Offre Silver (à partir de 8,90 €)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Montpellier : Higher Roch dans la dernière ligne droite

Montpellier : Higher Roch dans la dernière ligne droite
Crédit photo : Timelapse Go
Par la rédaction, le 4 mai 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le chantier du programme mixte Higher Roch, à Montpellier, touche à sa fin. Le gros oeuvre est dans sa phase de finalisation. Les défis n’ont pas manqué sur ce projet pour Sogeprom-Pragma et Vinci Immobilier.

Retenus conjointement à l’issue d’un appel d’offres lancé il y a six ans par la Ville de Montpellier et la SERM, les deux co-promoteurs s’attachent depuis à redessiner les lignes d’un quartier symbolique au cœur de la cité héraultaise. Une ambition qui leur impose de relever les défis lancés, à la fois par le cadre contraint du quartier Nouveau Saint-Roch, et par le dessin audacieux du cabinet d’architectes Brenac & Gonzalez & Associés pour la tour Higher Roch, bâtiment totem de cette opération érigée sur d’anciennes friches ferroviaires.

Lancés officiellement le 23 mai 2019 avec la pose symbolique de la première pierre, puis stoppés temporairement au printemps 2020 par la crise sanitaire, les travaux de réalisation de ce programme mixte ont vite repris et entrent aujourd’hui dans leur dernière ligne droite.

Dès le mois de mai prochain, les travaux de gros œuvre en superstructure seront terminés et les grues seront démontées le mois suivant. La phase de livraison des différents lots du programme s’échelonnera ensuite entre le dernier trimestre 2021 pour les bureaux et commerces, et le premier trimestre 2022 pour les logements.

Une coactivité au sommet

Le projet à réaliser s’inscrit non seulement dans la mixité mais aussi dans la diversité des preneurs. Aux 76 propriétaires des futurs logements s’ajoutent en effet Atlantic Murs Région, qui a fait l’acquisition des espaces tertiaires, et Languedoc Mutualité, qui occupera 6 des 8 niveaux de bureaux, mais aussi URD (Urban Renaissance Développement), acquéreur des murs du socle commercial en rez-de-chaussée, et enfin d’Arcade, le maître d’ouvrage de So Roch. Tous viennent avec leurs
bureaux d’études et des équipes opérationnelles pour accompagner la réalisation de l’ouvrage. « D’où la nécessité d’organiser des réunions de suivi et des points d’étape réguliers, mais aussi de se répartir les tâches », insiste Thierry Iacazio, directeur territorial Languedoc Vinci Immobilier.

Un design complexe

Après la phase de réflexion et de dessin, vient le temps de
l’exécution et des contraintes que cela implique. « Sur le programme Higher Roch, la difficulté a essentiellement porté sur la façade. Au moment de l’exécution, la réalisation de ses courbes a représenté un véritable défi. Pour gérer cette nouvelle étape, notre bureau d’études façade a pu travailler de concert avec la société SPCM (Société Provençale de Constructions Métalliques) » explique Camille Boulbria,
responsable du programme résidentiel pour Vinci Immobilier. L’entreprise, dirigée par Bernard Gilles, a en effet apporté sa vision experte pour repenser la conception des garde-corps sans dénaturer l’aspect extérieur.

Pour la société SPCM, toute la difficulté portait sur « l’habillage » de Higher Roch, dont les formes arrondies rendent les prises de cotes beaucoup plus complexes. Pour relever ce défi, l’entreprise a proposé de faire des PRS (Profils Reconstitués Soudés) pouvant servir de coffrage.
« Nous fournissons au gros œuvre ces fameux PRS et ils coulent leur béton à l’intérieur. En une seule opération, le coulage du plancher est réalisé sans que le gros œuvre ne fasse de coffrage et la pièce est définitivement en place », explique-t-il. Dans le même temps, ces PRS permettent de réaliser les rives courbes aléatoires des balcons avec précision. Ils faciliteront ensuite la mise en place de la treille métallique qui habillera Higher Roch et du garde-corps qui ne suit pas la courbe des rives de balcons.

Pour ne pas sortir de l’image dessinée par l’architecte et conforter les éléments présentés en phase concours auprès de la Ville de Montpellier et de la SERM, les prototypes de façades ont été très scrupuleusement exécutés et les matériaux sélectionnés avec une extrême rigueur :
- Faux-plafond en bois type Mélèze,
- Garde-corps réalisé en maille inox Jakob et en acier galvanisé thermolaqué blanc pour les poteaux intermédiaires et la
main-courante,
- Tubes verticaux décoratifs en acier galvanisé thermolaqué qui servent également de support pour les toiles,
- Toiles d’ombrage type toile FERRARI blanche,
- Lasure incolore des voiles béton de type PIERI PRELOR VARIO.
« Dès l’approbation des planchers bois des terrasses, les prototypes façades seront validés et l’habillage de notre tour totem pourra commencer » explique Camille Boulbria.

