Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

TERRASSEMENTS & CARRIÈRES
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Caterpillar améliore ses petites chargeuses sur pneus

Partager :
Caterpillar améliore ses petites chargeuses sur pneus
Par la rédaction, le 5 novembre 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Terrassements
Caterpillar propose plusieurs améliorations sur sa gamme SWL (Small Wheel Loader) comprenant les modèles 926M, 930M et 938M.

La nouvelle attache rapide Fusion renforce considérablement la visibilité de l’accessoire lors des tâches de manutention, jusqu’à 85%. Pour augmenter la polyvalence des machines, une attache Fusion dédiée aux fourches est désormais disponible. Le nouveau bras de manutention réglable offre pour sa part davantage de visibilité, des réglages simples et un transport facile avec un godet à usage général.

Une nouvelle conception sur les modèles Cat 930M et 938M là aussi améliore la visibilité depuis la machine sur l’accessoire lorsqu’il est en position relevée. Les nouveaux bras offrent 100% de visibilité en plus depuis la pointe de la fourche et 50% plus en bord de godet.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
De nouvelles options d’éclairage LED sont par ailleurs disponibles. Un nouvel ensemble d’éclairage auxiliaire comprend désormais une lumière à l’intérieur du compartiment du réservoir afin d’améliorer la visibilité par temps sombre.

Le confort a également été revu. Tous les sièges sont dotés de ceintures de sécurité orange haute visibilité qui permettent aux membres de l’équipage de voir d’un coup d’œil si l’opérateur porte la ceinture de sécurité. Ils ont désormais droit à un coussin inférieur et à un dossier chauffés ou au besoin rafraîchis. Le siège Premium à suspension pneumatique en cuir / tissu haut de gamme est entièrement réglable avec dossier haut, appui-tête, support lombaire, accoudoirs et inclinaison du coussin.

Le siège de luxe à suspension pneumatique et chauffant est entièrement réglable, recouvert de tissu et comprend un dossier, un repose-tête, un support lombaire mécanique, des accoudoirs et une inclinaison du coussin. Le siège standard à suspension mécanique entièrement réglable recouvert de tissu comprend un dossier central, un repose-tête et des accoudoirs.

Les modèles SWL sont propulsés par un moteur Cat C7.1. La 930M est désormais conforme aux normes antipollution Stage V. Elle est aussi 5% plus puissante, dispose d’une force d’arrachement en hausse de 5% et affiche une charge de basculement supérieure de 5% par rapport à la précédente 930M.





 

Retrouvez toute l'information "terrassements" dans Terrassements & Carrières.
Terrassements & Carrières, le trait d'union entre les professionnels de l'extraction, de la valorisation des matériaux et les entreprises de la construction.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  Quel Chantier sur la ligne 17 du Grand Paris

Dans ce nouveau numéro, Charlotte Divet s'est arrêté à la station du Bourget pour découvrir les travaux de fondations menés par ProFond.
+ de vidéos BTP ça tourne
À lire également
Sogea Satom : « Être autonomes sur la maintenance de nos matériels »
Sogea Satom : « Être autonomes sur la maintenance de nos matériels »
Sur les immenses étendues africaines, la productivité et la fiabilité comptent. Afin de garantir un parc matériel toujours opérationnel, Sogea-Satom mise sur des machines Premium et s’assure une unicité autour de la maintenance. De passage sur Bauma, Philippe Mangold, directeur matériel, des achats et de la logistique, déplore une « approche constructeur » à laquelle il manque une « vision globale du chantier ». BTP MAG : Que représente le matériel pour un groupe comme Sogea-Satom ? Philippe Mangold : Sogea-Satom est une entité de Vinci Construction présente dans une vingtaine de pays d’Afrique, au chiffre d’affaires annuel moyen de 700 M€ avec un parc de 8 000 équipements. Nos métiers sont très diversifiés et vont de la route, aux travaux hydrauliques, en passant par le génie civil et le bâtiment. Nous réalisons plus de 90 % de nos travaux en propre et nos matériels pèsent pour plus de 20 % du CA (hors carburant). Chaque année, nous investissons en moyenne 50 M€ dans le parc matériel. 2018 aura été une année d’exception puisque nous y avons consacré 75 M€. Un rattrapage suite à une réduction d’activité, provoquée par la chute du prix du baril de pétrole.
Les ventes et recettes de Caterpillar chutent de 6% au 3e trimestre
Les ventes et recettes de Caterpillar chutent de 6% au 3e trimestre
Pour le troisième trimestre, le constructeur a dévoilé des ventes et recettes de 12,8 milliards de dollars, en baisse de 6% par rapport au 13,5 milliards de dollars du troisième trimestre 2018.
Constructioncayola.com : 60 000 façons de voir l'info
Constructioncayola.com : 60 000 façons de voir l'info
Depuis 2007 et le lancement officiel de constructioncayola.com, notre équipe de journaliste n'a eu de cesse de vous alimenter en informations variées pour arriver aujourd'hui au 60 000e article mis en ligne. Champagne !
Oilquick France fait le show avec Cat à Rennes
Oilquick France fait le show avec Cat à Rennes
Oilquick France participe au roadshow de Caterpillar à Rennes, le vendredi 5 juillet prochain. Y sera notamment présentée une attache Oilquick OQ70 intégrant le nouveau système de sécurité OQLS.
Caterpillar dévoile 16 nouveaux modèles de chargeurs
Caterpillar dévoile 16 nouveaux modèles de chargeurs
Le constructeur a  développé seize nouveaux modèles dans ses gammes D3 de chargeurs compacts et chargeuses à chaînes compactes offrant plus de stabilité et d'autres améliorations pour la conduite de l’opérateur.
Les matériels souterrains du Grand Paris
Les matériels souterrains du Grand Paris
Pour les constructeurs, prendre part au chantier pharaonique du Grand Paris via leurs matériels est une opportunité qui ne se refuse pas. Outre le fait de contribuer à l’élaboration d’un projet à la caisse de résonance nationale, voire internationale, c’est surtout l’occasion de mettre en avant la qualité de leurs machines. A condition, vu le contexte particulier de l’exploitation souterraine, de ne pas négliger la notion de services. « C’est le premier chantier d’infrastructures en Europe et le quatrième au niveau mondial derrière les projets chinois et indien. Un programme titanesque qui devrait redéfinir complètement la mobilité francilienne et désenclaver de nombreux territoires aujourd’hui isolés », résumait il y a peu la Société du Grand Paris (SGP) pour expliquer à quoi correspondaient les travaux engagés dans ce cadre. Rien que pour les lignes de métro et les gares, quelque 25 milliards d’euros vont être dépensés sur une dizaine d’années. Au total, la facture atteindra 108 milliards sur une période de 10 ans, si l’on prend en compte les développements de nouveaux programmes de logements et d’aménagement des quartiers autour des gares. Pour les TP, c’est évidemment une aubaine. « Aujourd’hui, on estime que les travaux du Grand Paris représentent plus de 15 % de l’activité TP en France. C’est dire s’il est important d’y être, d’une manière ou d’une autre », explique ainsi un professionnel. Les constructeurs l’ont d’ailleurs bien compris et c’est la raison pour laquelle beaucoup s’affairent et se réjouissent d’y être représentés. Mais difficile pour autant de s’improviser spécialiste souterrain du jour au lendemain.
À l’intersection des travaux sur l’élargissement de l’A41
À l’intersection des travaux sur l’élargissement de l’A41
A la sortie d’Annecy en direction de Genève, les travaux d’élargissement à 2x3 voies sur l’A41 vont bon train depuis près d’un an. Mandatée par le groupement Colas Rhône-Alpes Auvergne, Bouygues et Aximum, la filiale Perrier TP du groupe Colas y réalise pour le compte d’AREA, les travaux d’élargissement sur 3 km de l’A41, ainsi que le rétablissement de la RD1201, dont la création d’un giratoire. Au milieu de ce chantier où se côtoient au quotidien les équipes de 5 lots à l’œuvre et le ballet incessant de machines, Perrier TP doit composer avec une attention particulière pour les interfaces. En septembre 2018, Perrier TP démarrait les travaux du lot 3B, par le rétablissement de la RD1201 ainsi qu’un giratoire, des travaux ainsi répartis par AREA, maitre d’ouvrage et maître d’œuvre (épaulé par Ingérop) du chantier. Ces travaux devraient permettre la circulation vers les différents points d’accès du chantier. Mi-février 2019, Perrier TP, spécialisée en terrassement et VRD entre dans le vif du sujet, à savoir, la phase d’élargissement vers l’extérieur et de mise à 2 x 3 voies, sur 3 km de l’A41, au niveau de Pringy. Du terrassement jusqu’aux enrobés, en passant par les réseaux, l’entreprise emploie en moyenne 25 personnes sur le chantier, avec des pics à 50, et devrait en voir la fin à l’été 2020.
Tous les articles TERRASSEMENTS
Applications
Accès au kiosque
Événements
Solutrans
19 Novembre 2019
Solutrans
Transrail
26 Novembre 2019
Transrail
Paysalia
3 Décembre 2019
Paysalia
+ d'événements
Emploi
- Ingénieur / Ingénieure d'études béton armé
- Chargé / Chargée d'affaires en électricité
- Chef de bureau d'études en BTP
- Conducteur / Conductrice de travaux en constructions métalliques
+ d’offres
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.