA. De son côté, Michelin, par le biais de sa filiale Symbio, apporte les kits de piles à hydrogène associés à une offre de services et des activités de conception et de production.
 
140 M€ seront injectés dans la coentreprise afin d’accélérer le développement de piles à combustible de nouvelles générations, lancer la production en série et accroitre l’activité en Europe, en Chine et aux Etats Unis. L’ambition est de capter 25 % de parts de marché et de réaliser un CA d’environ 1,5 milliards d’euros en 2030.
 
La coentreprise disposera à terme de trois sites industriels afin d’alimenter les principaux marchés automobiles mondiaux : l’Europe, l’Asie et les Etats-Unis. Pour mémoire, la part de l’hydrogène devrait atteindre 2 millions de véhicules dont 350 000 camions d’ici 2030.
 
 
  Ripage express en gare de Villejuif : Partie II
+ de vidéos BTP ça tourne
Le flash info du BTP
À lire également
Projet Zeus : le tracto électrique de Case
Projet Zeus : le tracto électrique de Case
Après le projet TETRA et sa chargeuse au biométhane, CASE présente désormais le projet ZEUS, un concept pour une chargeuse-pelleteuse entièrement électrique.
Dix usines Michelin d’Europe mobilisées pour produire des masques
Dix usines Michelin d’Europe mobilisées pour produire des masques
Depuis le début du mois, dix usines Michelin, situées en Europe, ont démarré la production de masques et de visières, destinées aux professionnels en première ligne de la lutte contre la pandémie du Covid-19.
Un démonstrateur de production de butadiène à partir d’éthanol bio-sourcé
Un démonstrateur de production de butadiène à partir d’éthanol bio-sourcé
Initié fin 2012, le projet BioButterfly a pour objectif de produire du butadiène à partir d’éthanol extrait de la biomasse (végétaux). Le but est de fabriquer des caoutchoucs synthétiques innovants et plus respectueux de l’environnement.
Des volumes en baisse de 0,8% pour Michelin au troisième trimestre
Des volumes en baisse de 0,8% pour Michelin au troisième trimestre
Dans des marchés finalement plus faibles que prévu, le constructeur a annoncé des volumes en retrait de 0,8% à fin septembre. Sur les neuf premiers mois, ses ventes sont néanmoins en hausse de 1,3 % à périmètre et taux de change constants.
BFGoodrich sort de nouveaux pneumatiques pour la construction
BFGoodrich sort de nouveaux pneumatiques pour la construction
La marque du groupe Michelin, BFGoodrich vient de lancer Cross Control 2, sa dernière génération de pneumatiques pour le secteur de la construction.
JDL 2020 : l’Italie à l’honneur
JDL 2020 : l’Italie à l’honneur
Pour la première fois, l’Italie sera l’invité d’honneur des prochains JDL qui se tiendront à Beaune du 9 au 11 septembre 2020.
BioImpulse : une résine adhésive « vertueuse » pour la construction
BioImpulse : une résine adhésive « vertueuse » pour la construction
Présenté pour la première fois à Bruxelles le 2 octobre dernier lors de l'Efib (Europen forum for industrial biotechnology and the bioeconomy), le projet BioImpulse - auquel prennent part Michelin, FCBA, Inra et Insa - vise à créer une nouvelle résine adhésive sans substance préoccupante pour les secteurs de l'automobile et la construction.
Tous les articles ENVIRONNEMENT
Tous nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Salonvert
22 Septembre 2020
Congrès IDRRIM 2020
29 Septembre 2020
Salon Des Professionnels de l’Amiante
29 Septembre 2020
+ d'événements
Emploi
- Manoeuvre bâtiment
- Chargé / Chargée d'affaires BTP
- Dessinateur / Dessinatrice du BTP
- Conducteur / Conductrice de travaux
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.