Un chantier local

Pour réaliser ce chantier emblématique, Sogeprom-Pragma et Vinci Immobilier ont fait appel à des acteurs locaux. « A l’exception du gros œuvre qui est réalisé par une entreprise d’Aix-en-Provence, tout a été assuré par des sociétés locales ou qui disposent d’une agence sur le territoire local », souligne Camille Boulbria. Une identité méditerranéenne symbolisée par le rôle central que joue la société SPCM. Créée il y a 36 ans par Bernard Gilles, elle emploie 60 personnes et s’est spécialisée dans la réalisation des ouvrages architecturaux complexes. « Pour chaque opération nous nous efforçons de trouver la solution sur-mesure pour répondre à un problème particulier car chaque chantier doit faire face à ses propres contraintes », explique-t-il.

Sur le chantier de Higher Roch, l’entreprise s’est donc appliquée à trouver, en collaboration avec le maître d’ouvrage, une solution technique qui permette d’optimiser la construction sans la dénaturer. « Nous essayons de simplifier les opérations en respectant l’esprit du projet architectural. En tant qu’acteur du second œuvre, cela nous permet de rencontrer moins de difficultés pour atteindre l’esthétique recherchée par l’architecte. C’est ce défi quotidien qui fait l’attrait de notre métier », ajoute-t-il.


La fiche technique

Maîtres d’ouvrage : Sogeprom-Pragma et Vinci Immobilier
Cabinet d’architecture : Brenac & Gonzalez & Associés
Entreprise générale : SECTP
Projet emblématique totalisant 12 500 m2 (dont 3 500 m2 de bureaux / Roch Office et 1 800 m2 de commerces / Roch N’Store)
Higher Roch : 76 logements en R+16
Livraisons :
• Bureaux et commerces : dernier trimestre 2021
• Logements : 1er trimestre 2022
Certification : RT 2012 -15%
Nombre d’heures travaillées à terme :
130 000 heures sur la partie gros œuvre
Retrouvez sur LinkedIn Julia Tortorici, rédactrice en chef de BTP Construction.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
BTP Magazine
Le magazine des nouveautés, tendances et stratégies des constructeurs.
Découvrir
Acheter un numéro
À lire également
Sogelink et Geodesial Group fusionnent
Sogelink et Geodesial Group fusionnent
Sogelink et Geodesial Group fusionnent, deux fournisseurs de solutions logicielles pour les professionnels des infrastructures, des chantiers et du patrimoine, annoncent leur rapprochement dans le but de créer un nouveau leader européen de la Construction Tech, soutenu par leur actionnaire commun Keensight Capital.
La transformation du quartier de la Pierre plate à Bagneux assurée par...
La transformation du quartier de la Pierre plate à Bagneux assurée par...
Les Sociétés d’Économie Mixte Sadev 94 et Citallios ont été sélectionnées en groupement pour le projet de rénovation et de réhabilitation urbaine du quartier de la Pierre plate au sein de la ZAC des Musiciens à Bagneux.
Master Builders Solutions lance un revêtement de sol à hautes performances
Master Builders Solutions lance un revêtement de sol à hautes performances
Master Builders Solutions lance un nouveau revêtement de sol à hautes performances, Ucrète CS, particulièrement respectueux des couleurs.
Six nacelles Sinoboom trouvent acquéreur à Belfast
Six nacelles Sinoboom trouvent acquéreur à Belfast
La société de location nord-irlandaise CP Hire Ltd a pris livraison de ses premières nacelles à ciseaux Sinoboom 1932ME.
Une seconde vie pour le site de Villevert à Louveciennes
Une seconde vie pour le site de Villevert à Louveciennes
Le groupe VIAE, acteur de l’aménagement urbain en France et le groupe Horizon, spécialisé dans le financement, la conception, la réalisation et la commercialisation de projets immobiliers, viennent de se porter acquéreurs du site de Villevert à Louveciennes (78).
Manitou : des rotatifs « visionnaires »
Manitou : des rotatifs « visionnaires »
Agilité et résilience auront rythmé l’exercice 2020 de Manitou, frappé comme beaucoup par la crise sanitaire. Mais cette année inédite aura eu au moins une utilité. Elle a mis à profit la capacité du Groupe à améliorer ses machines, à tous les niveaux (capacité, flexibilité, sécurité, compacité, productivité et performance). Cette phase de réflexion a permis l’émergence de trois nouvelles gammes Construction dont une gamme de télescopique MRT à la visibilité défiant toute concurrence.
Ibat lance sa nouvelle offre Ibat Achat Zen
Ibat lance sa nouvelle offre Ibat Achat Zen
Pour alléger la charge administrative des professionnels du bâtiment, Ibat étoffe son offre digitale en lançant Ibat Achat Zen, la nouvelle solution destinée aux PME, TPE et artisans du BTP.
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.