Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

BÂTIMENT - GROS OEUVRE
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

R&J Lifting Solutions investit dans une GMA Terex CBR 40H

Partager :
R&J Lifting Solutions investit dans une GMA Terex CBR 40H
Par la rédaction, le 13 août 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Bâtiment - Gros oeuvre
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
La société de location de grues R&J Lifting Solutions, basée à Cedar Park, au Texas (USA), a fait l’acquisition d’une grue à montage automatisé (GMA) Terex CBR 40H.

"Nous voyons là l’opportunité de soutenir les bâtisseurs de petits hôtels et de bâtiments résidentiels collectifs de manière plus efficace et économique", explique Joe Galbraith, président de R&J Lifting Solutions. "La conception de cette GMA couvre deux fois plus de superficie qu’un télescopique pour le même prix de location", souligne Randy Thorp, directeur de l’exploitation.

Les grues à montage automatisé sont populaires sur de nombreux marchés des côtes est et ouest des Etats-Unis, mais commencent tout juste à gagner du terrain dans les régions centrales. La Terex CBR 40H séduit par son design convivial, sa simplicité de fonctionnement et sa fonction radiocommandée.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Elle offre une longueur de flèche de 40 m, une charge maximale de 4 t. Sa capacité de levage est de 1 t à la longueur maximum. "Le gros avantage est qu’elle n’exige qu’une emprise de 13,2 m pour se déployer, ce qui lui permet d’intervenir dans des endroits restreints là où une grue mobile ne peut agir", ajoute Randy Thorp.

Avec des dimensions de 13,6 m x 2,4 m x 3,5 m, elle est transportable sur remorque, rapidement et facilement.
 

Crédit photo : DR
Offre en ligne à partir de 8,90 €
Dans ce contexte particulier, le premier mois d'abonnement est offert.
Je m'abonne
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans le magazine BTP Magazine.
BTP Magazine, découvrez la nouvelle formule de BTP matériels avec + de professionnels et + de terrains
Consulter le magazine
S'identifier
S'inscrire
  Zapping de la semaine : 8 chantiers sur 10 à l'arrêt
Les chantiers vont-ils reprendre à la suite d'un accord trouvé entre les pouvoirs publics et les fédérations professionnelles du bâtiment? Pour l'heure, la plupart des entreprises restent fermée.
+ de vidéos BTP ça tourne
UN POINT SUR LA REPRISE AVEC...
Yann Madeline, président de la Fédération Nationale des Syndicats de l’Assainissement
Crise du Covid-19 oblige, Construction Cayola a souhaité en savoir un peu plus sur ce que font les professionnels du secteur pendant cette période de confinement. Journée type ? Quelles nouvelles habitudes ? Quelles méthodes ? Ou comment s’organise la profession en cette période inédite... Yann Madeline, président Fédération Nationale des Syndicats de l’Assainissement (FNSA) s’est pris au jeu et nous évoque son quotidien.
Toutes les interviews
Pour plus d'informations cliquez ici
À lire également
Une vingtaine de nacelles Genie dans une mine du Kazakhstan
Une vingtaine de nacelles Genie dans une mine du Kazakhstan
Une vingtaine de nacelles Genie interviennent dans le cadre du chantier d'extension de la mine de cuivre d'Aktogay, au Kazakhstan. Un projet à plus d'un milliard d'euros.
Genie met à jour ses mâts verticaux
Genie met à jour ses mâts verticaux
Genie annonce l'ajout du système de contrôle double-zone Genie Smart Link ainsi que du système de capteur de charge (déjà au préalable installé sur les machines CE) sur ses mâts verticaux GR, QS et GRC, afin d'être conforme aux normes ISO mondiales (les normes ANSI A92 pour les USA, CSA B354 pour le Canada, EN 280 pour l'Europe).
Un TA300 de nouvelle génération à Matexpo
Un TA300 de nouvelle génération à Matexpo
Le distributeur Terex Trucks au Benelux Matermaco expose sur le salon belge Matexpo un tombereau articulé TA300 de nouvelle génération.
Le cap des 1 000 ciseaux Genie pour le site de Changzhou
Le cap des 1 000 ciseaux Genie pour le site de Changzhou
L’usine Terex Aerial Work Platformes (AWP) de Changzhou en Chine atteindra d’ici peu la production du 1 000ème ciseau Genie GS-1330m. Une performance pour le site alors que la production n’a été lancée qu’en début d’année.
Quelles sont les cinq plus hautes grues du monde ?
Quelles sont les cinq plus hautes grues du monde ?
L'entreprise allemande Surplex GmbH, spécialisée dans l'achat et la revente de machines d'occasion et l'organisation d'enchères en ligne, publie son classement des cinq plus hautes grues du monde.
Enchères : Tout le monde veut sa part du gâteau
Enchères : Tout le monde veut sa part du gâteau
Les enchérisseurs montrent un intérêt certain pour le secteur du matériel. Nombreux sont en effet les spécialistes à dévoiler leurs velléités et leurs ambitions avec un business-model défini. A leurs façons et plus subrepticement, ces acteurs participent aussi à la professionnalisation du marché de l’occasion. Pour beaucoup d’observateurs, le marché de l’occasion du matériel en France pèserait près d’un milliard d’euros, une goutte d’eau au sein du marché mondial lequel est estimé à 50 milliards de dollars aujourd’hui, mais suffisamment important pour constituer une manne voire « un centre de profit » comme le confiait ce spécialiste du secteur chez Bergerat Monnoyeur. Les enchérisseurs ont, de leur côté, compris qu’il était important d’y évoluer également. En 2018, d’après le Conseil des Ventes Volontaires (CVV) le marché des enchères pour l’activité « matériel industriel » représentait en France 64 millions d’euros pour un peu plus de 11 000 machines écoulées. Pour les entreprises de TP, se procurer un matériel par le biais des enchères n’est plus « un mal nécessaire » mais une solution pour reconstituer sa flotte ou la renforcer. Les enchérisseurs ont de leurs côtés professionnaliser leurs équipes, développer leurs experts et proposent un large choix de matériel, toutes gammes confondues attirant au passage un grand nombre d’acheteurs potentiels et garantissant des prix attractifs. Parallèlement, c’est aussi une concurrence qui se développe entre ces pros qui choisissent, soit la vente traditionnelle physique, soit la voie digitale avec son offre de prestations annexes, soit, encore, une solution à mi-chemin, dite « phygitale ». C’est notamment cette dernière voie qu’a choisi Richie Bros, le poids lourd du secteur. « Les professionnels n’ont jamais eu autant besoin de matériels et c’est normal au regard de l’ampleur des chantiers existant en France aujourd’hui et à commencer par le Grand Paris », introduit Loïc Lefort, directeur commercial France chez Richie Bros. Ritchie Bros préparait le 25 juin dernier à Saint-Aubin-sur-Gaillon, une vente aux enchères au cours de laquelle près de 3 000 lots étaient mis à disposition des utilisateurs finaux et marchands. Et ce n’est pas tout, quelques jours plus tard, c’est IronPlanet, filiale digitale de Richie Bros, qui organisait à son tour son « Online Summer Auction » proposant une grande sélection d’équipements de construction et agricoles récents, représentant des dizaines de marques. Plus de 600 articles étaient mis aux enchères dont des pelles, chargeuses sur pneus, compacteurs, tracteurs, camions, chargeuses-pelleteuses, groupes électrogènes, plates-formes hydrauliques, etc.
Tipmat : la multiplication des leviers de croissance
Tipmat : la multiplication des leviers de croissance
Filiale du groupe Dubreuil, Tipmat distribue les marques Doosan, Bobcat et, depuis peu, Evoquip dans l’Ouest et l’Ile-de-France via ses six agences. Si le concessionnaire connait une croissance importante, c’est aussi grâce à la stratégie de son président, Eric Guéguen, qui multiplie les nouvelles activités. « C’est sur l’échec d’un ancien concessionnaire local que nous avons décidé de créer Tipmat en 2010 », résume sobrement Eric Guéguen, président de l’entreprise. Filiale du groupe Dubreuil, Tipmat a en effet été créé pour représenter les cartes Doosan et Bobcat. Un choix stratégique au sein du groupe : en 2011, la carte Bobcat permet à Tipmat de couvrir les gammes moyennes et compactes (< 10 tonnes), quand Doosan, un an plus tard, va couvrir la gamme lourde. Si le siège de Tipmat est situé au nord de Nantes (44), à Grandchamp des Fontaines, le périmètre d’influence du concessionnaire va rapidement s’étendre. Aujourd’hui, Tipmat peut s’appuyer sur six agences situées à Nantes, Chantonnay (85), Vitré (35), Carhaix (29) et depuis 2016, en région parisienne, avec les sites de Coignières (78) et de Chauconnin Neufmontiers près de Meaux (77). «Un élargissement de notre secteur qui a permis, il faut bien le reconnaître, de doper la croissance du chiffre d’affaires du groupe », reconnaît Eric Guéguen. En 2018, Tipmat a en effet généré 31 millions d’euros de recettes, en progression de 25 % par rapport à l’exercice précédent. Avec 70 pelles Doosan et 300 Bobcat écoulées l’an passé sur son territoire, Eric Guéguen reconnait atteindre une pénétration « similaire à celles réalisées au niveau national par les deux marques ». Au-delà de ces considérations volumétriques, Eric Guéguen et ses équipes ont aussi mis en place une stratégie basée sur la multiplication des leviers de croissance.
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Confs'Amiante Hors-série Ferroviaire
4 Juin 2020
Confs'Amiante Hors-série Ferroviaire
Amorce, le e-colloque Eau
11 Juin 2020
Amorce, le e-colloque Eau
Confs'Amiante Bâti
25 Juin 2020
Confs'Amiante Bâti
+ d'événements
Emploi
- Manoeuvre de chantier
- Assistant conducteur / Assistante conductrice de travaux
- Scieur carotteur / Scieuse carotteuse de béton
- Technicien / Technicienne d'études BTP
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.