Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration.
ACCEPTER TOUS LES COOKIES
LES COOKIES NÉCESSAIRES SEULEMENT
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Bâtiment - Gros oeuvre > École de Chaillot : Jean-Marc Zuretti nommé Chef du département de la formation à la Cité de l'architecture et du patrimoine
BÂTIMENT - GROS OEUVRE

École de Chaillot : Jean-Marc Zuretti nommé Chef du département de la formation à la Cité de l'architecture et du patrimoine

PUBLIÉ LE 4 DÉCEMBRE 2023
LA RÉDACTION
Archiver cet article
École de Chaillot : Jean-Marc Zuretti nommé Chef du département de la formation  à la Cité de l'architecture et du patrimoine
Rima Abdul Malak, ministre de la Culture, et Catherine Chevillot, Présidente de la Cité de l’architecture et du patrimoine, annoncent la nomination de Jean-Marc Zuretti, architecte et urbaniste général de l’État chef du département de la formation - École de Chaillot - de la Cité de l’architecture et du patrimoine. 

Architecte dplg formé à l’École d’architecture de Paris La Défense et titulaire du diplôme de l’École de Chaillot (1997), Jean-Marc Zuretti a travaillé plusieurs années dans l’agence de Jacques Moulin, architecte en chef des monuments historiques, avant d’intégrer le ministère de la Culture en 1998 comme architecte et urbaniste de l’État dans la spécialité « patrimoine ». Il a assuré les missions d’architecte des Bâtiments de France de la Somme, ainsi que celles de chef du service département de l’architecture et du patrimoine comme les responsabilités de conservateur de la cathédrale Notre-Dame d’Amiens. Il a été, de 2004 à 2006, conseiller technique au cabinet de Renaud Donnedieu de Vabres, ministre de la Culture et de la communication, chargé de l’architecture, des espaces patrimoniaux, de la maîtrise d’ouvrage et des projets immobiliers de la Culture. En 2006, il a été nommé directeur de l’École nationale supérieure d’architecture et de paysage et Lille avant de diriger, de 2015 à 2018, l’ENSA de Marseille. En poste à la direction régionale des affaires culturelles d’Île-de-France, il assurait la conduite du service métropolitain de l’architecture et du patrimoine devenu, en 2020, le service régional de l’architecture et des espaces patrimoniaux. Dans ces différents postes, il a contribué aux réformes de l’enseignement supérieur en architecture (structuration des domaines d’études de master, instauration de l’HMONP, développement du doctorat en architecture…) comme en paysage (instauration de la formation en paysage, création du diplôme d’État de paysagiste), ainsi qu’à la création de l’Institut méditerranéen de la ville et des territoires (IMVT) inauguré à Marseille en octobre dernier. Comme chef du département de la formation, il aura pour mission de poursuivre la réforme du diplôme de spécialisation et d’approfondissement (DSA) en architecture et patrimoine, mise en œuvre à la rentrée de 2022, de mener le processus de certification du RNCP, d’affermir la formation post-concours des architectes et urbanistes de l’État et de mettre en œuvre l’accès à la maîtrise d’œuvre sur monuments historiques classés n’appartenant pas à l’Etat. Il sera également chargé de développer la recherche au sein du département, en liaison avec les autres institutions du ministère et l’université de manière à en conforter la référence et le rayonnement aux niveaux national et international, en veillant à l’ancrage, à l’interaction et à la visibilité de l’école dans le réseau des ENSA et des autres écoles d’enseignement supérieur du ministère. En collaboration avec la directrice adjointe, il aura pour objectif de conforter la stratégie de formation continue et de redéfinir une politique internationale au sein de l’offre du ministère. Il devra pour ce faire consolider l’organisation de l’Ecole. Prenant ses fonctions à compter du 1er janvier 2024, Jean-Marc Zuretti succèdera à Benoît Melon, architecte et urbaniste général de l’Etat.
 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
« Les transitions numérique et écologiques ont un impact fort sur les métiers et les besoins en compétences »
« Les transitions numérique et écologiques ont un impact fort sur les métiers et les besoins en compétences »
Sticar devient Kiloutou Italia
Sticar devient Kiloutou Italia
Le bâtiment Movies inauguré à Rennes
Le bâtiment Movies inauguré à Rennes
Christophe Lecarpentier : «  Le World Of Concrete Europe 2024 se mobilise pour répondre aux enjeux de la décarbonation »
Christophe Lecarpentier : « Le World Of Concrete Europe 2024 se mobilise pour répondre aux enjeux de la décarbonation »
Tous les articles Bâtiment - Gros oeuvre
PUBLICITÉ
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS