Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration.
ACCEPTER TOUS LES COOKIES
LES COOKIES NÉCESSAIRES SEULEMENT
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Terrassements > L'ancienne décharge sauvage de Boissy l'Aillerie amorce sa réhabilitation
TERRASSEMENTS

L'ancienne décharge sauvage de Boissy l'Aillerie amorce sa réhabilitation

PUBLIÉ LE 4 OCTOBRE 2022
LA RÉDACTION
Archiver cet article
L'ancienne décharge sauvage de Boissy l'Aillerie amorce sa réhabilitation
Après son nettoyage au printemps dernier, l’ancienne décharge illégale de Boissy/Puiseux entame sa nouvelle phase de réhabilitation. Le mois dernier, les apports de terres inertes ont marqué le début des travaux de réaménagement afin de récréer des milieux agricoles et écologiques. 

Les apports de terres inertes et les travaux d’aménagements agricoles, paysagers et environnementaux sur le site de l’ancienne décharge illégale de Boissy/Puiseux auront lieu à partir de septembre 2022 jusqu’à l’automne 2024. Le projet prévoit la reconstitution des espaces agricoles et la recréation d’une mosaïque de milieux naturels (herbacés, arbustifs et boisés). A l’échelle du territoire, le projet tient également compte des différentes contraintes foncières, patrimoniales et environnementales propres au site et au cadre du Parc Naturel Régional du Vexin Français.

Après concertation avec les différentes parties prenantes publiques et les propriétaires privés, ECT a conçu un projet qualitatif, agricole et paysager. L’apport de terres inertes excavées des chantiers du BTP et leur réutilisation sur le site permettent à ECT de financer l’enlèvement des déchets et la réhabilitation paysagère et agricole du site. Ainsi, le réaménagement s’établit dans le cadre d’un permis d’aménager instruit par les communes, complété d’une demande d’autorisation environnementale instruite par les services de l’Etat.

Les terres sont issues des chantiers de la construction immobilières lors du creusement des fondations et des parkings. Le chantier d’origine, le transport et la réception de ces terres sont tracés selon la réglementation renforcée depuis le début de l’année 2022. Sur chaque site, ECT met en
œuvre l’ensemble des contrôles de la chaîne de traçabilité.

Les chiffres du projet

Enlèvement de 6 000T/14 000 M3
Surface : 8,1 ha
3,7 ha de plantation de milieux boisés et 0,6 ha arbustifs
Création de 1,3 ha de milieux herbacés
Reconstitution de 2,4 ha de terrains agricoles


 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
L’eau a besoin d’euros
L’eau a besoin d’euros
Lille : valorisation en Val(deau) (mat)jeur
Lille : valorisation en Val(deau) (mat)jeur
TPMS Location : « Raisonner comme un grand »
TPMS Location : « Raisonner comme un grand »
Charier, mission carbone
Charier, mission carbone
Tous les articles Terrassements
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS