Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

BÂTIMENT - GROS OEUVRE
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Bouygues Construction : des nominations au sein du comité exécutif

Partager :
Bouygues Construction : des nominations au sein du comité exécutif
Par La rédaction, le 3 septembre 2018
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Bâtiment - Gros oeuvre
A l’occasion de son conseil d’administration, Bouygues Construction a renouvelé le mandat de son PDG Philippe Bonnave et approuvé ses propositions de nominations pour Bernard Mounier, Nicolas Borit et Marie-Luce Godinot au sein du comité exécutif.

Lors du conseil d’administration, il a été décidé que Bernard Mounier prenne la fonction de directeur général délégué de Bouygues Construction. Il est ainsi en charge de Bouygues Bâtiment France et Europe, un nouveau périmètre de management regroupant les activités bâtiment du groupe en France, Suisse, Belgique, Luxembourg, Espagne, Pologne, République tchèque et Roumanie.

D’un autre côté, Nicolas Borit a été nommé au poste de président de Bouygues Bâtiment International tandis que Marie-Luce Godinot est la nouvelle directrice générale adjointe de Bouygues Construction, en charge de la transformation numérique, de l’innovation et du développement durable.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Par ailleurs, déjà membre du comité exécutif, Olivier-Marie Racine, directeur général délégué de Bouygues Construction, prend la responsabilité du nouveau pôle Energies et Services, regroupant Bouygues Energies et Services et, depuis cet été, les entreprises Alpic Intec et Kraftanlagen.

Jean-Philippe Trin, Pascal Grangé, Jean-Marc Kiviatkowski et Jean-Manuel Soussan conservent leurs responsabilités actuelles au sein du comité exécutif de Bouygues Construction.


>>A lire également: Bouygues Construction et Colas Rail finalisent l’acquisition du groupe suisse Alpiq Engineering Services

Bernard Mounier. Crédit: Bouygues Construction
Retrouvez toute l'information "bâtiment - Gros oeuvre" dans BTP Magazine.
BTP Magazine, découvrez la nouvelle formule de BTP matériels avec + de professionnels et + de terrains
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  Nouveau test pour Sébastien

