Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

ENVIRONNEMENT
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Les écomatériaux, de quel bois se chauffent-ils ?

Partager :
Les écomatériaux, de quel bois se chauffent-ils ?
Par Julia Tortorici, le 6 novembre 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Environnement
Chez Eiffage, Sekoya se veut une plateforme carbone & climat entièrement dédiée aux matériaux et procédés bas carbone. Sensibilisé à la nécessité de réguler ses émissions, le groupe entend accompagner ses clients dans leur propre démarche de réduction de leur empreinte carbone, en développant des solutions alternatives dans ses offres. Des réalisations comme la tour bois Hyperion à Bordeaux, ou les cent logements en bois du Crous à La Rochelle, témoignent d’une demande existante du marché en matériaux respectueux de l’environnement dont le bois fait figure de proue.

« L’initiative n’est pas nouvelle », rappelle Christian Birbaud, Directeur Régional Sud-Ouest d’Eiffage Construction, engagée depuis une dizaine d’années dans la filière décarbonée. Depuis 2007, le laboratoire Phosphore d’Eiffage a entamé une réflexion globale sur la ville de demain. Les solutions trouvent leur aboutissement avec la réalisation de projets comme Smartseille ou l’écoquartier LaVallée à Châtenay-Malabry. « Alors qu’en Allemagne, les plans d’urbanisme imposent 80 % de matériaux biosourcés d’ici 2020, un pourcentage qui passera à 100 % en 2030, la France subit la règlementation, largement basée sur le béton et laissant peu d’initiatives pour des matériaux comme le bois. Or, c’est un secteur à faire évoluer si nous souhaitons créer de l’emploi et diviser la consommation de béton par deux », souligne le dirigeant. 

Le bois, une solution d’avenir ?

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Comme la plupart de ses confrères, Eiffage s’appuie sur l’agilité de jeunes pousses afin de travailler sur l’élaboration de nouveaux matériaux. Des projets pilotes sont mesurés puis au besoin déployés. « C’est le cas par exemple de l’Eco-Cité Clermont Métropole un lycée à ossature bois, dont le matériau provient du Massif Central, à l’isolation thermique basée sur de la paille issue de la plaine de la Limagne », rappelle Christian Birbaud. La recherche de nouveaux matériaux n’est pas aisée. Elle nécessite des années d’études techniques. Pour preuve, les premières usines de plaques CLT ne se mettent en place que maintenant. « Une filière de CLT a notamment fait sa place en Autriche en remplacement d’usines de papier, et leurs salariés, ont retrouvé une seconde vie », nous apprend le dirigeant. Reste que les forêts françaises ne sont pas si nombreuses. Pourront-elles répondre à la demande ? En France, la construction bois dans le logement individuel ne représente que 12 % du marché. Un chiffre qui ne représente encore qu’un objectif à atteindre pour le logement collectif. « On peut construire autrement avec d’autres matériaux, croit Christian Birbaud. Mais il ne faut pas aller trop vite par rapport au marché. » Le bilan carbone du bois est en effet favorable mais d’un coût très élevé, la filière étant à créer. 

La préfabrication, toujours indispensable

Christian Birbaud le sait, difficile de changer des décennies de tradition. Le béton n’est pas prêt de tirer sa révérence. Il redouble d’efforts pour se montrer plus respectueux de l’environnement. En Italie du Sud, les tomates étant légion grâce au fort ensoleillement toute l’année, les peaux sont réutilisées en liant pour le béton. En France, il peut désormais intégrer les sédiments dragués dans les ports et voies de navigation. Eiffage a pour sa part imaginé un béton décaborné en variant les liants innovants. Sur le projet de Chatenay-Malabry, du CO2 avait même été injecté dans du béton qui réintégrait des déchets de béton. En dépit des initiatives autour de ce matériau énergivore, il est sage d’en limiter l’utilisation. La préfabrication est ainsi indispensable pour diviser par deux le volume de béton sur un chantier. Parmi ses autres avantages, elle permet d’être plus performant. Une coque de 4 cm d’épaisseur est impossible à couler en place mais le sera facilement en usine. « Il faut revoir ce qui se faisait au Moyen-Age, croit le directeur Sud-Ouest d’Eiffage Construction, de sorte que le bon matériau soit mis au bon endroit dans les justes quantités ». Si l’impression 3D, quant à elle, permet d’obtenir le même résultat, avec davantage de précision, dans le cadre d’ouvrages complexes, « elle n’est pour l’instant pas compétitive », juge-t-il. 



