Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

ENVIRONNEMENT
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Les écomatériaux, de quel bois se chauffent-ils ?

Partager :
Les écomatériaux, de quel bois se chauffent-ils ?
Par Julia Tortorici, le 6 novembre 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Environnement
Chez Eiffage, Sekoya se veut une plateforme carbone & climat entièrement dédiée aux matériaux et procédés bas carbone. Sensibilisé à la nécessité de réguler ses émissions, le groupe entend accompagner ses clients dans leur propre démarche de réduction de leur empreinte carbone, en développant des solutions alternatives dans ses offres. Des réalisations comme la tour bois Hyperion à Bordeaux, ou les cent logements en bois du Crous à La Rochelle, témoignent d’une demande existante du marché en matériaux respectueux de l’environnement dont le bois fait figure de proue.

« L’initiative n’est pas nouvelle », rappelle Christian Birbaud, Directeur Régional Sud-Ouest d’Eiffage Construction, engagée depuis une dizaine d’années dans la filière décarbonée. Depuis 2007, le laboratoire Phosphore d’Eiffage a entamé une réflexion globale sur la ville de demain. Les solutions trouvent leur aboutissement avec la réalisation de projets comme Smartseille ou l’écoquartier LaVallée à Châtenay-Malabry. « Alors qu’en Allemagne, les plans d’urbanisme imposent 80 % de matériaux biosourcés d’ici 2020, un pourcentage qui passera à 100 % en 2030, la France subit la règlementation, largement basée sur le béton et laissant peu d’initiatives pour des matériaux comme le bois. Or, c’est un secteur à faire évoluer si nous souhaitons créer de l’emploi et diviser la consommation de béton par deux », souligne le dirigeant. 

Le bois, une solution d’avenir ?

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Comme la plupart de ses confrères, Eiffage s’appuie sur l’agilité de jeunes pousses afin de travailler sur l’élaboration de nouveaux matériaux. Des projets pilotes sont mesurés puis au besoin déployés. « C’est le cas par exemple de l’Eco-Cité Clermont Métropole un lycée à ossature bois, dont le matériau provient du Massif Central, à l’isolation thermique basée sur de la paille issue de la plaine de la Limagne », rappelle Christian Birbaud. La recherche de nouveaux matériaux n’est pas aisée. Elle nécessite des années d’études techniques. Pour preuve, les premières usines de plaques CLT ne se mettent en place que maintenant. « Une filière de CLT a notamment fait sa place en Autriche en remplacement d’usines de papier, et leurs salariés, ont retrouvé une seconde vie », nous apprend le dirigeant. Reste que les forêts françaises ne sont pas si nombreuses. Pourront-elles répondre à la demande ? En France, la construction bois dans le logement individuel ne représente que 12 % du marché. Un chiffre qui ne représente encore qu’un objectif à atteindre pour le logement collectif. « On peut construire autrement avec d’autres matériaux, croit Christian Birbaud. Mais il ne faut pas aller trop vite par rapport au marché. » Le bilan carbone du bois est en effet favorable mais d’un coût très élevé, la filière étant à créer. 

La préfabrication, toujours indispensable

Christian Birbaud le sait, difficile de changer des décennies de tradition. Le béton n’est pas prêt de tirer sa révérence. Il redouble d’efforts pour se montrer plus respectueux de l’environnement. En Italie du Sud, les tomates étant légion grâce au fort ensoleillement toute l’année, les peaux sont réutilisées en liant pour le béton. En France, il peut désormais intégrer les sédiments dragués dans les ports et voies de navigation. Eiffage a pour sa part imaginé un béton décaborné en variant les liants innovants. Sur le projet de Chatenay-Malabry, du CO2 avait même été injecté dans du béton qui réintégrait des déchets de béton. En dépit des initiatives autour de ce matériau énergivore, il est sage d’en limiter l’utilisation. La préfabrication est ainsi indispensable pour diviser par deux le volume de béton sur un chantier. Parmi ses autres avantages, elle permet d’être plus performant. Une coque de 4 cm d’épaisseur est impossible à couler en place mais le sera facilement en usine. « Il faut revoir ce qui se faisait au Moyen-Age, croit le directeur Sud-Ouest d’Eiffage Construction, de sorte que le bon matériau soit mis au bon endroit dans les justes quantités ». Si l’impression 3D, quant à elle, permet d’obtenir le même résultat, avec davantage de précision, dans le cadre d’ouvrages complexes, « elle n’est pour l’instant pas compétitive », juge-t-il. 



