Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

BÂTIMENT - GROS OEUVRE
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Lyon : à la Part-Dieu, le Sky 56 redessine l’horizon

Partager :
Lyon : à la Part-Dieu, le Sky 56 redessine l’horizon
Par V. V., le 20 novembre 2018
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Bâtiment - Gros oeuvre
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le quartier d’affaires de la Part-Dieu, à Lyon, actuellement en plein
réaménagement urbain, accueille aujourd’hui le Sky 56, nouvel immeuble de grande hauteur. Réalisé pour le compte d’Icade et de Linkcity, et immaginé par le duo architectural Chaix & Morel et Associés et AFAA Architecture, le Sky 56 incarne une nouvelle vision de l’immeuble tertiaire de grande hauteur, au cœur du centre économique de la ville.


Deuxième pôle d’affaires et tertiaire de France, le quartier d’affaires de la Part-Dieu est en plein développement et réaménagement urbain. C’est dans cet environnement et le plan-guide de l’AUC, l’agence d’urbanisme de François Decoster et Djamel Klouche, qu’est venu s’inscrire le nouveau bâtiment tertiaire Sky 56. Et parmi les sujets importants définis par l’AUC, et sur lequel les architectes ont beaucoup échangé, était de respecter et favoriser le « skyline » accidenté du quartier qui rappelle les Alpes toutes proches et dessiner ainsi le nouvel horizon du quartier.
     Une forme singulière
Des pics et crevasses dessinent une silhouette forte, identifiable instantanément, une forme plutôt singulière pour un Immeuble de grande hauteur (IGH). « Un travail particulier a été réalisé sur son élancement et ses quatre failles qui fragmentent le monolithe en quatre volumes, à l’image d’un glacier, chacun engageant sa propre danse, son propre mouvement, sa propre identité » décrit le cabinet d’architectes Chaix & Morel. Pour renforcer l’effet cinétique de ces quatre formes qui s’imbriquent autour d’un noyau, un travail spécifique a été accompli sur la sérigraphie verticale de l’ensemble. Ainsi, la tour donne une impression d’élancement malgré son large socle et ses 56 m de hauteur.
Par ailleurs, tous les matériaux et leurs techniques de mise en oeuvre ont été choisis pour leur pérennité, leur aptitude au vieillissement, la facilité de nettoyage et de maintenance nécessaires (une grande nacelle est prévue pour le nettoyage en façade).
     Un chantier à haute technicité
Avec une surface de 31 500 m2, alliant tertiaire, nouveaux usages et services, sur 14 niveaux et culminant à 56 m de hauteur, Sky 56 est également une prouesse au niveau des techniques de constructions. Ainsi, depuis les fondations et les sous-sols contigus aux voies SNCF jusqu’aux façades, et avec Bouygues Bâtiment Sud Est à la manœuvre, le bâtiment a fait la part belle aux techniques de construction les plus avancées. Pour une meilleure rapidité du chantier et pour venir à bout des contraintes du site, une organisation exceptionnelle a été mise en place, celle du Lean management. Une méthode choisie afin d’améliorer la sécurité, les performances et le bien-être des intervenants. Le bâtiment a également bénéficié d’une démarche environnementale engagée, avec plusieurs certifications BREEAM et HQE Excellent, et surtout, premier IGH français labellisé Well.
Implanté au centre du bâtiment, le noyau du bâtiment est mutualisé et regroupe les batteries d’ascenseurs et monte charges, les cages d’escalier, gaines techniques et sanitaires. Des plateaux de 2 200 m2 proposés d’un seul tenant sont une originalité du projet (généralement plus petits dans les IGH). L’apport de lumière naturelle dans tout le bâtiment a été particulièrement travaillé afin de la faire pénétrer jusqu’au coeur de ces volumes denses. Ainsi, 100% des bureaux sont en premier jour.
La conception de SKY 56 répond à trois enjeux : marquer la nouvelle entrée Sud du quartier avec une architecture forte et emblématique, concevoir un projet ouvert sur la ville, et offrir des espaces de vie et de travail innovants, stimulants et agréables.
SKY 56 aura nécessité 34 mois, pour un chantier efficace et exemplaire.

FICHE TECHNIQUE
Maîtrise d’ouvrage :
Icade Promotion et Linkcity
Propriétaire (VEFA en 2015) : GECINA
Aménageur : SPL Lyon Part-Dieu,
AMO HQE : Greenaffair,
Maitrise d’oeuvre d’exécution : Artelia B&I et Iliade,
Architecte mandataire : Chaix & Morel et Associés, Paris
Architecte associé : AFAA Architecture, Lyon
Travaux : Bouygues Bâtiment Sud Est, entreprise générale
Surfaces et chiffres :
31 500 m2 SDP
2 200 m2 environ par étage en 4 plateaux divisibles et modulables
12 plateaux de bureaux
332 places de stationnement sur 4 niveaux de sous-sols
310 m2 de toiture photovoltaïque
Coût des travaux : 74,8 M€ HT

Crédit DR
Offre en ligne à partir de 8,90 €
Dans ce contexte particulier, le premier mois d'abonnement est offert.
Je m'abonne
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans le magazine BTP Magazine.
BTP Magazine, découvrez la nouvelle formule de BTP matériels avec + de professionnels et + de terrains
Consulter le magazine
S'identifier
S'inscrire
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
  Zapping de la semaine : 8 chantiers sur 10 à l'arrêt
Les chantiers vont-ils reprendre à la suite d'un accord trouvé entre les pouvoirs publics et les fédérations professionnelles du bâtiment? Pour l'heure, la plupart des entreprises restent fermée.
+ de vidéos BTP ça tourne
UN POINT SUR LA REPRISE AVEC...
Yann Madeline, président de la Fédération Nationale des Syndicats de l’Assainissement
Crise du Covid-19 oblige, Construction Cayola a souhaité en savoir un peu plus sur ce que font les professionnels du secteur pendant cette période de confinement. Journée type ? Quelles nouvelles habitudes ? Quelles méthodes ? Ou comment s’organise la profession en cette période inédite... Yann Madeline, président Fédération Nationale des Syndicats de l’Assainissement (FNSA) s’est pris au jeu et nous évoque son quotidien.
Toutes les interviews
Pour plus d'informations cliquez ici
À lire également
[Tribune] Entre défis technologiques et environnementaux, quelles perspectives pour les bâtiments connectés de demain ?
[Tribune] Entre défis technologiques et environnementaux, quelles perspectives pour les bâtiments connectés de demain ?
Pour Constructioncayola.com, Gweltaz Le Coz, expert Smart Building chez Matooma, dresse un portrait de ce que pourrait être le bâtiment intelligent de demain. 
Haulotte clôt le premier trimestre 2020 à - 19 %
Haulotte clôt le premier trimestre 2020 à - 19 %
Les premiers effets de l’impact du Covid-19 commencent à se quantifier pour les professionnels du secteur, à l’heure de la clôture des comptes pour le premier trimestre 2020. Lors des trois premiers mois de l’année, Haulotte a ainsi réalisé un chiffre d’affaires de 132,9 millions d’euros contre 163,2 millions sur la même période en 2019, soit un recul de – 19 %.
Pour digitaliser ses chantiers, Edifea fait confiance à Finalcad
Pour digitaliser ses chantiers, Edifea fait confiance à Finalcad
Edifea a conclu un partenariat exclusif avec la plateforme collaborative Finalcad pour la digitalisation de ses chantiers. L’entreprise de construction, basée en Suisse Romande, espère ainsi optimiser l’intervention et l’efficacité de ses équipes sur le terrain.
Eiffage Construction remporte le contrat de l'hôpital Paris-Saclay
Eiffage Construction remporte le contrat de l'hôpital Paris-Saclay
Eiffage remporte le contrat pour la conception, la réalisation et la maintenance de l’hôpital Paris-Saclay pour un montant de 141 millions d’euros.
Les drones Hercules 10 munis d’une caméra avec intelligence artificielle
Les drones Hercules 10 munis d’une caméra avec intelligence artificielle
Conçu pour une variété d’applications dont l’inspection de fuites ou la surveillance de chantiers pour le secteur de la construction, les drones Hercules 10 intègre une caméra Pensar avec intelligence artificielle.
Vinci dévoile un chiffre d’affaires de 9,7 milliards d’euros au 1er trimestre 2020
Vinci dévoile un chiffre d’affaires de 9,7 milliards d’euros au 1er trimestre 2020
Malgré un mois de mars très impacté par la crise sanitaire, porté par une activité en croissance en janvier et février, le chiffre d’affaires de Vinci apparaît stable au premier trimestre 2020 et s’élèvant à 9,7 milliards d’euros.
Coronavirus : Le groupe Bouygues renonce aux objectifs 2020 de ses activités de construction
Coronavirus : Le groupe Bouygues renonce aux objectifs 2020 de ses activités de construction
Le groupe Bouygues, qui compte 130 500 collaborateurs dans de nombreux pays, vient d’annoncer dans un communiqué qu’il renonçait à ses objectifs 2020 pour ses activités de construction, représentées par Colas, Bouygues Construction et Bouygues Immobilier, tout en évoquant différentes mesures liées à l’impact du Covid-19.
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Confs'Amiante Hors-série Ferroviaire
4 Juin 2020
Confs'Amiante Hors-série Ferroviaire
Amorce, le e-colloque Eau
11 Juin 2020
Amorce, le e-colloque Eau
Confs'Amiante Bâti
25 Juin 2020
Confs'Amiante Bâti
+ d'événements
Emploi
- Manoeuvre de chantier
- Assistant conducteur / Assistante conductrice de travaux
- Scieur carotteur / Scieuse carotteuse de béton
- Technicien / Technicienne d'études BTP
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.