x
  
Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

ENVIRONNEMENT
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES
VIDÉOS

Une gamme agricole pointue pour JCB

Partager :
Une gamme agricole pointue pour JCB
Par J.T., le 27 février 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Environnement
JCB n’a pas lésiné sur les moyens au SIMA. Le stand regorgeait de ce qui se fait le mieux en matière de machines agricoles. De la chargeuse, au skid, en passant par le télescopique, toutes les solutions JCB étaient exposées. L’objectif : démontrer l’ampleur d’une gamme complète et pointue.

JCB écoule à l’année environ 1000 télescopiques agricoles. “Nos clients sont des agriculteurs qui achètent à l’unité, explique Christophe Lecarpentier, directeur marketing JCB France. Ces utilisateurs finaux ont besoin de davantage de proximité car le renouvellement est fréquent. Une machine agricole réalise entre 1 500 h et 2 000 h de travail par an. Soit une durée de vie de 3 à 6 ans“. En conséquence, JCB s’est acquis les services de 30 concessionnaires (le double du TP) proposant une offre spécialisée complète. L’idée est de trouver une solution de manutention, quelle qu’elle soit, capable de répondre à chaque problématique. 

Plus efficaces

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
La nouveauté JCB au SIMA résidait dans la nouvelle série III de télescopiques agricoles, dont le développement représente un investissement de 8,5 M€. Elle comprend quatre modèles avec une capacité de charge jusqu’à 200 kg supérieure à celle de ses prédécesseurs : le 538-60 avec hauteur de levage à 6,20 m, les 532-70 et 542-70 avec hauteur de levage à 7 m et le 536-95 avec hauteur de levage à 9,5 m.

Le 560-80 dédié aux opérations de manutention de charges lourdes avec une hauteur de levage de 8 m et une capacité de levage de 6 tonnes reste inchangé. "Ce dernier a d’ailleurs été désigné ‘Machine de l’année’ dans la catégorie Manutention par les SIMA Innovation Awards", souligne Christophe Lecarpentier. 

Avec des nouveaux modèles, on s’écarte résolument du télescopique TP. Le châssis a été repensé afin de gagner en capacité en bout de flèche. "C’est à dire qu’ils sont en mesure d’accueillir des équipements plus lourds, précise le responsable. Qui dit équipements plus capacitaires, dit efficacité". Les pont, moteur et boîte de vitesse sont intégralement fabriqués par JCB. La transmission Dual Tech VT, toutefois, offre un vrai plus : 2-en-1 hybride, elle est hydrostatique jusqu’à 18 km/h puis passe en Power Shift. Résultat : plus de puissance mais moins de chauffe.

Tout confort

Mais tous les efforts de JCB ont principalement porté sur l’ergonomie. Ils aboutissent sur la cabine Command Plus plus vaste, au pare-brise panoramique unique à multi rayons offrant 14% de visibilité en plus sur la benne ou les fourches, et surtout 50% plus silencieuse. "Nous sommes passés de 78 db à 69 dB", précise Christophe Lecarpentier. On notera également un bouton de compression placé à l’extérieur, des essuie-glaces capable de balayer 92% du pare-brise , la présence d’un écran digital (déjà vu dans la pelle 220X), d’un support pour smartphone et de la technologie bluetooth.

 

Télesco 560-80, primé au SIMA. Crédit photo : BTP Mag
Retrouvez toute l'information "environnement" dans Mat Environnement.
Mat Environnement, l'actualité de la filière environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  La Power Road d'Eurovia

