Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines

BÂTIMENT - GROS OEUVRE
★ PAGES SPÉCIALES
TLM 2022
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

[Exclu] Léon Grosse : " Le plan de relance du gouvernement sera la clé pour soutenir notre secteur"

[Exclu] Léon Grosse :   Le plan de relance du gouvernement sera la clé pour soutenir notre secteur
Par Ch. Raynaud, le 22 mai 2020.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
-------------------- PUBLICITÉ --------------------

Aujourd’hui, 70% des projets de l'entreprise Léon Grosse ont redémarré. Une reprise organisée et menée par étapes, en s'appuyant sur le retour d'expériences de quelques chantiers pilotes, comme celui de l'Hôpital Saint -Joseph à Paris réouvert dès le 14 avril dernier. Lionel Christolomme, Président du Directoire de Léon Grosse nous a répondu sur les conditions de redémarrage à plus grande échelle de ses chantiers.

C.C. com : Comment s'organise votre reprise d'activité "post-Covid" ?

Lionel Christolomme : Nous nous basons notamment sur les recommandations de l’OPPBTP. Nous avons, par exemple, recommandé qu’en plus des masques, les collaborateurs sur chantier puissent être équipés d’une visière sur les casques. Une check-list détaillée listant les éléments sanitaires, économiques ou encore contractuels a été réalisée et mise à disposition de chacun des responsables de chantiers. La décision de redémarrage de chaque chantier a ensuite été prise au plus haut niveau de l’entreprise pour assurer une capitalisation la plus rapide des expériences terrain. J’ajoute que j’ai été très impressionné par la mobilisation de l’entreprise et de ses collaborateurs pour se mettre au plus vite en capacité de reprise. Le passage au télétravail s’est fait très rapidement, notamment grâce aux solutions digitales que nous avons déployées maintenant depuis quelques années. Nos fonctions support ont été d’une efficacité remarquable pour gérer la crise, assurer la continuité des fonctions vitales de l'entreprise et définir très vite, en lien avec les partenaires sociaux, les moyens de redémarrage. Aujourd’hui, si le télétravail reste et restera la référence, je me réjouis de voir que nos agences et nos sièges ont été adaptés pour tenir compte des contraintes Covid et des mesures barrières. Cela permet d’ores et déjà un accès aux locaux quand nécessaire, avant un retour progressif à partir du 2 juin, pour le moment.

C.C. com : Quelles difficultés avez-vous rencontrées ?

Lionel Christolomme : Tout d’abord, nous avons dû nous assurer de garder le lien avec l’ensemble de nos collaborateurs qui étaient confinés. Nous avons dû imaginer de nouveaux moyens de communication (utilisation des réseaux sociaux, formats vidéo, ...) afin de les garder informés de l'évolution de la situation et les tenir prêts pour le redémarrage. La protection de nos salariés étant notre première priorité, nous avons voulu être exemplaires dans la prise en compte par les collaborateurs et acteurs du chantier de ces nouvelles mesures sanitaires. Nous avons ainsi mis en place un plan de formation renforcé, avec de nouveaux supports tant dans la forme que dans le contenu. Dans le même temps, nous avons engagé la discussion avec nos clients et partenaires pour envisager les conditions économiques et contractuelles du redémarrage. Le principal enseignement que j’en retire est la confirmation de l'importance de la qualité du dialogue avec nos clients. C’est une condition de succès pour concilier au mieux leurs attentes et nos enjeux vitaux qui tournent autour de trois principaux points : le coût de l'arrêt des chantiers, la gestion des surcoûts liés à la mise en place des mesures sanitaires ainsi que leurs implications sur la productivité, avec en sous-jacent les impacts planning.

C.C. com : Quel message souhaiteriez-vous passer au marché ?

Lionel Christolomme : Le marché de la construction est un marché par nature tendu, extrêmement concurrentiel, et à très faibles marges.  La crise a frappé durement nos activités et le retour à une activité normale sera long et complexe. La mise en place de l'activité partielle a vraiment joué son rôle d’amortisseur social et permis de surmonter le pic de la crise. Si nous sommes conscients de nos responsabilités, notamment en matière d’emploi, nous ne pourrons faire face seuls, et comptons sur la mobilisation de l’ensemble des acteurs pour supporter cette dynamique de reprise de nos activités. La publication annoncée d’une ordonnance par le gouvernement pourrait accélérer la reprise des marchés publics et minimiser l’impact de la crise sur la santé de nos entreprises. Le plan de relance du gouvernement pour stimuler une demande additionnelle sera la clé pour soutenir notre secteur et devra donner des effets le plus rapidement possible. Dans le même temps, nous souhaitons travailler main dans la main avec nos clients, publics ou privés, et nos partenaires pour relever collectivement ces défis. Je vois dans cette crise une opportunité pour redéfinir des relations plus équilibrées, plus transparentes, basées sur notre capacité à apporter sur le long terme des réponses pertinentes en adéquation avec leurs attentes. 