Dans ce nouveau numéro de BTP ça tourne, Sébastien teste le Air+ Smart Mask de Itools. Un test sans concession.
+ de vidéos BTP ça tourne
À lire également
Levée de fonds de 2M€ pour Morphosense
Levée de fonds de 2M€ pour Morphosense
Intervenant dans la surveillance continue, en temps réel et à distance de l’intégrité structurelle des ouvrages de génie civil (ponts, tunnels, etc.) et des structures du secteur de l’énergie (éoliennes flottantes entre autres), Morphosense a réalisé une levée de fonds de 2 millions d’euros, à laquelle a notamment participé Bouygues Construction.
Eole : des déblais aériens
Eole : des déblais aériens
Entre Courbevoie et Saint-Lazare, le creusement de 6 km de prolongement du RER E (projet Éole) va générer 1 300 000 tonnes de déblais (hors puits). Le traitement des boues du tunnelier, qui entre en service cet été, est assuré par un ouvrage provisoire à Courbevoie, la Base Seine, alimenté par une conduite de marinage aérienne. Après avoir creusé une centaine de mètres depuis son démarrage fin février 2019, le tunnelier Virginie a fait halte dans le sous-sol de Courbevoie (92). Il passera à la vitesse supérieure cet été afin de respecter le délai de 24 mois imposé pour creuser les quelque 6,1 km de tunnel entre la gare St-Lazare et La Défense. Ce tunnelier à pression de boue de 11,1 m de diamètre progressera alors à un rythme de 10 à 15 m par jour (entre 7 h et 22 h). « La fonction fondamentale de la boue de forage est d'apporter au terrain, au contact de l'excavation, les qualités permettant d'obtenir un confinement des parois de celle-ci. Cela nécessite l'imperméabilisation des parois de la galerie, un gradient de pression de confinement suffisamment élevé qui est ici de 5 bars, mais aussi un écoulement du marinage », explique Marin Du Couëdic, conducteur de travaux chez Bouygues TP et responsable des boues sur la Base Seine du projet Éole. Car les boues endossent un rôle essentiel dans la bonne conduite du projet. « Elles lubrifient les conduites, les outils de coupe et les pompes du tunnelier, et sont garanties neutres vis-à-vis de la station de traitement des boues et de l'environnement », ajoute le responsable. La tenue des délais ne fait aucun doute pour la maîtrise d’ouvrage, qui optimisera encore le planning grâce à la construction d’un hangar acoustique de 16 m de haut et de 70 ml qui recouvrera le puits Gambetta Est. Ainsi, le travail et l’approvisionnement des voussoirs et des matériaux pourront se faire jour et nuit.
Une résidence de 80 logements avec rooftops à Nancy
Une résidence de 80 logements avec rooftops à Nancy
Bouygues Immobilier lance la construction des "Jardins suspendus", une résidence de plus de 80 logements avec rooftops aménagés à Nancy.
Orly s'offre le chantier de l'été
Orly s'offre le chantier de l'été
Construite en 1947, la piste n° 3 de l'aéroport de Paris-Orly ne pouvait plus se contenter d'une simple rénovation, mais plutôt, être démolie pour être reconstruite en respectant les nouvelles normes aéronautiques européennes en vigueur. Préparée minutieusement et réglée comme du papier à musique, cette opération hors norme s'accompagne de plusieurs autres travaux annexes, incluant le renforcement et la réfection d'étanchéité du pont au-dessus de la RN7, ainsi que la fermeture de la piste n° 2 qu'elle croise. Au total, 4 600 vols ont donc été annulés pour l'occasion, et le chantier de l'été doit impérativement respecter les délais fixés par le Groupe ADP, pour une réouverture programmée le 2 décembre. Depuis le 29 juillet, l'aéroport de Paris-Orly accueille l'un des plus importants chantiers de France ! Orchestré par le Groupe ADP et réalisé par un groupement emmené par Colas Ile-de-France Normandie pour le lot principal qui consiste à reconstruire entièrement - sur les 2/3 de sa surface - la piste n° 3, qui avait été construite sur des dalles en béton en 1947 puis rallongée en 1959, « lesquelles n'étaient plus stabilisées », selon Régis Lacote, directeur de l'aéroport. Réaliser des travaux de rénovation, comme entre 1989 et 1993, n'était plus possible sachant qu'une remise à niveau répondant aux nouvelles normes aéronautiques était nécessaire. « Depuis 2016, poursuit-il, nous savions qu'il fallait réaliser de gros travaux et il nous a fallu 2 ans de préparation pour ce chantier. »
Monaco : bassin d'orage ou oeuvre d'art ?
Monaco : bassin d'orage ou oeuvre d'art ?
A coups de grands projets structurants, la Principauté de Monaco a transformé son territoire en maître étalon du génie civil urbain. Mais la place manque. Cruellement. Depuis les années 50, ce petit territoire de 2 km², coincé entre la France et la mer, gagne sur la mer pour agrandir son foncier. Le projet de l’Anse du portier va dans ce sens. Mais quand un projet de cette ambition se heurte aux contraintes de place, il faut trouver des solutions innovantes. C’est le cas pour le bassin d’orage du rond-point du portier.
Un « banc » de plongeurs pour Monaco
Un « banc » de plongeurs pour Monaco
Sur le chantier de l’extension en mer de Monaco, 10 caissons sur les 17 qui doivent constituer la future « ceinture » étanche préalable au remblaiement du bassin avant construction du foncier, sont déjà en place. Les travaux actuellement menés consistent à créer une accroche entre la terre ferme et les caissons C1 et C17. À chaque étape importante du chantier, intervient une quarantaine de plongeurs aux activités variées alliant technique et contrôle. Depuis septembre 2018, une dizaine de caissons a été posée dans l’Anse du Portier. Il faudra attendre l’automne prochain pour voir s’achever cette « ceinture » étanche et passer à l’étape suivante. « Dès le mois de juillet, nous créerons un accès terrestre destiné à permettre les travaux de superstructure sur les caissons, explique Christophe Hirsinger, directeur de projet Bouygues TP à Monaco. S’ensuivront à l’automne 2019 des travaux de terrassement, de génie civil et d’amélioration de sol qui changeront la physionomie du projet. Ces derniers passeront d’un chantier maritime à un chantier terrestre ». Quelques activités maritimes subsisteront néanmoins jusqu’à la mi-2020 avec la pose de ladite ‘carapace de protection’ consistant en des remblais complétés d’enrochements.
Aurélie Simonin, nommée directrice de Bouygues Construction
Aurélie Simonin, nommée directrice de Bouygues Construction
Diplômée de l’IEP d’Aix-en-Provence et titulaire d’un DESS Carrières diplomatique, internationale et européenne de l’Université de Clermont-Ferrand, Aurélie Simonin a été nommée directrice Communication de Bouygues Construction. Après un début de carrière au sein du ministère des Affaires étrangères françaises au bureau de presse, elle intègre Bouygues Telecom en 2006 en tant que chargée de communication interne. Sept ans plus tard, elle est nommée responsable de l’intranet et du réseau social de l’entreprise. C’est en 2016 qu’Aurélie Simonin rejoint la direction de la communication de Bouygues Construction en tant que responsable de la communication interne et prend en janvier 2018 la responsabilité du pôle éditorial, digital et marque du groupe. Dans ses nouvelles fonctions, elle est rattachée à Philippe Bonnave, PDG de Bouygues Construction.
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Applications
Accès au kiosque
Événements
Energaia 2019
11 Décembre 2019
Energaia 2019
RDET 2020
7 Janvier 2020
RDET 2020
Colloque : Etat des lieux de la reconversion des sites pollués et perspectives
23 Janvier 2020
Colloque : Etat des lieux de la reconversion des sites pollués et perspectives
+ d'événements
Emploi
- Chargé / Chargée d'affaires BTP
- Projeteur / Projeteuse béton armé
- Chef de chantier
- Manoeuvre bâtiment
+ d’offres
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.