CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Bâtiment - Gros oeuvre > Groupe Cayola : chronique d’une ascension annoncée
BÂTIMENT - GROS OEUVRE

Groupe Cayola : chronique d’une ascension annoncée

PUBLIÉ LE 8 JANVIER 2024
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Groupe Cayola : chronique d’une ascension annoncée
Emeline Santerre et Florence Cayola
Le groupe Cayola, acteur incontournable du monde de la construction, change de mains. L’occasion pour le groupe, présidé désormais par Emeline Santerre, de prendre un nouveau départ.
 
En quatre décennies, elle a métamorphosé un groupe de presse familial en un leader du monde de la construction… Florence Cayola, à la tête du groupe du même nom, tire aujourd’hui sa révérence pour en céder la destinée à Emeline Santerre, présidente de DEVA Group, à compter du 1er janvier 2024. Avec 8 magazines spécialisés (BTP Magazine, Réseaux VRD, Terrassements & Carrières, Mat Environnement, Prescription Béton, BTP Rail, Environnement Magazine, Hydro+), 4 sites web (constructioncayola.com, environnement-magazine.fr, constructionjob.fr, envirojob.fr), et des prestigieux événements (les Trophées de la Distribution de Matériels, les Trophées de la Location de Matériels, etc.), la nouvelle présidente pourra ainsi compter sur la forte notoriété des différents médias du groupe mais surtout sur une équipe de journalistes expérimentés, passionnés et experts du secteur. Les différents supports offrent ainsi une meilleure compréhension de l’actualité et des sujets techniques les plus complexes à tous les acteurs de la construction.
 
Ouvrir une nouvelle ère
 
« Le groupe Cayola est la première acquisition de DEVA Group », souligne Emeline Santerre, spécialiste de la communication et du digital et présidente du groupe, « nous avons été particulièrement séduits par l’ADN fort de cette société profondément ancrée dans le monde de la construction, son extraordinaire longévité et ses supports leaders sur leur marché ». A 36 ans, Emeline est ingénieure logistique de formation. Dotée d’un sens aigu du business, elle compte une expérience de cinq ans en supply chain puis à des postes de direction dans plusieurs startups et PME. « J’ai travaillé en tant que directrice opérationnelle d’une startup à l’origine de la création d’une plate-forme technologique destinée aux promoteurs immobiliers et aux conseillers en gestion du patrimoine », ajoute-t-elle, « j’y ai développé des connaissances et une appétence particulière pour le secteur de la construction ». Forte de son expérience entrepreneuriale et organisationnelle, Emeline entend bien « mener le groupe dans une nouvelle ère ».
 
Explorer de nouveaux territoires
 
La nouvelle présidente s’est fixé pour objectif de « moderniser les supports tout en veillant à conserver la cohésion au sein de la structure, son indépendance et ses liens privilégiés avec les acteurs du marché ». Plusieurs chantiers sont prioritaires à ses yeux : la poursuite de la digitalisation (web, réseaux sociaux, etc.) ainsi que le développement du pôle environnement. « Ce dernier sujet me tient tout particulièrement à cœur car, dans la construction, les innovations technologiques sont au service de l’environnement », précise Emeline Santerre. « L’idée, c’est d’être bien plus qu’un acteur incontournable. Nous devons explorer de nouveaux territoires pour être encore meilleurs demain ! », conclut-elle.
 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Innovations et décarbonation chez Ammann
Innovations et décarbonation chez Ammann
Fabemi présente son nouveau bloc biosourcé
Fabemi présente son nouveau bloc biosourcé
Du béton drainant au service d’un chantier résidentiel
Du béton drainant au service d’un chantier résidentiel
Bétons biosourcés : une prénorme pour les granulats végétaux
Bétons biosourcés : une prénorme pour les granulats végétaux
Tous les articles Bâtiment - Gros oeuvre
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS