Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

TERRASSEMENTS & CARRIÈRES
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Une nouvelle pelle hydraulique dévoilée par Komatsu Europe

Partager :
Une nouvelle pelle hydraulique dévoilée par Komatsu Europe
Par La rédaction, le 2 décembre 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Terrassements
Le constructeur étend sa gamme de pelles à système de contrôle intelligent avec la PC360LCi-11.

La PC360LCi-11 est notamment idéale pour les gros projets d’infrastructure et de terrassement. Elle présente un poids opérationnel compris entre 35 600 et 36 200 kg (selon la configuration) et une capacité de godet de 2,66 m3.

D’ailleurs, avec le système intelligent Machine Control, le godet est automatiquement limité à la surface criblée et ne peut creuser en dessous. Cette fonction de contrôle maintient automatiquement le nivellement automatique, avec un positionnement du godet en temps réel par rapport à l’engin et la surface de travail.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Les atouts de l’Intelligent Machine Control

Installé d’usine, le système de contrôle intelligent (intelligent Machine Control) a été développé par Komatsu sur deux générations de machines pour un positionnement précis du bord de godet en temps réel. Il comprend des vérins hydrauliques à détection de course pour la flèche, le balancier et le godet.

En outre, l’IMU (centrale inertielle) assure une orientation précise et détermine l’angle de dévers de l’engin à partir des données du gyroscope et de l’accéléromètre. Une antenne haute performance transmet les signaux satellite vers un récepteur GNSS qui veille à leur traitement et indique la position de l’engin en temps réel.

Ainsi, la pelle Komatsu PC360LCi-11 avec système « intelligent Machine Control » offre plus de productivité à son utilisateur en se concentrant sur le déplacement efficace de la charge, sans crainte de creuser trop profondément.
 

DR.
Retrouvez toute l'information "terrassements" dans Terrassements & Carrières.
Terrassements & Carrières, le trait d'union entre les professionnels de l'extraction, de la valorisation des matériaux et les entreprises de la construction.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  Du béton radioactif dans BTP ça tourne !

