CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Terrassements > Renault Trucks confirme sa 1ère place en France
TERRASSEMENTS

Renault Trucks confirme sa 1ère place en France

PUBLIÉ LE 21 MARS 2023
PAR LA RÉDACTION
Archiver cet article
Renault Trucks confirme sa 1ère place en France
Crédit : Renault Trucks
Renault Trucks finit l’année 2022 avec un volume total de 58 967 véhicules facturés, en hausse de 15 %. Le constructeur a renforcé ses positions avec une PDM sur le segment des véhicules de plus de 16 tonnes en progrès de 0,6 point, qui s’établit à 9,4 %. En France, il reste numéro 1 avec 29,4 % de PDM sur ce même segment. 

Les facturations de Renault Trucks sont en hausse de 15 % en 2022, soit 58 967 véhicules, dont 21 706 véhicules facturés (+2,3 %) en France, 52 160 véhicules facturés (+13 %) en Europe, et 6 807 véhicules facturés (+24 %) dans le reste du monde. Les gammes hautes et intermédiaires représentent 39 318 véhicules facturés (+17 %) dont 13 458 en France.

En France, Renault Trucks stabilise sa part de marché des véhicules de plus de 6 t à plus de 29 % avec 12 871 immatriculations, portant sa part à 29,4 % (-0,4 points). Sur le segment des véhicules de 6 t -16 t, en baisse de 19 %, Renault Trucks résiste et reste 1er du podium avec une part de marché de 36,1 % (+ 0,3 points) et 1 474 véhicules immatriculés.

Renault Trucks enregistre une performance de 28,7 % de parts de marchés (-0,3 points) sur le segment >16 t en avec 11 397 véhicules. Toutefois, avec 5 756 véhicules immatriculés, le constructeur conforte sa première place sur le segment des porteurs en franchissant la barre symbolique des 40 % (40,4 %) soit une croissance de 2,6 points par rapport à l’année précédente. Concernant les tracteurs, Renault Trucks reste au-dessus des 22 % de parts de marché (22,2 %) enregistrant un léger retrait de 0,7 point.

Sur les applications destinées aux services publics, Renault Trucks reste le leader incontesté d’une part sur le segment des bennes à ordures ménagères où il gagne près de 10 points et s’établit à 80 % de parts de marché. A noter qu’en 2022, les énergies alternatives (B100, GNV et électrique) ont représenté 20 % des commandes de véhicules > 6 t contre 14 % l’année précédente. En 2023, le constructeur ambitionne de porter cette part à 25 %.

Dans le domaine des véhicules d’occasion, la marque progresse de 0,7 points pour détenir 27,9 % d’un marché des plus de 6 tonnes de moins de 10 ans très dynamique, avec des volumes en retrait pour cause de pénurie (- 22 %). En ce qui concerne le marché des tracteurs d’occasion, la part de marché enregistre une très légère hausse de 0,1 point pour s’établir à 22,5 % sur un marché, là encore, en retrait (- 25 %) quoi que très dynamique. Pour ce qui est des porteurs, avec une hausse de + 0,7 point, la part de marché s’établit à 33,7 % sur un marché en repli de 17 % par manque de porteurs occasion.

En Europe (EU28), sur le segment des véhicules de plus de 16 tonnes, Renault Trucks voit ses immatriculations croître dans 19 pays, avec une part de marché totale de 9,4 %, en progression de 0,6 points. Sur le segment des véhicules de 6 à 16 tonnes, le constructeur concède 0,3 points de part de marché avec un atterrissage à 7 %. Sur le segment des gammes hautes et intermédiaires, Renault Trucks enregistre des performances en nette évolution dans plusieurs pays d’Europe, comme dans la zone Est regroupant Bulgarie, Roumanie, Ukraine et Hongrie (+41 % ; 1 967 camions), ou encore en Allemagne (+40 % ; 1 024 camions). En France, Renault Trucks conforte sa position de leader avec une part de marché de 29,4 %.

Les ventes de Renault Trucks à l’international poursuivent leur progression à un rythme soutenu et affichent une augmentation de 24 % par rapport à 2021, soit 6807 véhicules. Les positions du constructeur français sont en hausse dans la plupart des pays de la zone, comme en Indonésie (10 %), au Chili (5,7 %) et dans de nombreux pays d’Afrique. Renault Trucks a également enregistré des parts de marché record de 7,3 % en Turquie et de 16 % en Arabie Saoudite.

L’année 2022 a vu atteindre, pour la marque au losange, une part de marché de 75 % sur le segment des gammes intermédiaires électriques allant jusqu’à frôler les 100 % concernant certaines applications comme la collecte de déchets (97 %). En 2023, Renault Trucks devrait conserver sa bonne place grâce à la production des 1 000 commandes prises dans l’Hexagone en 2022. 



 


 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Renault Trucks : déjà 600 camions reconditionnés
Renault Trucks : déjà 600 camions reconditionnés
Vehikit aménage les flottes des pros
Vehikit aménage les flottes des pros
Renault Trucks recrute 300 technicien(ne)s et mécanicien(ne)s pour ses garages
Renault Trucks recrute 300 technicien(ne)s et mécanicien(ne)s pour ses garages
Boris Azimi (Demcy) : « Être un fournisseur de ressources »
Boris Azimi (Demcy) : « Être un fournisseur de ressources »
Tous les articles Terrassements
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS