Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration.
ACCEPTER TOUS LES COOKIES
LES COOKIES NÉCESSAIRES SEULEMENT
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Bâtiment - Gros oeuvre > Lafarge entre dans l’ère de l’upcycling !
BÂTIMENT - GROS OEUVRE

Lafarge entre dans l’ère de l’upcycling !

PUBLIÉ LE 16 OCTOBRE 2023
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Lafarge entre dans l’ère de l’upcycling !
Construite sur le site de Saint-Laurent-de-Mure (Rhône) pour un montant de 2,5 M€, l'installation de recyclage “Advanced Crushing” de Lafarge entrera en fonction dès septembre 2023 et servira de pilote pour déployer dès 2024 cet équipement en France.
S’appuyant sur l’expertise ECOCycle, sa plateforme technologique circulaire, Lafarge entre dans l’ère de l’upcycling grâce à “l’Advanced Crushing”, une installation de recyclage capable de valoriser l’intégralité des bétons de démolition et de créer des produits recyclés à haute valeur ajoutée.
 
Fermement engagé pour le développement de la construction circulaire, Lafarge continue d’innover pour élargir l’utilisation des matériaux de démolition à la fabrication de matériaux neufs.  L’application des principes technologiques ECOCycle sur l’installation de recyclage de Saint-Laurent-de-Mure va permettre tout à la fois d’augmenter la qualité des granulats recyclés pour favoriser leur réutilisation dans le béton, et de récupérer les fines de ciment des matériaux de démolition pour les réinjecter dans le processus de fabrication de ciments à empreinte carbone réduite. Le procédé industriel repose sur une technologie de broyage novatrice appliquée pour la première fois en Europe au recyclage, qui permet d’isoler dans les bétons de démolition des matériaux de grande finesse et à forte concentration en ciment pour en faire des ajouts décarbonés à la fabrication de nouveaux ciments. Construite sur le site de Saint-Laurent-de-Mure (Rhône) pour un montant de 2,5 M€, elle entrera en fonction dès septembre 2023 et servira de pilote pour déployer dès 2024 cet équipement en France.
 
Avec cette nouvelle installation Lafarge fait jouer une nouvelle fois la complémentarité de ses activités, granulats, ciment et béton, pour accélérer la montée en puissance de la construction circulaire. Aujourd’hui en France, selon l’organisme Recybeton, 80% des bétons de déconstruction sont déjà valorisés, très majoritairement dans diverses applications routières (sous-couches de chaussées, etc.). En choisissant l’upcycling et en réintroduisant ces bétons de démolition dans la chaîne de fabrication du ciment et du béton, Lafarge renforce la valeur des matériaux de démolition et continue de nourrir son ambition circulaire : construire la ville d’aujourd’hui avec les matériaux de la ville d’hier. Concrètement, la nouvelle installation associe un système de broyage à pression variable avec un système de flux d’air, permettant de désolidariser et de récupérer la pâte cimentaire pendant l’opération de concassage, sans broyer le granulat d’origine.
 
Un ajout recyclé 100% décarboné pour les ciments
 
En plus de l’apport de granulats recyclés de haute qualité pour la fabrication de béton neuf bas carbone, la nouvelle installation va également répondre à un autre besoin essentiel pour assurer la transformation écologique de la construction : la production à destination des cimenteries d’un ajout pour la fabrication du ciment à la fois recyclé et décarboné. Les fines de ciment, qui dans un processus classique de concassage restent « collées » au sable, deviennent désormais une source de matériaux alternatifs recherchée pour compléter le clinker, permettant ainsi d’en réduire la part dans la composition finale d’un ciment et donc de baisser son poids carbone. « Le développement du circulaire est un pilier majeur de notre stratégie », souligne François Petry, Directeur Général France, « cette nouvelle unité de production de Lafarge Granulats à Saint-Laurent-de-Mûre est une étape décisive pour développer la réutilisation des matériaux de démolition en utilisant toute la valeur qu’ils ont à offrir. Récupérer les fines du béton concassé pour les réutiliser comme ajout décarboné dans le processus cimentier est une première en Europe et un pas de géant dans le projet écologique de construire la ville de demain avec les matériaux de la ville d’hier ».
 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Cédric Barthélemy nommé Directeur Général de Lafarge Bétons
Cédric Barthélemy nommé Directeur Général de Lafarge Bétons
Lafarge lance un ciment à base d’argiles activées pour décarboner le secteur de la préfabrication
Xavier Guesnu nommé Directeur Général de Lafarge France
Xavier Guesnu nommé Directeur Général de Lafarge France
La RN102 dévie de sa route sur ses propres remblais
La RN102 dévie de sa route sur ses propres remblais
Tous les articles Bâtiment - Gros oeuvre
PUBLICITÉ
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS