Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration.
ACCEPTER TOUS LES COOKIES
LES COOKIES NÉCESSAIRES SEULEMENT
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Bâtiment - Gros oeuvre > Transformation de l’ancien sanatorium d’Angicourt dans l'Oise
BÂTIMENT - GROS OEUVRE

Transformation de l’ancien sanatorium d’Angicourt dans l'Oise

PUBLIÉ LE 25 JANVIER 2024
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Transformation de l’ancien sanatorium d’Angicourt dans l'Oise
Un groupement porté par Linkcity a été désigné lauréat de l’appel à projet lancé par l’AP-HP pour transformer l’ancien sanatorium, un site d’environ 36 hectares dans la commune d’Angicourt dans l’Oise.

Nommé « La Source Angicourt », ce projet illustre la réhabilitation de friches, à travers la renaturation d’un site délaissé et la valorisation d’un patrimoine historique. Cette ancienne friche hospitalière a laissé prospérer une biodiversité riche et variée. Le groupement porté par Linkcity met au cœur du projet la nature afin de la revaloriser et en fait un véritable atout. L’opération sera d’ailleurs labellisée Biodivercity. Un vaste espace naturel et boisé de 22 hectares sera préservé et sanctuarisé. Linkcity le cédera à son partenaire CDC Biodiversité, qui confortera la renaturation puis en assurera la gestion et la pérennité. Ce lieu dédié à la Biodiversité sera accessible à tous.  Il sera traversé par un sentier pédagogique, animé en collaboration avec le WWF, afin de sensibiliser le public et mettre en lumière la faune et la flore locale. Ce sentier mettra en lumière la source jaillissant dans la forêt qui historiquement alimentait le sanatorium.

Une revalorisation patrimoniale 

Le groupement vient magnifier le déjà-là à travers la réhabilitation de ce site remarquable chargé d’histoire : l’un des premiers sanatoriums de France confié en 1890 à l’architecte Henri-Charles Bélouet. Le projet préserve l’héritage transmis par l’AP-HP et revalorise le patrimoine bâti et écologique existant dans un objectif de sobriété et de réemploi.  La majorité des bâtiments historiques sur le site - le Pavillon Varenne, le Pavillon Letulle ainsi que les bâtiments de l’administration et du directeur adjoint -, dont l’intérêt architectural et patrimonial est fort, sera conservée. Le parti pris de l’agence Architecture Patrick Mauger et de Thierry Huau, qui a réalisé le plan d’aménagement et de paysage, s’appuie sur la composition d’origine et vise à compléter le bâti existant en lui conférant un axe symétrique structurant. L’ensemble s’intègre parfaitement dans le cadre paysager, particulièrement avec les boisements, favorisant ainsi les respirations. Le projet permet ainsi de conserver l’histoire du site, importante dans la mémoire collective du territoire et de l’AP-HP.

Une revalorisation territoriale 

La Source Angicourt vient contribuer directement à la dynamisation du territoire. La programmation repose sur un juste équilibre entre vie économique, résidentielle et ludique, avec : une activité hôtelière à destination des séminaires : environ 400 chambres - soit 20 000m² SDP - réparties entre bâtiments historiques et bâtiments neufs ; 80 logements – soit près de 5 000 m² SDP - au cœur du pavillon Letulle, bénéficiant de la loi sur les monuments historiques. Cela contribuera à la création directe de nombreux emplois de proximité, stimulant ainsi l’attractivité du bassin creillois. La programmation pourrait également intégrer une crèche et une ferme équine pédagogique.
 
Un projet soucieux de son empreinte carbone

Le projet s’inscrit dans une logique de désartificialisation des sols. Linkcity a proposé une désimperméabilisation du site d’environ 7% en réduisant l’emprise bâtie, l’emprise liée aux anciennes voies de circulation et en proposant des places de stationnements perméables. Quelques bâtiments non remarquables seront déconstruits et bénéficieront d’une démarche de réemploi poussée sur le site même. La Source Angicourt s’inscrit également dans des objectifs de réduction d’émission de CO2 en proposant un apport d’énergie décarbonée à l’échelle du projet par de biais de la géothermie. Futur concepteur et exploitant de la solution géothermique, Engie Solutions mettra en place une stratégie énergétique ambitieuse composée à 60 % d’énergie renouvelable, pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire.
 
Les acteurs principaux du projet :
Promoteur-aménageur : Linkcity
Paysagiste : Thierry Huau 
Architecte : Architecture Patrick Mauger 
Gestionnaire et propriétaire des espaces boisés : CDC Biodiversité
Partenaire biodiversité : WWF 
AMO environnement : ELAN 
Constructeur : Bouygues Bâtiment Île-de-France
Dépollution : Brézillon 
MOE démolition : Ginger Deleo    
BET VRD : SETU  
Concepteur et exploitant géothermie : Engie Solutions
 
 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Xavier Guesnu nommé Directeur Général de Lafarge France
Xavier Guesnu nommé Directeur Général de Lafarge France
L'opéra Garnier échafaude sa façade pour la restaurer
L'opéra Garnier échafaude sa façade pour la restaurer
La nouvelle pompe à béton automotrice 36 XXT de Liebherr : légère, compacte et flexible
La nouvelle pompe à béton automotrice 36 XXT de Liebherr : légère, compacte et flexible
Putzmeister propose une bétonnière portée 100 % électrique adaptée aux chantiers urbains
Putzmeister propose une bétonnière portée 100 % électrique adaptée aux chantiers urbains
Tous les articles Bâtiment - Gros oeuvre
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS