x
  
Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

ENVIRONNEMENT
Page spéciale
SIM 2019
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Grand Paris Express : les déblais ouvrent la voie (d'eau)

Partager :
Grand Paris Express : les déblais ouvrent la voie (d'eau)
Par la rédaction, le 5 octobre 2018
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Environnement
Dans le cadre de l’approvisionnement et de l’évacuation des déblais du Grand Paris Express, une convention de partenariat a été signée visant à favoriser l’utilisation de la voie fluviale. A cette occasion, la nouvelle plate-forme de tri de Bonneuil-sur-Marne, qui accueillera une partie des déblais, a été inaugurée.

Rappelons-le, le chantier du Grand Paris Express va être à l’origine de la production de 45 millions de tonnes de déblais et exige des approvisionnements réguliers en matériaux de construction, voussoirs pour la réalisation des tunnels, rails et traverses. Cette convention de partenariat - signée par la Société du Grand Paris, la préfecture de Paris, Voies Navigables de France, Haropa-Ports de Paris, et la direction de la voirie et des déplacements de la mairie de Paris - a pour but de réduire l’impact des travaux sur les riverains et l’environnement en limitant notamment la congestion routière.

On estime a minimum 8 millions de tonnes les volumes de déblais susceptibles d’être évacués par la voie d’eau, soit l’équivalent de 400 000 camions. La voie fluviale a été privilégiée en raison de sa grande capacité de charge, de respect des délais et de ses avantages environnementaux. Un convoi fluvial de 5000 t équivaut en effet à 250 camions en moins sur les routes !

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Selon les termes de cette convention, la SGP s’engage à inciter ou imposer le recours au transport fluvail prioritairement pour l’évacuation des déblais. Haropa-Ports de Paris mettra de son côté à disposition son réseau portuaire composé de 6 plates-formes multimodales et 60 ports urbains par lesquels transitent chaque année plus de 20 millions de tonnes.

La ville de Paris offrira quant à elle des implantations portuaires immédiatement disponibles, au plus près des tracés des lignes 15 est et 16, et aidera les professionnels du transport fluvial à moderniser leur flotte fluviale afin de réduire l’empreinte carbone et les rejets. VNF, enfin, apportera son expertise lors de la création ou de l’extension d’équipements portuaires et mettra à disposition son domaine en adaptant les horaires d’ouverture des écluses aux besoins du trafic fluvial généré par le flux du chantier.

En parallèle, la préfecture de la région Ile-de-France et de Paris fera la promotion de l’utilisation du transport fluvial auprès de toutes les entreprises et contribuera au financement des grandes infrastructures fluviales et portuaires. Un document de stratégie sera bientôt diffusé. 

>>> Lire aussi : Comment reconstruire avec les déblais du Grand Paris ?
 

Péniches sur la Seine au niveau de Villeneuve le Roi près de Paris - Crédit : Pline / Wikimedia Commons
Retrouvez toute l'information "environnement" dans Mat Environnement.
Mat Environnement, l'actualité de la filière environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
Rechercher dans nos articles
  Rencontre avec les présidents de la FNTP et de la FFB

Bruno Cavagné et Jacques Chanut commentent l'actualité du BTP.
+ de vidéos BTP ça tourne
Exclu
Claire Duhamel (Shell): "La planète, c’est la responsabilité de tous"
Claire Duhamel vient d’être nommée au poste de directrice Bitumes France & Benelux chez Shell. Ayant auparavant occupé plusieurs fonctions aux départements Lubrifiants, Aviation et Marines, elle travaille au sein du groupe depuis une vingtaine d’années.
À lire également
[Tribune] Paris en travaux : galère ou opportunité pour l'économie circulaire ?
[Tribune] Paris en travaux : galère ou opportunité pour l'économie circulaire ?
Paris cet énorme chantier...! Partout, les travaux battent leur plein, engendrant beaucoup de bruit et des difficultés de circulation. Au-delà de ces désagréments, le nombre de chantiers actuellement en cours est une excellente nouvelle, considère Emmanuel Cazeneuve, PDG d'Hesus.
7 000 tonnes de béton concassé évacuées par le canal de l'Ourcq
7 000 tonnes de béton concassé évacuées par le canal de l'Ourcq
Dans le cadre des travaux de déconstruction de l'ancienne cité administrative de Bobigny (93), plus de 7 000 tonnes de granulats recyclés ont été évacués par le canal de l'Ourcq tout proche.
Mat Environnement n° 92 vient de paraître
Mat Environnement n° 92 vient de paraître
Au sommaire de ce numéro : Un broyeur mobile électrique Tana Shark 440EM chez Smet Location ; Cinq thèmes pour l'édition 2019 des Assises nationales de la biodiversité ; « Le principal enjeu consiste à assurer une traçabilité des déblais »...
Ciments Calcia valorise les déblais du Grand Paris pour fabriquer du ciment
Ciments Calcia valorise les déblais du Grand Paris pour fabriquer du ciment
Depuis 2016, Ciments Calcia et la Société du Grand Paris ont travaillé à la caractérisation des sols. A présent, au sein de l’usine de Gargenville sont même valorisés les déblais pour la fabrication de ciment. Une démarche d’économie circulaire.
Hesus lève 10 M€ et ouvre une filiale en Pologne
Hesus lève 10 M€ et ouvre une filiale en Pologne
Hesus annonce une levée de fonds de 10 M€ auprès de Paris Fonds Vert (fonds géré par Demeter et soutenu par la Mairie de Paris), de Suez Ventures (fonds d'investissement corporate du groupe Suez), et de Construction Venture (fonds corporate de Bouygues Construction).
100 % des déblais réemployés sur l’extension d’une ISDND en Saône-et-Loire
100 % des déblais réemployés sur l’extension d’une ISDND en Saône-et-Loire
A Granges (71), Rougeot Meursault a réalisé, pour le compte de Veolia, l’extension d’une installation de stockage de déchets non dangereux (ISDND). L’un des enjeux majeurs de ce chantier d’aménagement : le réemploi de 100% des déblais pour notamment la couverture des casiers.
Un GIPO livré à Macadam Crocodile par Groupe Garonne
Un GIPO livré à Macadam Crocodile par Groupe Garonne
Pour valoriser les matériaux de déconstruction issus du BTP directement sur site, la nouvelle activité du groupe Rougeot, Macadam Crocodile a opté pour un concasseur à percussion de la marque GIPO, commandé auprès du Groupe Garonne.
Tous les articles ENVIRONNEMENT
Applications
Accès au kiosque
Événements
Batimat
4 Novembre 2019
Batimat
Le Salon des Professionnels de l’Amiante 2019
13 Novembre 2019
Le Salon des Professionnels de l’Amiante 2019
Solutrans
19 Novembre 2019
Solutrans
+ d'événements
Emploi
- Chef de chantier travaux publics et voirie
- Manoeuvre travaux publics
- Technicien / Technicienne d'études BTP en génie climatique et énergétique
- Technicien / Technicienne de maintenance en matériels de chantier de travaux publics
+ d’offres
Rubriques
Bâtiment
Environnement
Infrastructures TP
Matériels
Rail
Réseaux
Terrassements & Carrières
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Applications
iOS
Android
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.