Offre Silver (à partir de 8,90 €)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Forte baisse des résultats mais un carnet de commandes bien garni pour Vinci

Forte baisse des résultats mais un carnet de commandes bien garni pour Vinci
Par FB, le 31 juillet 2020.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Vinci vient de publier des résultats semestriels contrastés. Alors que son chiffre d’affaires s’est contracté de 15 % à 18,5 milliards d’euros par rapport au premier semestre 2019, le groupe a engrangé un « flux important de nouvelles commandes dans les grands projets au deuxième trimestre » et affiche un carnet « au plus haut historique » !

Dans le détail, le chiffre d’affaires de la branche concessions a diminué de 32 % avec 2,6 milliards d’euros, notamment à cause d’une chute de trafic à hauteur de 27 % sur le réseau Vinci Autoroutes, mais aussi et surtout d’un CA de – 89 % pour Vinci Airports.

Avec – 4 % et 6,1 milliards de CA, Vinci Energies a mieux résisté qu’Eurovia (- 12 % avec 3,8 milliards) et que Vinci Construction (- 17 % avec 5,8 milliards). À noter que, selon le groupe, la reprise post-confinement s’est effectuée plus rapidement sur les chantiers de travaux publics que de bâtiment à cause des règles de distanciation sociale. Par ailleurs, Vinci Immobilier a connu un retrait de 7 % avec 436 millions de CA.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Une activité proche de la normale

Lors de la présentation des résultats, Xavier Huillard, PDG de Vinci, a déclaré : « « Après un bon début d’année dans la continuité de l’exercice précédent, l’activité et les résultats du Groupe ont ensuite été fortement affectés par les conséquences de la pandémie de la Covid-19. Les impacts de la crise sanitaire ont été particulièrement sensibles en France dans tous les pôles de métiers à la suite de l’entrée en confinement le 17 mars. Dans le même temps, les dispositions mises en place à l’échelle mondiale pour tenter d’enrayer le développement de la Covid-19 ont provoqué un quasi-arrêt du trafic aérien. Face à cette situation inédite, le Groupe a rapidement mis en œuvre des mesures d’ajustement des dépenses et de révision des programmes d’investissements. Il s’est également employé à renforcer ses ressources financières. »

Alors que, toujours selon Xavier Huillard, « l’activité est aujourd’hui revenue à un niveau proche de son niveau normal » pour Vinci Autoroutes, dont le trafic est reparti de plus belle depuis le déconfinement, la reprise est « limitée » pour Vinci Airports « en raison du maintien d’importantes restrictions voire d’interdictions pour les vols internationaux ».

Des performances 2020 en très net retrait

Il annonce ainsi que « les performances financières de Vinci en 2020 seront en très net retrait par rapport à celles de l’exercice précédent ». Mais le groupe dispose néanmoins « d’importants atouts pour rebondir dès 2021 », à savoir « un modèle économique de temps long bien adapté aux grands enjeux actuels », mais aussi « des marchés porteurs sur le long terme dans tous ses métiers », ainsi qu’un « carnet de commandes au plus haut historique » et « une situation financière très solide ».

Parmi les contrats importants remportés par les entités du groupe lors du premier semestre, citons le marché d’équipements et de travaux de voies ferrées et caténaires du secteur Ouest de la ligne 15 Sud du Grand Paris Express (Eurovia), ou encore la construction du futur siège de Total à La Défense (Vinci Construction).

Enfin, compte tenu de la situation exceptionnelle, le Conseil d’administration a décidé de ne pas verser d’acompte sur dividende en fin d’année, contrairement à 2019.
 

© Vinci
Terrassements & Carrières
Le magazine pensé comme un outil destiné aux carriers, aux terrassiers et aux entreprises de construction routière.
Découvrir
Acheter un numéro
À lire également
L’hydrogène affiche ses ambitions  
L’hydrogène affiche ses ambitions  
​Avec HyDeal Ambition, ce sont 30 industriels de l’énergie qui préparent la future filière européenne d’hydrogène totalement vert au prix des énergies fossiles et qui se sont regroupé dans un collectif, fruit de 2 ans de recherche et de préparation.
Viliaprint : c’est parti pour l’impression 3D béton !
Viliaprint : c’est parti pour l’impression 3D béton !
Viliaprint, nouveau mode constructif en impression 3D béton, vient d’obtenir sa certification par le CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment), par la validation de l’ATEx (Appréciation Technique d’Expérimentation) pour ce projet de construction de cinq maisons mixant impression 3D béton hors-site et éléments préfabriqués.
Port de Marseille Fos : le projet J-1 La Passerelle est amorcé
Port de Marseille Fos : le projet J-1 La Passerelle est amorcé
Dans le cadre du projet du port de Marseille Fos visant à redynamiser la halle portuaire J1 de 25 500 m2, un concours international avait été lancé en juin 2017. Le lauréat, un groupement constitué de Vinci Construction France et Adim Provence, associés à la Banque des Territoires du groupe Caisse des Dépôts a imaginé un projet intitulé J-1 La Passerelle, qui débute avec la signature de la promesse de convention d'occupation temporaire d'une durée de 70 ans.
Grand Paris : le 2e lot de la ligne 18 est attribué !
Grand Paris : le 2e lot de la ligne 18 est attribué !
La Société du Grand Paris a attribué à un groupement constitué de Vinci Construction Grands Projets (mandataire), Dodin Campenon Bernard, Chantiers Modernes Construction, Freyssinet, et Razel Bec (groupe Fayat), en tant que cotraitant, le 2e marché de génie civil de la ligne 18.
Mainteneurs privés [1/2] : Mesea, un plan de maintenance conjuguant sécurité et performances
Mainteneurs privés [1/2] : Mesea, un plan de maintenance conjuguant sécurité et performances
En charge de l’exploitation et de la maintenance de la LGV SEA Tours-Bordeaux, Mesea en assure la sécurité et la performance au quotidien pendant toute la durée de la concession, soit jusqu’en 2061. Près de 42 mois après sa mise en service commerciale, BTP Rail a voulu en savoir plus sur les rituels de programmation et de planification des travaux mis en place par le mainteneur privé.
10 pistes pour digitaliser les chantiers
10 pistes pour digitaliser les chantiers
Le déploiement du numérique dans le secteur de la construction est cependant un défi du fait d’une offre pléthorique mais pas toujours lisible pour les décideurs.
Alstom maîtrise son sujet sur le bout des « Doha »
Alstom maîtrise son sujet sur le bout des « Doha »
Dans le cadre du consortium LRTC (1), Alstom a achevé la phase 1 du projet de Light Rail Transit (métro léger) pour Lusail, la ville nouvelle en construction près de Doha, au Qatar.
Tous les articles TERRASSEMENTS
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.