Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

TERRASSEMENTS & CARRIÈRES
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Automatisation : la sécurité prend le pas sur l'emploi

Partager :
Automatisation : la sécurité prend le pas sur l'emploi
Par la rédaction, le 26 mars 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Terrassements
Près de la moitié des travailleurs de la construction craignent que la sécurité soit mise en péril sur les chantiers lorsque l’intelligence artificielle (IA) et l’automatisation deviendront la norme dans la construction. Le nombre est plus élevé que ceux redoutant de perdre leur emploi au profit des robots, révèle une enquête de Volvo CE.

La sécurité est au premier rang des préoccupations des travailleurs chez Volvo Construction Equipment. 46% soulignent une augmentation des risques sur les chantiers contre 31% inquiets pour leur travail. Entre temps, la perte de sociabilité (26%) et le fait de ne pas savoir qui blâmer en cas de problème (17%) suivent dans la liste des inquiétudes.

Mais selon les experts, l’automatisation pourrait bien constituer une opportunité. 54% des salariés sur chantier pensent que les machines autonomes et l’IA vont stimuler la productivité, tandis que 48% pensent que de telles technologies de pointe augmenteront la rapidité des tâches quotidiennes. Il est intéressant de noter qu’un petit nombre de personnes interrogées est divisé sur le sujet de la sécurité. Trois employés sur dix sont convaincus que l’automatisation pourrait réellement rendre la construction plus sûre.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Plus vous êtes jeune, plus vous êtes susceptible d’apprécier la technologie d’automatisation. Les répondants âgés de 25 à 44 ans estiment que les machines autonomes pourraient présenter un avantage dans des domaines tels que la productivité, la vitesse, la sécurité, la qualité et la consommation de carburant, par rapport à ceux âgés de 44 ans et plus.

En ce qui concerne les craintes liées au travail, c’est l’opérateur de la machine qui est perçu comme le plus exposé - selon presque la moitié des répondants (48%). Et ceux qui occupent ce poste sont d’accord, car trois opérateurs de machine sur cinq pensent que leur travail pourrait devenir totalement superflu du fait de la montée en puissance des technologies autonomes.

Les ingénieurs sont considérés comme le deuxième poste le plus à risque (21%), suivis des maçons (17%) et des gestionnaires de la construction (16%). Seul un travailleur de la construction sur cinq estime qu’aucun travail ne sera affecté du tout.

Parmi ceux qui ont répondu à l’enquête plus large menée dans toutes les industries, environ 55% ont convenu qu’ils préféreraient perdre leur emploi au profit d’un humain plutôt que d’une machine. L’IA pourrait même avoir un impact sur les choix de carrière des travailleurs, près des trois quarts des répondants américains (72%) ayant avoué choisir un travail qui ne serait pas affecté par un mécanisme autonome ou l’IA, contre plus de deux Britanniques sur cinq (45%).
 

L'enquête a été réalisée par Volvo Construction Equipment conjointement avec Censuswide début 2019.
Retrouvez toute l'information "terrassements" dans Terrassements & Carrières.
Terrassements & Carrières, le trait d'union entre les professionnels de l'extraction, de la valorisation des matériaux et les entreprises de la construction.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  Sébastien teste les lunettes connectées d'Expert Téléportation

Dans ce nouveau numéro de BTP ça tourne, Sébastien teste des lunettes uniques en France.
+ de vidéos BTP ça tourne
Vidéo
Rencontre avec le président de Hiab
Grue hybride, chariot Moffet électrique, Stage V, connectivité... l’édition 2019 du salon Solutrans a été l’occasion pour Hiab France, de faire étalage de plusieurs nouveautés, mais aussi, de faire connaissance avec son nouveau président, Vincent Duteriez.
À lire également
La première pelle Liebherr 924 G8 d’Ile-de-France est chez Rental’R
La première pelle Liebherr 924 G8 d’Ile-de-France est chez Rental’R
Dévoilées lors du salon Bauma en avril dernier, les nouvelles pelles de huitième génération de Liebherr séduisent depuis dans le monde entier. Dans l’Hexagone, la société Rental’R a, d’ailleurs, acquis, en début d’été, la première R 924 d’Ile-de-France.
2019, encore un bon crû pour les fabricants d’outils
2019, encore un bon crû pour les fabricants d’outils
Déploiement des gammes récemment renouvelées et innovations toujours axées sur plus de productivité, de sécurité et d’assistance à la manipulation des outils : 2019 n’annonce pas de révolution, mais Bauma pourrait bien réserver des surprises.
Un mini tombereau de 14 t au poste réversible chez Dieci
Un mini tombereau de 14 t au poste réversible chez Dieci
Dieci propose désormais un engin, situé entre le dumper et le tombereau articulé, à la charge utile de 14 t et au volume de 8 m3, doté d'un poste réversible pour une visibilité à 360°.
Terrassements semés d’embûches pour la RN141 entre Angoulême et Cognac
Terrassements semés d’embûches pour la RN141 entre Angoulême et Cognac
Entre lignes très hautes tensions et cours d’eau, l’entreprise Charier, en charge de la mise en 2x2 voies de la RN141 entre Angoulême et Cognac, a dû relever plusieurs défis à la fois environnementaux et de sécurité, lors des travaux de gros terrassement achevés fin octobre.
Liebherr digitalise à tous les étages
Liebherr digitalise à tous les étages
Déjà à la dernière Bauma de Munich, Liebherr avait planté le décor : le chantier de l’avenir doit être digital pour gagner en sécurité et en efficacité. C’est à Kirchdorf, en Allemagne, que le constructeur a fait le point sur ses avancées en la matière. Les progrès sont étonnants.
Continental garde l’œil sur les machines
Continental garde l’œil sur les machines
Sur Bauma, Continental exposera en avant-première la nouvelle version numérique du système de caméra ProViu 360 qui améliore le confort et la sécurité de l'opérateur de la machine en cabine.
Murphy Plant réceptionne 25 mini dumpers JCB
Murphy Plant réceptionne 25 mini dumpers JCB
Au Royaume-Uni, Murphy Plant Ltd a récemment investi dans 25 mini dumpers JCB dans l'optique de renforcer la sécurité de ses opérateurs.
Tous les articles TERRASSEMENTS
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Colloque : Etat des lieux de la reconversion des sites pollués et perspectives
23 Janvier 2020
Colloque : Etat des lieux de la reconversion des sites pollués et perspectives
Conférence ADN Environnemental
23 Janvier 2020
Conférence ADN Environnemental
Assises Européenne de la Transition Énergétique
28 Janvier 2020
Assises Européenne de la Transition Énergétique
+ d'événements
Emploi
- Chargé / Chargée d'affaires BTP
- Projeteur / Projeteuse béton armé
- Chef de chantier
- Manoeuvre bâtiment
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.