BÂTIMENT - GROS OEUVRE
★ PAGES SPÉCIALES
TLM 2022
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

La RE 2020 ne fait pas l'unanimité

La RE 2020 ne fait pas l'unanimité
Par la rédaction, le 26 janvier 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Pour les principales organisations professionnelles du secteur (USH, FPI, Pôle Habitat FFB, FFB, Fédération SCOP BTP, CAPEB, UNSFA et UNTEC), le projet présenté par le gouvernement mi-décembre ne réunit pas les conditions d’une adhésion massive de la filière construction.
 
Faute de concertation suffisamment aboutie, de nombreuses analyses contradictoires circulent et de sérieuses zones d’ombre demeurent. Une véritable concertation technique doit s’ouvrir, afin de parvenir à une RE2020 qui concilie lutte plus intense contre l’effet de serre, innovation, emplois et lieux de vie performants, agréables, sobres et économiquement accessibles. L’urgence climatique doit être traitée avec responsabilité, en évitant dogmatismes et expédients satisfaisants à court terme, mais inefficaces à long terme, alors que la règlementation française (la RT 2012) s’avère déjà la plus ambitieuse d’Europe et, sans doute, du monde. Avec le projet proposé, il est certain que l’usager continuera à subir un inconfort d’été ; il est certain que de nombreuses opérations se trouveront condamnées par le poids carbone des infrastructures imposées par les PLU et qu’il en ira de même pour les opérations prévues sur des terrains présentant des contraintes de sol ou d’orientation ; il est aussi certain qu’il en sera fini du recours au gaz ou aux radiateurs électriques performants, fut-ce en appoint. Au surplus, le modèle et les seuils retenus risquent d’exclure à court terme des filières entières de production, qu’il s’agisse de la construction en maçonnerie ou acier. Enfin, un surcoût important est certain, à telle enseigne que l’étude d’impact présentée par l’administration confirme l’absence de retour sur investissement sur cinquante ans. Alors que le rythme de construction actuel ne suffit pas à satisfaire les besoins en logements, les huit organisations ne peuvent souscrire à l’idée que tomber durablement à 300 000 logements mis en chantier annuellement sous l’effet de ces contraintes constitue une réponse envisageable à l’urgence climatique. Les huit organisations appellent à une RE2020 véritablement « ambitieuse, humaine, abordable et durable, … une RE2020 qui place l’occupant au cœur des enjeux et qui rencontre l’adhésion des acteurs parce qu’elle ne les contraint pas dans des modèles fermés, une RE2020 qui ne freine pas la production neuve, n’exclut pas les ménages modestes, ne détruit pas les emplois, ne sacrifie pas les filières et ne décourage pas l’innovation du secteur de la construction ».
 
Rejoignez-nous sur LinkedIn, Facebook et Twitter
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Prescription Béton
Le magazine pour les professionnels du béton durable, enquêtes et réalisations, science et techniques innovantes.
Découvrir
Acheter un numéro
Le Sedif file vers de l'eau ultra pure
Dernier numéro
BTP Magazine
Le magazine des nouveautés, tendances et stratégies des constructeurs.
N° 348
Sommaire
Découvrir
S'abonner
Les numéros
À lire également
Andreas Klauser confirmé PDG de Palfinger
Andreas Klauser confirmé PDG de Palfinger
Andreas Klauser rempile à la tête de Palfinger pour cinq années supplémentaires.
Parexlanko et Lancy : une complémentarité produit-machines
Parexlanko et Lancy : une complémentarité produit-machines
Depuis plus de 40 ans, Parexlanko propose des solutions destinées à la décoration des façades du bâti neuf comme du bâti ancien ainsi qu’à l’isolation thermique par l’extérieur (ITE). Spécialiste de la mécanisation pour l’application d’enduits de façade avec ou sans ITE, Lancy dispose d’une expertise de tout premier plan dans la fabrication de machines à projeter.
Gary Haworth nommé Président adjoint de la FIPEC
Gary Haworth nommé Président adjoint de la FIPEC
Gary Haworth, Directeur général du Groupe TOUPRET, vient d’être nommé Président adjoint de la Fédération des industries des peintures, encres, couleurs, colles et adhésifs, préservation du bois (FIPEC).
Des banches Sateco pour un ouvrage tout en rondeur
Des banches Sateco pour un ouvrage tout en rondeur
Pour la réalisation d’un château d’eau à Villefranche-D’Allier au lieu-dit Puy Chabrit en Auvergne-Rhône-Alpes, la société Ducrot en charge de ce chantier a travaillé avec le CTR 3010 et 4010 de Sateco, en hauteur 3 mètres stabilisées sur des PRM en extérieur et des passerelles P3D en intérieur.
L’Echappée Belle à Mont-Saint-Aignan !
L’Echappée Belle à Mont-Saint-Aignan !
Lauréat en février 2018 d’un appel à projets lancé par la Ville de Mont-Saint-Aignan (76), L’Echappée Belle accueillera ses premiers habitants en septembre 2022.
Le cap des 10 000 machines nacelles pour Workplatform
Le cap des 10 000 machines nacelles pour Workplatform
Ce n’est pas un chiffre anodin : le distributeur Genie Workplatfomr vient de faire l’acquisition, en l’espace de 12 ans,  de sa 10 000ème machine Genie, en l’occurrence, un ciseau GS 1932 E-Drive.
Le CCCA-BTP lance le « Pass jeune apprentissage BTP »
Le CCCA-BTP lance le « Pass jeune apprentissage BTP »
Le CCCA-BTP lance un nouvel appel à candidatures à l’attention de l’ensemble des organismes de formation aux métiers du BTP : le « Pass jeune apprentissage BTP ».
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Événements
PRODURABLE
13 Septembre 2022
Innopolis Expo 2022
20 Septembre 2022
Université de l'autoconsommation photovoltaïque
20 Septembre 2022
+ d'événements
Emploi
- Dessinateur / Dessinatrice en Voirie Réseaux Divers (VRD)
- Manoeuvre bâtiment
- Technicien(ne) d'études BTP génie climatique et énergétique
- Conducteur / Conductrice de travaux du BTP
+ d’offres
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.