Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

BÂTIMENT - GROS OEUVRE
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Gare du Nord : la transformation qui divise

Partager :
Gare du Nord : la transformation qui divise
Par J.T., le 9 septembre 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Bâtiment - Gros oeuvre
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Il y a quelques jours, un collectif d’architectes et urbanistes de renom, sortis de leur traditionnelle réserve, s’est insurgé face aux premières images du projet de transformation de la Gare du Nord, à Paris.

Pour mémoire, la SNCF avait lancé une consultation en 2017 visant à transformer la Gare du Nord à l’horizon 2024. Après un an de concertation, opposant cinq projets, Ceetrus (filiale immobilière du groupe Auchan) a été désigné lauréat. Avec 900 000 voyageurs en 2030, cette gare deviendra la première d’Europe. Le projet de Ceetrus prévoit donc un doublement des espaces de circulations et d’attente pour les voyageurs (de 30 000 à 60 000 m2), un nouveau hall de départ symétrique à celui du Transmanche, avec des accès directs à tous les quais (le grand quai transversal historique sera dédié aux arrivées). Quant au Terminal Transmanche aujourd’hui saturé, il sera doublé.

La façade Est affichera un nouveau visage. La façade Nord, sera pour sa part restaurée, de même que la façade intérieure de la grande Halle d’Hittorff, qui retrouvera son état d’origine. Parmi les équipements à signaler, un parc de 11 000 m² accessible à tous en toiture, un parc de stationnement pour vélos de 2 000 places ainsi que 10 000 m² dédiés au pôle de vie culturel et sportif.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Non respect de l’usager et de l’urbanisme

Le projet de 600 M€ fait pousser des hauts cris. Dans une tribune publiée dans le Monde, mardi dernier, 19 grands noms de l’architecture et de l’urbanisme, dont Jean Nouvel, Roland Castro, ou encore Jean-Louis Subileau et Laurent Théry, le qualifient d’"inacceptable". Considérant qu’il doit être "repensé de fond en comble", les signataires prônent plutôt pour une transformation "légère", plus respectueuse de son titre de monument historique.

"Il s’agit d’abord d’une grave offense aux usagers du transport, s’expliquent les détracteurs dans Le Monde. Le premier objectif d’une réorganisation de la gare doit être de leur offrir un lieu et un moment d’échanges aussi confortables que possible, dans des parcours quotidiens souvent harassants. Obliger des centaines de milliers de personnes à traverser des espaces commerciaux devient insupportable lorsque ce cadeau au commerce se paie de parcours allongés et inutilement compliqués." Car le projet prévoit d’interdire l’accès direct aux quais tel qu’il se pratique aujourd’hui.

Dans un autre registre, les architectes et urbanistes estiment que le projet est aussi "une grave erreur urbaine". "Implanter une telle masse de commerces et d’activités à la gare du Nord, dans un ensemble fermé sur lui-même, dans une zone déjà saturée de trafic, à une station de RER de Saint-Denis, cœur de l’agglomération des neuf villes de Plaine Commune, est une atteinte à la volonté de rééquilibrer les activités dans Paris, et plus encore dans l’espace du Grand Paris", affirment-t-ils.

Reste qu’un tel chantier risque de mettre à mal le planning de StatioNord, société en charge du projet. Handicapée par un avis défavorable rendu cet été par une commission spécialisée dans l’aménagement commercial sur une partie du projet, pour lequel un permis de construire a été bloqué, elle a fait appel. Nonobstant, un retard de livraison est à prévoir et pourrait "perturber le fonctionnement de la gare en plein JO 2024".