Dans le dernier numéro de BTP ça tourne, Charlotte Divet nous fait découvrir la route à énergie positive d'Eurovia.
Toutes nos vidéos
Tribune
route solaire
Veut-on vraiment accélérer la digitalisation des entreprises ?
Le sujet du marché télécoms pour les entreprises est sous les feux de l’actualité avec les remous provoqués par la situation financière très compliqué de l’opérateur Kosc.
À lire également
JCB : « La technique et le conseil ne viennent pas de l’autre bout du monde »
JCB : « La technique et le conseil ne viennent pas de l’autre bout du monde »
« Les planètes sont alignées » pour JCB qui fait état de résultats très positifs dans chacune de ses activités (BTP, agricole, loueurs). Le premier semestre 2019 est plus qu’encourageant : le constructeur confesse +20 % d’avance par rapport au premier semestre 2018. L’innovation, sa marque distinctive, y est pour beaucoup. Globalement en phase d’accélération, JCB entend faire évoluer le métier de distributeur, maillon clé d’un service de proximité de qualité, tout en se rapprochant des grands groupes français de BTP. BTP Mag : Peut-on dire que tous les feux sont au vert chez JCB ? Philippe Girard : Incontestablement, 2019 s’annonce comme une bonne année. Nos clients ont du travail, en partie grâce au Grand Paris et aux travaux liés à la fibre optique, mais c’est finalement l’important développement urbain qui dynamise les activités de JCB. Pour preuve, nous nous situons au-dessus des chiffres du marché qui tournent autour de +7 %/+8 %.
Terrassements & Carrières n° 170 vient de paraître
Terrassements & Carrières n° 170 vient de paraître
Au sommaire de ce numéro : Mercedes-Benz Trucks lance la production de l'Actros 5 ; Nouveau moteur pour la chargeuse JCB 457 ; Une logistique primordiale pour un site multimodal ; Vicat lance une bière fabriquée avec de l'orge cultivée sur ses carrières réaménagées...
Pelles sur pneus : Faire du design un argument
Pelles sur pneus : Faire du design un argument
Le style de la machine est un critère incontestable pour certains clients qui pèsera dans leur choix, et cela, Mecalac et JCB l’ont bien compris. Avec la réputation d’une marque bien établie sur le créneau, Mecalac apporte un vrai argument différenciant, avec sa nouvelle gamme de pelles sur pneus MWR, déclinée dans les tonnages les plus sollicités du marché, les 7 à 8 t, les 9 à 10 t et les 11 à 12 t, voire même, les 15 t. En développant de A à Z ses modèles, Mecalac a su créer un concept innovant, pratique, et efficient. Tout d’abord, il s’agit d’une vraie pelle compacte, de par ses dimensions et sa forme, avec un accès direct à la cabine et une allure bien balancée grâce à l’implantation de son bras, très en arrière. En descendant le centre de gravité, c’est-à-dire avec une position plus basse de la cabine encastrée entre les roues, renforce la stabilité de l’ensemble et apporte à la ligne plus de modernité. Cette configuration a aussi permis de positionner le réservoir de carburant, directement dans le châssis, pour un accès plus facile lors du remplissage. « La réflexion est la même qu’avec la gamme des pelles MCR, à savoir, faire un engin de levage puissant, en étant tout le contraire d'une pelle sur pneus, haute sur patte avec un gros contrepoids arrière. C’est d’autant plus compliqué à concevoir, que l’on parle ici d’engins de petits tonnages où la compacité et la stabilité peuvent être rapidement mises à défaut », explique Véronique Kennerson, spécialiste des pelles et nouvellement arrivée chez Mecalac. L’autre gros challenge remporté par Mecalac est la simplicité de fonctionnement qui, comme la gamme MCR ou MXT, se base sur un bouton centralisé offrant 3 modes, routes, parking et travail. Pour illustration, le mode route va enclencher jusqu'à 11 actions simultanées dont par exemple un blocage de la tourelle, la désactivation de certains contrôles, le blocage des ponts, la mise en service des feux directionnels et du gyrophare… « Concevoir de A à Z cette pelle nous a permis de positionner idéalement le moteur qui répond aux dernières normes sur les émissions mais qui peut également recevoir en option, un filtre à particules, en fonction de la réglementation du pays », ajoute encore la chef de produits pelles. Ce qui implique là aussi un moteur en position basse, offrant une visibilité maximale sur tous les côtés de la machine depuis la cabine.
Attaches rapides : « L’acier moulé, l’atout de Steelwrist »
Attaches rapides : « L’acier moulé, l’atout de Steelwrist »
« Le marché de l’attache rapide est en forte progression, de l’ordre de +20 %, estime Nicolas Proust, directeur général de Steelwrist France. Et il existe une grosse marge de manœuvre sur les pelles compactes de moins de 5 t qui font encore l’objet d’un montage direct ».
Baromètre 2018 des matériels d’occasion : quelles sont les machines les plus recherchées ?
Baromètre 2018 des matériels d’occasion : quelles sont les machines les plus recherchées ?
Europe-TP.com dévoile son Baromètre 2018 des matériels d’occasion. Sans surprise, la pelle est le premier matériel recherché sur le site europe-tp.com. Caterpillar fait figure de marque favorite dans les recherches des acheteurs pour les pelles, les chargeuses et les bouteurs.
BTP Ça tourne - 01
BTP Ça tourne - 01
Nous sommes très heureux de vous présenter notre nouvelle émission « BTP Ça tourne ».
Villeton joue les 4 saisons
Villeton joue les 4 saisons
Après avoir adapté le tracteur Fastrac JCB en machine pour la viabilité hivernale, Villeton, décline son Fastrac Snow en matériel pour l’entretien des dépendances routières.
Tous les articles ENVIRONNEMENT
Applications
Accès au kiosque
Événements
Rencontres Internationales de la Mobilite Durable
20 Septembre 2019
Rencontres Internationales de la Mobilite Durable
JDL 2019
25 Septembre 2019
JDL 2019
Cycl'eau Vichy
25 Septembre 2019
Cycl'eau Vichy
+ d'événements
Emploi
- Conducteur / Conductrice d'engins de travaux publics
- Manoeuvre de chantier
- Manoeuvre bâtiment
- Conducteur / Conductrice de benne TP
+ d’offres
Rubriques
Bâtiment
Environnement
Infrastructures TP
Matériels
Rail
Réseaux
Terrassements & Carrières
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Applications
iOS
Android
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.