 
 

Crédit photo : Eiffage Construction
Article issu du magazine BTP Magazine n° 324.
Retrouvez toute l'information "environnement" dans BTP Magazine.
BTP Magazine, découvrez la nouvelle formule de BTP matériels avec + de professionnels et + de terrains
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  Quel Chantier sur la ligne 17 du Grand Paris

Dans ce nouveau numéro, Charlotte Divet s'est arrêté à la station du Bourget pour découvrir les travaux de fondations menés par ProFond.
+ de vidéos BTP ça tourne
À lire également
Des bornes pour protéger les piétons et dépolluer l'air
Des bornes pour protéger les piétons et dépolluer l'air
En association avec SANAE Architecture, La Barrière Automatique / AMCO, société spécialisée dans la protection des sites par barrières, herses et bornes, a développé une nouvelle gamme de bornes fixes anti-terroristes, dépolluantes et innovantes.
Un Point Conseil Amiante à destination des collectivités locales
Un Point Conseil Amiante à destination des collectivités locales
EX'IM, spécialiste du diagnostique immobilier, repérage amiante et QAI (Qualité de l'Air Intérieur), annonce le lancement d'un nouveau service Point "Conseil Amiante" à destination des collectivités locales.
Mat Environnement n° 93 vient de paraître
Mat Environnement n° 93 vient de paraître
Au sommaire de ce numéro : L'inventeur de l'Ampliroll fête ses 100 ans ! ; Un logiciel pour simplifier la gestion du risque amiante ; Le Syctom investit 160 millions d'euros pour ses centres de tri ; Déchets du BTP : Valorsol « recherche les filières les plus courtes possible »...
Schmitt TP fait le choix d’une pelle forestière Hitachi
Schmitt TP fait le choix d’une pelle forestière Hitachi
Pour les activités environnementales de sa filiale Mivois Environnement, l’entreprise Schmitt TP a misé sur la pelle forestière ZX135USL-6 d’Hitachi.
Le groupe Fayat reprend l’entreprise Fouchard
Le groupe Fayat reprend l’entreprise Fouchard
Spécialisée dans la conception et l’installation de systèmes de génie climatique, l’entreprise normande Fouchard a été rachetée par le groupe Fayat fin septembre qui renforce par ce rachat son activité dans le génie climatique.
Corine Delpuech, directrice administratif et financier d'Hesus
Corine Delpuech, directrice administratif et financier d'Hesus
Corine Delpuech est la nouvelle directrice administratif et financier d'Hesus. Elle est chargée de renforcer le contrôle de gestion de l'entreprise, et de développer les outils et les indicateurs pour accompagner le développement de l'entreprise.
Economie circulaire : quand les sédiments s’y collent
Economie circulaire : quand les sédiments s’y collent
Autrefois matière première, avant de basculer dans la catégorie déchet, les sédiments veulent retrouver leur statut de ressource. Ces dépôts de matières s’accumulant dans les ports et les voies navigables causent bien des difficultés aux gestionnaires maritimes et fluviaux. Alors que les coûts d’enfouissement augmentent de façon exponentielle, ces matières lourdes, difficiles à transporter, peuvent espérer une voie de sortie. Des initiatives émergent, notamment dans les domaines des éco-matériaux et du génie civil.
Tous les articles ENVIRONNEMENT
Applications
Accès au kiosque
Événements
Solutrans
19 Novembre 2019
Solutrans
Transrail
26 Novembre 2019
Transrail
Paysalia
3 Décembre 2019
Paysalia
+ d'événements
Emploi
- Ingénieur / Ingénieure d'études béton armé
- Chargé / Chargée d'affaires en électricité
- Chef de bureau d'études en BTP
- Conducteur / Conductrice de travaux en constructions métalliques
+ d’offres
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.