 

Crédit photo : Gerhard Bögner/Pixabay
Offre en ligne à partir de 8,90 €
Dans ce contexte particulier, le premier mois d'abonnement est offert.
Je m'abonne
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans le magazine BTP Magazine.
BTP Magazine, découvrez la nouvelle formule de BTP matériels avec + de professionnels et + de terrains
Consulter le magazine
S'identifier
S'inscrire
  Test du Crosscall Core-X4
Sébastien a testé pour vous en avant-première le tout dernier smartphone de Crosscall.
+ de vidéos BTP ça tourne
UN POINT SUR LA REPRISE AVEC...
Yann Madeline, président de la Fédération Nationale des Syndicats de l’Assainissement
Crise du Covid-19 oblige, Construction Cayola a souhaité en savoir un peu plus sur ce que font les professionnels du secteur pendant cette période de confinement. Journée type ? Quelles nouvelles habitudes ? Quelles méthodes ? Ou comment s’organise la profession en cette période inédite... Yann Madeline, président Fédération Nationale des Syndicats de l’Assainissement (FNSA) s’est pris au jeu et nous évoque son quotidien.
Toutes les interviews
Pour plus d'informations cliquez ici
À lire également
Livraison de l'immeuble Grand Central Saint-Lazare
Livraison de l'immeuble Grand Central Saint-Lazare
The Carlyle Groupe et Union Investment, en partenariat avec le cabinet d'architecture Ferrier Marchetti Studio, annoncent la livraison de l'immeuble Grand Central Saint-Lazare. Un projet mixte de 23 600 m2 (bureaux, commerces, services et agriculture urbaine) jouxtant la gare Saint-Lazare à Paris 8e.
Le futur quartier Gare de Lyon-Daumesnil se précise
Le futur quartier Gare de Lyon-Daumesnil se précise
La mairie du 12e arrondissement, SNCF Immobilier et Espaces Ferroviaires ont dévoilé le projet d'aménagement urbain Gare de Lyon Daumesnil.
À Nanterre, un “Archipel” au milieu des Groues
À Nanterre, un “Archipel” au milieu des Groues
C’est ce matin que le groupe Vinci a fait visiter à un parterre de journalistes triés sur le volet le chantier quasi achevé de son nouveau siège, implanté dans le quartier en pleine mutation des Groues, à Nanterre. Les fondations du bâtiment sont étroitement imbriquées dans la future gare de Nanterre La Folie, morceau majeur du projet Eole. Une particularité qui constitue certainement son plus grand attrait.
Gare du Nord : un débat qui fait rage
Gare du Nord : un débat qui fait rage
Après une attaque groupée brutale d'un collectif d'architectes et urbanistes de renom, jugeant "inacceptable" le projet de rénovation de la Gare du Nord, la SNCF était sortie du silence pour défendre un projet "facilitateur" et "zéro déchet". Depuis, le débat fait rage et inclut désormais des tête pensantes politiques bien connues du public...
Deux programmes de logements sur l'agglomération nantaise
Deux programmes de logements sur l'agglomération nantaise
Nacarat lance deux nouveaux programmes de logements sur l'agglomération nantaise. Le premier à Vertou à proximité de la gare ; et le second dans le centre historique nantais à 400 m de la Place Graslin.
La gare des Ardoines met les voiles !
La gare des Ardoines met les voiles !
La future gare du Grand Paris Express des Ardoines à Vitry-sur-Seine (94) est en cours de travaux à l’ouest des voies ferrées et au sud de la gare du RER C existante. Pour réaliser l’interconnexion entre le RER C et la ligne 15 Sud du Grand Paris Express (lot T2A), une gare souterraine sur 4 niveaux à 28 m de profondeur est nécessaire, impliquant une architecture de grande hauteur qui se transformera en dentelle de béton, à mesure que l’on remonte vers la surface.
Eiffage fait renaître la gare Lisch d’Asnières
Eiffage fait renaître la gare Lisch d’Asnières
Eiffage Métal et Eiffage Construction, à travers l'entité Pradeau Morin Monuments Historiques, se chargeront de la transformation de la gare Lisch d’Asnières en Cité du voyage et de l'entreprenariat.
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Confs'Amiante Hors-série Ferroviaire
4 Juin 2020
Confs'Amiante Hors-série Ferroviaire
Amorce, le e-colloque Eau
11 Juin 2020
Amorce, le e-colloque Eau
Confs'Amiante Bâti
25 Juin 2020
Confs'Amiante Bâti
+ d'événements
Emploi
- Chef de projet BTP
- Manoeuvre bâtiment
- Manoeuvre bâtiment
- Manoeuvre travaux publics
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.