Lionel Christolomme, Président du Directoire, Léon Grosse
Rejoignez-nous sur LinkedIn, Facebook et Twitter
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Prescription Béton
Le magazine pour les professionnels du béton durable, enquêtes et réalisations, science et techniques innovantes.
Découvrir
Acheter un numéro
Le Sedif file vers de l'eau ultra pure
Dernier numéro
BTP Magazine
Le magazine des nouveautés, tendances et stratégies des constructeurs.
N° 347
Sommaire
Découvrir
S'abonner
Les numéros
À lire également
Cemex et Nexity : un partenariat pour développer la construction de bâtiments bas carbone en Ile-de-France
Cemex et Nexity : un partenariat pour développer la construction de bâtiments bas carbone en Ile-de-France
À l’occasion du Salon de la construction bas carbone abordable organisé le mois dernier par Nexity à Paris, Cemex et Nexity ont annoncé leur partenariat pour développer la construction de logements collectifs et d’immeubles de bureaux en bétons bas carbone sur le marché francilien.
Ligne 18 : l’épopée souterraine des voussoirs ultra bas carbone
Ligne 18 : l’épopée souterraine des voussoirs ultra bas carbone
Deux tunneliers, 5 930 anneaux de 52,78 T, soit 41 510 voussoirs seront nécessaires pour creuser et construire les 11,8 km de tunnel entre Palaiseau et Orly de la ligne 18. Parmi les innovations appuyées par la Société du Grand Paris pour limiter au maximum les émissions de dioxyde de carbone, des premiers voussoirs en béton ultra bas carbone sont arrivés dans le tunnel en avril dernier.
JLG : le financement au secours des clients
JLG : le financement au secours des clients
Affecté comme tant d’autres constructeurs par la crise (délais, inflation, conflit ukrainien, transport maritime…), JLG cherche des issues pour subvenir aux besoins de ses clients. Pour cela, le constructeur a réfléchi à de nouvelles solutions basées sur des produits de financement des machines.
Rennes : pose des premières pierres des résidences Orphéa et Archange
Rennes : pose des premières pierres des résidences Orphéa et Archange
Mardi 14 juin 2022, Crédit Agricole Immobilier et Aiguillon construction ont organisé la pose des premières pierres de leurs résidences Orphéa et Archange, à Saint-Jacques de la Lande, deux projets d’envergure dans l’écoquartier La Courrouze.
Bordeaux : pose de la première pierre de la nouvelle maison des Compagnons du Devoir
Bordeaux : pose de la première pierre de la nouvelle maison des Compagnons du Devoir
La capacité d’accueil de l’actuelle maison des Compagnons du Devoir dans le centre-ville de Bordeaux (33) ne répondant plus aux besoins actuels, 3F Résidences transformera un ancien immeuble de bureaux en un foyer de jeunes travailleurs de 100 logements, des locaux de formation et des espaces de restauration.
Dimitri Ficheux accède à la présidence du SNPB Normandie
Dimitri Ficheux accède à la présidence du SNPB Normandie
Le collège Normandie du SNPB (Syndicat national du pompage du béton) a investi Dimitri Ficheux à la présidence du Collège Normandie.
Un nouveau Directeur Routes et Terrassements chez CIMBéton
Un nouveau Directeur Routes et Terrassements chez CIMBéton
CIMBéton, le pôle Application du Syndicat Français de l’Industrie Cimentière (SFIC), vient de nommer Cédric Le Gouil au poste de directeur en charge des questions de Routes et Terrassements.
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Événements
Rencontre Ecotech® finances
6 Juillet 2022
PRODURABLE
13 Septembre 2022
Innopolis Expo 2022
20 Septembre 2022
+ d'événements
Emploi
- Dessinateur / Dessinatrice du bâtiment
- Projeteur / Projeteuse Voirie Réseaux Divers (VRD)
- Manoeuvre travaux publics
- Manoeuvre bâtiment
+ d’offres
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.