Du béton radioactif est-il utilisé dans les chantiers du Grand-Paris? Dans ce nouveau numéro, vous découvrirez le combat judiciaire des habitants de Tournai-sur-Dive dans l’Orne.
+ de vidéos BTP ça tourne
À lire également
Samoter rapatrie Liebherr et Wacker Neuson dans son giron
Samoter rapatrie Liebherr et Wacker Neuson dans son giron
Le salon italien Samoter, dont la 31e édition se tiendra du 21 au 25 mars 2020 à Vérone, en Italie, affiche 39% d'inscriptions en hausse. 66% des stands sont déjà réservés. Liebherr et Wacker Neuson sont de retour après une absence qui date de 2011.
Constructeurs : la guerre technologique est déclarée
Constructeurs : la guerre technologique est déclarée
Digitalisation, connectivité, guidage, asservissement hydraulique, hybridation, la déferlante des technologies embarquées modifie l’environnement de travail des chantiers. Les constructeurs se lancent alors dans une course effrénée pour prendre l’avantage technologique, et parfois même, au détriment de la réalité des besoins des marchés. L’accélération de la digitalisation des machines soulève pas mal d’interrogations sur la capacité des entreprises à exploiter autant de données, mais aussi, quant à lamaîtrise d’une maintenance plus complexe. Sans évoquer la mise à niveau des techniciens à même d’appréhender ces nouvelles technologies. Liebherr réfléchit déjà à une simplification et à une standardisation des données d’utilisation de chaque machine, en imaginant une plateforme web commune aux autres acteurs du marché.« Nous envisageons cette interface standardisée dans les 2 à 3 ans à venir. Notre nouvelle génération de pelles sur chenilles de 22 à 45 t adopte déjà une architecture de connectivité compatible », relève Martin Schickel, directeur général de Liebherr France SAS, qui reste convaincu par l’évolution positive des échanges entre les principaux constructeurs du marché. D’ailleurs, Liebherr prévoit d’enrichir sa nouvelle gamme de pelles hydrauliques, la Génération 8, avec une architecture du futur intégrant des systèmes de commande à distance, d’asservissement hydraulique pour un guidage 2D et 3D, de pesage embarqué, sans parler de l’intégration des moteurs Stage V avec un filtre à particules.
Pelles sur chenilles : les porte-outil se perfectionnent
Pelles sur chenilles : les porte-outil se perfectionnent
Des machines polyvalentes, toujours plus productives, et consommant moins. La demande des entreprises stimule la créativité des constructeurs. Pelles à rayon court, solutions innovantes pour économiser le carburant, machines asservies au plan de l’ouvrage, l’éventail est large. « Le segment qui prédomine en France correspond aux machines de 21 à 24 t, observe Philippe Haguenauer, directeur commercial et marketing de Komatsu France. Il représente 30 % du marché français. » C’est le créneau le plus disputé, et qui offre donc, la plus grande variété de configurations. Pour se distinguer, il faut non seulement des machines performantes, mais aussi, des solutions originales. Les constructeurs se disputent également le marché des machines plus lourdes de production, dont l’efficacité est d’autant plus importante pour la rentabilité du chantier, ou de la carrière .
Charier : « Nous avons expérimenté les hybrides de Komatsu et de Caterpillar »
Charier : « Nous avons expérimenté les hybrides de Komatsu et de Caterpillar »
BTP Mag. : Quel usage faites-vous des pelles sur chenilles ? Arnault Peugniez (*) : Charier est une entreprise multimétiers, du terrassement à la production de granulats, en passant par la route, et, de plus en plus, la démolition. Nos machines doivent s’adapter à cet éventail d’activités. Bruno Baerst (**) : Nous avons des machines d’agence, jusqu’à 25 t, utilisées pour le petit terrassement et la déconstruction pour les plus lourdes. Dans ce cas, elles sont équipées d’attaches rapides Lenhoff hydrauliques. Ainsi, l’opérateur n’a pas besoin de descendre de sa machine pour changer d’équipement. Il travaille avec sa « caisse à outils », prend le bon outil au bon moment. S’il a besoin d’une pince de tri pendant 5 minutes, il la prend pendant 5 minutes. C’est vraiment un gain en terme de productivité, et qui épargne les machines par rapport aux raccords push-pull.
Une logistique primordiale pour un site multimodal
Une logistique primordiale pour un site multimodal
Fortement sollicitée pour fournir en granulats les centrales à béton parisiennes, la carrière Cemex de Marolles-sur-Seine (77) se modernise pour mieux gérer une logistique déjà réglée comme du papier à musique. Il faut dire que « l'usine » est approvisionnée par train et par bateau en calcaire et alluvionnaires provenant de cinq gisements différents, tandis qu'elle livre chaque année, principalement par voie fluviale, plus d'un million de tonnes de granulats.
La RD36 trouve son guide
La RD36 trouve son guide
Au niveau du Christ-de-Saclay, dans l’Essonne, le groupement constitué d’Eurovia, STRF, Flan Terrassement et Chantiers Modernes, s’affaire à l’élargissement à 2x2 voies de la RD36. Le projet, évalué à 13,5 M€ HT, porte également sur le réaménagement du carrefour où convergent la RD36 et la N118, avec la création d’un passage inférieur pour la RD36 et la réalisation de bretelles d’entrée et de sortie pour la N118. La mise à 2x2 voies de la départementale, combinée à la création de cinq bassins de régulation hydraulique, contraint le groupement à procéder aux terrassements « en pointillé ». « Nous avons débuté les travaux fin mai 2018, en veillant bien à maintenir l’ouvrage existant sous exploitation, indique Jean-Marie de Padirac, chef de secteur à l’agence Flan Terrassement basée à Plaisir. Nous nous sommes attaqués aux terrassements de la trémie Ouest avant de laisser place aux opérations de génie civil de cette partie fin octobre 2018. » Le mois d’avril 2019 a ensuite vu la remise en service de la partie supérieure de l’ouvrage. Les terrassements de la trémie Est ont alors été amorcés en mai et se poursuivent cet été sur les voies latérales. Il faudra attendre début novembre prochain pour voir la mise en service de l’ouvrage global. À ce jour, les équipes du groupement réalisent les bretelles d’entrée et de sortie de la N118. « Après réglage de l’arase, nous posons un géotextile, puis passons à la couche de forme, réalisée en deux couches, décrit William Blanc, chef de chantier de Flan Terrassement. Sur les bretelles, nous prévoyons la pose de 31 cm d’enrobés à module élevé sur 4 couches, à la résistance élevée. » Sous le passage inférieur, quasiment finalisé, pas de dalle de transition. Rien qu’une zone de transition en remblai renforcé, constituée d’un sandwich alternant géogrille et remblais en 4 couches. Prochaine étape : la requalification du carrefour de l’accès au CEA, afin de préparer l’arrivée du BHNS* en septembre 2019.
« Komtrax, un outil de gestion des parcs machines »
« Komtrax, un outil de gestion des parcs machines »
Komatsu donne à ses clients la possibilité de traiter les milliers de données émises par le système Komtrax équipant les machines Komatsu.
Tous les articles TERRASSEMENTS
Applications
Accès au kiosque
Événements
RDET 2020
7 Janvier 2020
RDET 2020
Colloque : Etat des lieux de la reconversion des sites pollués et perspectives
23 Janvier 2020
Colloque : Etat des lieux de la reconversion des sites pollués et perspectives
Assises Européenne de la Transition Énergétique
28 Janvier 2020
Assises Européenne de la Transition Énergétique
+ d'événements
Emploi
- Chargé / Chargée d'affaires BTP
- Projeteur / Projeteuse béton armé
- Chef de chantier
- Manoeuvre bâtiment
+ d’offres
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.