x
  
Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

ENVIRONNEMENT
Page spéciale
SIM 2019
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Un casque de chantier ça se recycle !

Partager :
Un casque de chantier ça se recycle !
Par la rédaction, le 24 février 2016
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Environnement
Triethic, société spécialisée dans le recyclage des déchets tertiaires depuis 2010, lance un nouveau service de recyclage des casques de chantier et de sécurité sous la marque CasquEthic.

Pour mémoire, le secteur du BTP emploie près de 1 200 000 personnes et ce sont près de 250 000 à 500 000 casques qui pourraient être recyclés. Le sachant, et conformément à la directive européenne sur le recyclage des déchets de chantier qui impose un taux de recyclage de 70%, Triethic a développé un service qui inclut la collecte, le démantèlement, le recyclage, et la traçabilité des casques de chantier usagés.

Baptisé CasquEthic, il permet la valorisation de la matière plutôt que l’enfouissement, ce qui réduit les pollutions. En outre, il répond aussi à l’obligation de rendre inutilisables les casques de chantier à leur date de péremption. Une fois les casques recyclés, ils sont transformés en matières premières secondaires prêtes à être réutilisées.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Sensible à l’économie solidaire, Triethic a une politique de recrutement tournée vers les personnes éloignées du marché du travail. Ces salariés réalisent la collecte des casques et procèdent à leurs démantèlements.
 

Retrouvez toute l'information "environnement" dans Mat Environnement.
Mat Environnement, l'actualité de la filière environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
Rechercher dans nos articles
  Rencontre avec les présidents de la FNTP et de la FFB

Bruno Cavagné et Jacques Chanut commentent l'actualité du BTP.
Toutes nos vidéos
À lire également
Quel Chantier : À Dunkerque, la déconstruction de l'ancienne raffinerie avance
Quel Chantier : À Dunkerque, la déconstruction de l'ancienne raffinerie avance
Pour ce second numéro de BTP ça tourne, notre équipe s'est rendue sur le site de l'ancienne raffinerie de Dunkerque.
Grand Paris : déblais et double impact
Grand Paris : déblais et double impact
Trouver un débouché pour les 45 millions de tonnes de terres excavées par les tunneliers et autres machines de chantier, dans le cadre de la construction des futures lignes de métro du Grand Paris Express, est un sacré challenge, d’autant plus que la règlementation impose la valorisation d’au moins 70 % de ces déblais dès 2020. Si la traçabilité est la grande préoccupation du maître d’ouvrage, la Société du Grand Paris, pour d’autres, à l’instar de l’entreprise Hesus, l’enjeu se situe au niveau de l’impact carbone. Explications. On compte trois types de travaux d’excavation sur les chantiers du Grand Paris Express : classique par pelle, par tunnelier, ou par réalisation de parois moulées. En fonction du type choisi, s’ouvrent différentes possibilités de valorisation des matériaux, très dépendantes de la lithologie. Dans le sous-sol parisien, on en dénombre une vingtaine au total. « Sur le lot 3 de la ligne 18, nous retrouvons par exemple des sables de Fontainebleau, une lithologie qui peut être assez facilement valorisée. En fonction du type de terre, nous pouvons travailler dans deux directions : la valorisation matière ou la valorisation volume dans le cadre du projet Ligne Terre. Avec la valorisation matière, nous cherchons à développer, directement avec les entreprises, des filières d’éco-matériaux et d’éco-construction pour transformer les matériaux. Il y a donc tout un travail de caractérisation des déblais, de normalisation et d’identification des filières », explique Christophe Maillet, responsable de la valorisation des déblais du Grand Paris Express au sein de la Société du Grand Paris. Aujourd’hui, Néo Éco, une entreprise spécialisée dans le recyclage de déchets, accompagne le maître d’ouvrage sur le réemploi des matériaux, dans une logique d’économie circulaire. « Avec le projet Ligne Terre, l’idée consiste à valoriser les matériaux dans le cadre des projets d’aménagement portés par les collectivités locales situées à proximité des sites d’excavation, comme la création de parcs paysagers, le réaménagement de carrières souterraines, ou même, des projets routiers nécessitant des matériaux pour le compactage du sol », liste le responsable.
Une centrale photovoltaïque en chantier à Villers-Saint-Paul
Total Quadran lance la construction d'une centrale photovoltaïque à Villers-Saint-Paul, dans l’agglomération creilloise (Oise).
Un godet MB Crusher à l’œuvre dans un moulin à sucre de La Réunion
Un godet MB Crusher à l’œuvre dans un moulin à sucre de La Réunion
Monté sur une pelle Kobelco, un godet concasseur MB-C50 a été utilisé lors de travaux de nettoyage et de sécurité de la sucrerie Belle Vue située sur l’île de la Réunion. Il a permis de réduire les matériaux inertes extraits de l’ancienne usine.
MB Crusher lance un nouveau service « Appelez & trouvez votre solution »
MB Crusher lance un nouveau service « Appelez & trouvez votre solution »
Pour accompagner les entreprises devant faire face à un travail complexe, temporaire, inhabituel ou exceptionnel et hésitant sur le choix des équipements à utiliser, MB Crusher vient de lancer le nouveau service « Appelez & trouvez votre solution ».
In’li réemploie les terres excavées du Grand Paris Express
In’li réemploie les terres excavées du Grand Paris Express
La filiale de logements intermédiaires du groupe Action logement  s’engage à utiliser les terres excavées des chantiers du Grand Paris dans ses logements neufs.
« Le dispositif tiers demandeur devrait véritablement se développer cette année. »
« Le dispositif tiers demandeur devrait véritablement se développer cette année. »
Avec l’entrée en vigueur des dispositifs prévus par la loi Alur, la dépollution des sols devient incontournable pour tous les acteurs souhaitant réhabiliter d’anciennes friches industrielles, souvent situées dans des zones désormais fortement urbanisées. Sophie Chambon, chargée de mission à l'UPDS (Union des professionnels de la dépollution des sites), répond aux questions de Mat Environnement.
Tous les articles ENVIRONNEMENT
Applications
Accès au kiosque
Événements
Les Etats Généraux de la Chaleur Solaire
15 Octobre 2019
Les Etats Généraux de la Chaleur Solaire
33ème Congrès National AMORCE
16 Octobre 2019
33ème Congrès National AMORCE
Rencontre nationale des acteurs de l'ANC
16 Octobre 2019
Rencontre nationale des acteurs de l'ANC
+ d'événements
Emploi
- Dessinateur-projeteur / Dessinatrice-projeteuse du BTP
- Technicien / Technicienne d'études BTP
- Chef de chantier travaux publics
- Technicien / Technicienne de maintenance en matériel BTP
+ d’offres
Rubriques
Bâtiment
Environnement
Infrastructures TP
Matériels
Rail
Réseaux
Terrassements & Carrières
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Applications
iOS
Android
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.