 
 

Crédit photo : Eiffage Construction
Article issu du magazine BTP Magazine n° 324.
Retrouvez toute l'information "environnement" dans BTP Magazine.
BTP Magazine, découvrez la nouvelle formule de BTP matériels avec + de professionnels et + de terrains
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  Sébastien teste les lunettes connectées d'Expert Téléportation

Dans ce nouveau numéro de BTP ça tourne, Sébastien teste des lunettes uniques en France.
+ de vidéos BTP ça tourne
Vidéo
Rencontre avec le président de Hiab
Grue hybride, chariot Moffet électrique, Stage V, connectivité... l’édition 2019 du salon Solutrans a été l’occasion pour Hiab France, de faire étalage de plusieurs nouveautés, mais aussi, de faire connaissance avec son nouveau président, Vincent Duteriez.
À lire également
L'intelligence artificielle dans la gestion des déchets
L'intelligence artificielle dans la gestion des déchets
La gestion efficace de nos déchets est l'un des plus grands défis de notre époque. Les nouvelles technologies numériques peuvent faciliter les process des collectivités, résidents et entreprises. L'éventail des innovations va des conteneurs à déchets intelligents, aux technologies de tri autonomes.
John Deere ZTrak Z994R : une tondeuse professionnelle increvable !
John Deere ZTrak Z994R : une tondeuse professionnelle increvable !
Lancée au printemps 2019 sur le marché, la tondeuse professionnelle John Deere ZTrak Z994R propose de nombreux atouts, parmi lesquels figure un rayon de braquage zéro pour faciliter les manœuvres dans les espaces restreints.
Unep: « On est passé d’un usage récréatif à un usage multifonctionnel des espaces verts ! »
Unep: « On est passé d’un usage récréatif à un usage multifonctionnel des espaces verts ! »
A la veille de l'ouverture du salon Paysalia, Catherine Muller, présidente de l’Union nationale des entreprises du paysage (Unep) jusqu’au 5 décembre, nous a accordé une interview pour évoquer la bonne conjoncture du secteur*, les nouvelles contraintes à respecter en matière d’aménagement paysager, mais aussi les difficultés de recrutement que la filière tente de résorber grâce à un grand plan d’actions destiné à la rendre plus attractive.
Sennebogen : entre flexibilité et partenariats
Sennebogen : entre flexibilité et partenariats
Le groupe Sennebogen doit en partie son succès à des produits personnalisables, et à une stratégie de production (fournisseurs de composants) et commerciale (distributeurs) basée sur des partenariats.
14 millions pour accélérer le tri et le recyclage
14 millions pour accélérer le tri et le recyclage
Citeo vient d’attribuer 14,1 millions d’euros dans le cadre de la 3e phase du Plan de performance à l’accompagnement, afin de permettre à 6,3 millions d’habitants supplémentaires (soit 92 collectivités) de trier tous leurs emballages sans exception.
Du béton Cemex à base de granulats recyclés pour l’aéroport Lyon-Saint-Exupéry
Du béton Cemex à base de granulats recyclés pour l’aéroport Lyon-Saint-Exupéry
Dans le cadre du projet du futur parking aérien de l’aéroport Lyon-Saint-Exupéry, visant la certification haute qualité environnementale (HQE Infrastructures), Cemex a réalisé un béton à base de granulats recyclés.
Plastiques issus de DEEE : Federec dévoile les derniers indices de variation des prix de vente
Plastiques issus de DEEE : Federec dévoile les derniers indices de variation des prix de vente
Tous les mois, Federec publie les indices reflétant les variations mensuelles des prix de vente des plastiques issus de DEEE. Voici les indices de variation entre novembre et décembre 2019.
Tous les articles ENVIRONNEMENT
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Colloque : Etat des lieux de la reconversion des sites pollués et perspectives
23 Janvier 2020
Colloque : Etat des lieux de la reconversion des sites pollués et perspectives
Conférence ADN Environnemental
23 Janvier 2020
Conférence ADN Environnemental
Assises Européenne de la Transition Énergétique
28 Janvier 2020
Assises Européenne de la Transition Énergétique
+ d'événements
Emploi
- Chargé / Chargée d'affaires BTP
- Projeteur / Projeteuse béton armé
- Chef de chantier
- Manoeuvre bâtiment
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.