Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration. Vous avez cependant la possibilité de vous opposer à leur usage.
REFUSER
ACCEPTER
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Bâtiment - Gros oeuvre > Une première maison imprimée en béton 3D au Portugal
BÂTIMENT - GROS OEUVRE

Une première maison imprimée en béton 3D au Portugal

PUBLIÉ LE 6 MAI 2024
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Une première maison imprimée en béton 3D au Portugal
La société Havelar présente la première maison de 80 m2 imprimée en 3D au Portugal dans la région de Porto, construite avec l’imprimante BOD2 de Cobod International.

L’entreprise Havelar, à Porto, a achevé la première maison imprimée en 3D au Portugal, en utilisant la technologie d’impression de construction 3D de Cobod. Cette maison moderne de 80 m² avec deux chambres a été construite en seulement 18 heures. La rapidité de construction des murs en impression 3D lui permet de construire de nouvelles maisons complètes en moins de deux mois, à seulement 1 500 euros par mètre carré, bien en dessous des prix actuels du marché. Les ambitions de Havelar incluent également l’atteinte de la neutralité carbone en utilisant de nouveaux matériaux. "Plus qu’une entreprise d’impression ou de construction, nous promouvons la Construction 2.0, qui nous permet de livrer de nouvelles maisons complètes en moins de deux mois, bien en dessous des prix actuels du marché. Nous pouvons livrer des maisons modernes conçues pour le marché moyen à seulement 1 500 euros par mètre carré", déclare Patrick Eichiner, PDG et co-fondateur de Havelar. Le prix proposé par Havelar contraste avec la moyenne à Porto de 3 104 €/m², comme l’indique le dernier rapport de l’Institut National de Statistique Portugais. Cette rentabilité est principalement attribuée à l’efficacité optimisée et à la rapidité d’exécution des projets permises par la technologie de construction par impression 3D. Rodrigo Vilas-Boas, co-fondateur de Havelar, met en avant le caractère révolutionnaire de leur démarche entrepreneuriale : "nous cherchons à collaborer avec des partenaires qui partagent notre vision de construire des communautés durables et accessibles. Avec 150 000 euros, un jeune couple peut acquérir la maison de leurs rêves, située dans un secteur bien desservi et pourvu de tous les services nécessaires". Les ambitions de Havelar vont bien au-delà de la simple livraison rapide de maisons au design contemporain à des prix très compétitifs. Avec l’impression de construction 3D, les déchets de construction sont déjà considérablement réduits, mais d’ici 20230, Havelar espère même atteindre la neutralité carbone dans ses opérations grâce à l’utilisation de matériaux de construction alternatifs tels que la terre, les boues, les scories, la paille et d’autres biomatériaux. 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Innovations et décarbonation chez Ammann
Innovations et décarbonation chez Ammann
Leborgne lance l’Huileur à banches Diffuseur manche télescopique Nanovib
Leborgne lance l’Huileur à banches Diffuseur manche télescopique Nanovib
Saint-Emilion : des bétons esthétiques pour une réhabilitation remarquable
Saint-Emilion : des bétons esthétiques pour une réhabilitation remarquable
« Les transitions numérique et écologiques ont un impact fort sur les métiers et les besoins en compétences »
Tous les articles Bâtiment - Gros oeuvre
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS