x
  
Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Page spéciale
SIM 2019
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Steelwrist promeut ses attaches rapides SQ

Partager :
Steelwrist promeut ses attaches rapides SQ
Par J.T., le 24 mai 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Bâtiment - Gros oeuvre
Sur les Rencontres des Métiers du SEDDRe, Steelwrist présente sa gamme SQ Auto Connection comprenant des attaches rapides tout-automatique permettant de passer en seulement 1 sec du tiltrotateur au marteau, au concasseur, à la cisaille, au pulvérisateur, au grappin, au godet cribleur etc sans quitter la cabine.

La technologie brevetée Front Pin Lock retient l’axe avant par une procédure sécurisée de couplage sans la nécessité d’ajouter un système de contrôle basé sur des capteurs. « Le corps en acier moulé des attaches rapides SQ maintient le rapport résistance/poids impressionnant de Steelwrist : la pelle ne perd pas en capacité de levage pour donner de l’efficience au client final, résume Nicolas Proust, directeur France de Steelwrist.

« Steelwrist QPlus est le nom que nous avons mis sur toutes les améliorations que nous avons développées, poursuit le responsable. Un débit plus élevé, une disponibilité accrue et une facilité d’entretien améliorée sont les principaux avantages pour l’opérateur ».

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Avec la conception Qplus, le débit mesuré est jusqu’à 37% supérieur par rapport aux produits concurrents (en fonction de la taille du couplage). La technologie d’étanchéité Qplus est nouvelle et plus durable pour davantage d’heures en opération avant de changer les joints. Le remplacement de ceux-ci dans les raccords Qplus est d’ailleurs simple et rapide, sans outils exclusifs et complexes.
 

Nicolas Proust, directeur France de Steelwrist. Crédit photo : BTP Magazine
Retrouvez toute l'information "bâtiment - Gros oeuvre" dans BTP Magazine.
BTP Magazine, découvrez la nouvelle formule de BTP matériels avec + de professionnels et + de terrains
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
Rechercher dans nos articles
  Rencontre avec les présidents de la FNTP et de la FFB

Bruno Cavagné et Jacques Chanut commentent l'actualité du BTP.
+ de vidéos BTP ça tourne
Exclu
Claire Duhamel (Shell): "La planète, c’est la responsabilité de tous"
Claire Duhamel vient d’être nommée au poste de directrice Bitumes France & Benelux chez Shell. Ayant auparavant occupé plusieurs fonctions aux départements Lubrifiants, Aviation et Marines, elle travaille au sein du groupe depuis une vingtaine d’années.
À lire également
Une pelle de 20 t chez Volvo CE
Une pelle de 20 t chez Volvo CE
La nouvelle pelle sur chenilles EC200E de 20 t a été spécialement conçue par Volvo CE pour répondre à une demande de machines de charge moyenne.
Equipements et outillage : les bons résultats ne se démentent pas
Equipements et outillage : les bons résultats ne se démentent pas
Les fabricants d’outils ont connu une nouvelle année de forte croissance, au diapason du secteur des engins de travaux publics. Les fabricants et distributeurs d’outils ont fait du bon travail : concessionnaires et clients finaux sont de plus en plus conscients de l’importance des outils dans la qualité et la rapidité d’un chantier. Tous outils confondus, les ventes de 2018 dépassent celles de l’année précédente, avec une explosion des outils hydrauliques. Pour Nicolas Proust, directeur général de Steelwrist France, les efforts de formation portent leurs fruits : « Les mentalités changent. Il y a 5-6 ans, le client définissait le tonnage de sa machine, puis pensait aux accessoires pour l’utiliser. Aujourd’hui, l’accessoire ne vient plus à la fin de la cotation de la machine, l’engin de TP est de plus en plus vu comme un porte-outils ». Il faut dire que les godets, coupleurs, attaches rapides , tiltrotateurs, et autres systèmes de guidage et de topographie, déploient des atouts bien séduisants pour les pros des TP. Les équipements innovants ayant émergé au cours des deux dernières années font l’essentiel des catalogues de la plupart des fabricants. En 2018, les gammes se complètent, avec quelques innovations marquantes dans toutes les catégories.
La série X de JCB s'étoffe de trois nouvelles pelles
La série X de JCB s'étoffe de trois nouvelles pelles
C'est en Angleterre que JBC a dévoilé les trois nouvelles pelles de la série X. De 13 à 16 t, elles viennent d'entrer en production et rejoignent une gamme formée des modèles 210X et 220X lancés en 2018.
Doosan entre dans la construction 4.0
Doosan entre dans la construction 4.0
Doosan Infracore Europe se développe dans les nouvelles technologies avec une gamme de "smart solutions" destinées aux secteurs de la construction, des mines et des carrières.
Steelwrist étoffe ses gammes et s’installe à Paris
Steelwrist étoffe ses gammes et s’installe à Paris
Au rendez-vous du congrès du DLR à Nancy, c’est pourtant sur la région parisienne que Steelwrist a choisi d’implanter le siège de sa filiale France. Cette accélération sur le marché français s’accompagne aussi d’un portefeuille produits étoffé. Explications.
Charier : « Nous avons expérimenté les hybrides de Komatsu et de Caterpillar »
Charier : « Nous avons expérimenté les hybrides de Komatsu et de Caterpillar »
BTP Mag. : Quel usage faites-vous des pelles sur chenilles ? Arnault Peugniez (*) : Charier est une entreprise multimétiers, du terrassement à la production de granulats, en passant par la route, et, de plus en plus, la démolition. Nos machines doivent s’adapter à cet éventail d’activités. Bruno Baerst (**) : Nous avons des machines d’agence, jusqu’à 25 t, utilisées pour le petit terrassement et la déconstruction pour les plus lourdes. Dans ce cas, elles sont équipées d’attaches rapides Lenhoff hydrauliques. Ainsi, l’opérateur n’a pas besoin de descendre de sa machine pour changer d’équipement. Il travaille avec sa « caisse à outils », prend le bon outil au bon moment. S’il a besoin d’une pince de tri pendant 5 minutes, il la prend pendant 5 minutes. C’est vraiment un gain en terme de productivité, et qui épargne les machines par rapport aux raccords push-pull.
Les attaches rapides vivraient-elles leur âge d’or ?
Les attaches rapides vivraient-elles leur âge d’or ?
Le marché de l’attache rapide traverse actuellement une période faste au cours de laquelle les produits n’ont jamais été aussi pointus technologiquement et aussi bien conçus. Une évolution qui va dans le bon sens au regard des nombreux avantages dont profitent les utilisateurs. À condition pour les fabricants d’en maîtriser tous les paramètres liés à leur conception… Le secteur de l’attache rapide est peut-être en train de vivre sa révolution. Longtemps soumis à une inertie où les innovations étaient limitées, le marché traverse aujourd’hui à coup sûr son âge d’or où tout le monde veut sa part du gâteau. « L’exercice passé nous a positivement étonnés par son niveau d’activité, avec un chiffre d’affaires encore en hausse de 3,5 %. Nous avons d’ailleurs sur le premier trimestre de 2018-2019, dépassé en prises de commande ce qu’ACB et Morin réunis avaient enregistré au pic de 2007- 2008. Nous nous inscrivons donc depuis plusieurs années dans un cercle vertueux où tous les feux sont passés au vert chez nos clients et donc chez ACB », témoigne en guise d’introduction Philippe Jandard, Président d’ACB, rejoint par d’autres spécialistes. « Le marché de l’attache rapide est en forte progression, de l’ordre de +20 %, estime Nicolas Proust, directeur général de Steelwrist France. Et il existe une grosse marge de manœuvre sur les pelles compactes de moins de 5 t qui font encore l’objet d’un montage direct. » « C’est devenu aujourd’hui un travail de spécialistes au regard des nombreuses évolutions liées à la sécurité, à la demande du marché et des besoins clients, à la réglementation ou encore, au schéma de distribution. Ce qui nous demande à nous, spécialistes dont nous faisons partie, de maîtriser l’ensemble des paramètres énoncés, mais aussi, de les suivre et de les comprendre dans le temps », explique, de son côté, Fabrice Marchal directeur France d’Oilquick.
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Applications
Accès au kiosque
Événements
33ème Congrès National AMORCE
16 Octobre 2019
33ème Congrès National AMORCE
Batimat
4 Novembre 2019
Batimat
Le Salon des Professionnels de l’Amiante 2019
13 Novembre 2019
Le Salon des Professionnels de l’Amiante 2019
+ d'événements
Emploi
- Projeteur / Projeteuse Voirie Réseaux Divers (VRD)
- Coordonnateur / Coordonnatrice de chantier
- Dessinateur-projeteur / Dessinatrice-projeteuse en génie climatique
- Electricien / Electricienne du bâtiment
+ d’offres
Rubriques
Bâtiment
Environnement
Infrastructures TP
Matériels
Rail
Réseaux
Terrassements & Carrières
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Applications
iOS
Android
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.