x
Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

TERRASSEMENTS & CARRIÈRES
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES
VIDÉOS

Remblais : rien ne se perd, tout se transforme

Partager :
Remblais : rien ne se perd, tout se transforme
Par Steve Carpentier, le 30 août 2018
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Terrassements
A Moissy-Cramayel dans le département de la Seine-et-Marne, les opérations de terrassement de bassins d’orage sont monitorées par du relevé de drones. Ajouté à du guidage d’engins, cette photographie en temps réel de l’avancement des travaux est un gain de temps précieux pour les équipes sur le terrain. Objectif du chantier : valoriser sur place 100 % des matériaux excavés.
 
La construction de trois bassins d’orage d’un total de 300.000 m3 servant à réguler l’écoulement de l’eau et les reflux dans les assainissements en cas...
Article issu du magazine Terrassements & Carrières n° 166.
Retrouvez toute l'information "terrassements" dans Terrassements & Carrières.
Terrassements & Carrières, le trait d'union entre les professionnels de l'extraction, de la valorisation des matériaux et les entreprises de la construction.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
Ce numéro de Terrassements & Carrières ne fait pas partie de votre abonnement.
Prolongez votre lecture !
JE M'ABONNE
ACHETER LE N° 166
S'identifier
S'inscrire
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
  La Power Road d'Eurovia

Dans le dernier numéro de BTP ça tourne, Charlotte Divet nous fait découvrir la route à énergie positive d'Eurovia.
Toutes nos vidéos
Tribune
route solaire
Veut-on vraiment accélérer la digitalisation des entreprises ?
Le sujet du marché télécoms pour les entreprises est sous les feux de l’actualité avec les remous provoqués par la situation financière très compliqué de l’opérateur Kosc.
À lire également
Comment Case prépare son avenir
Comment Case prépare son avenir
C’est à Bauma à Munich, en avril dernier, que le constructeur, filiale du groupe CNH Industrial, avait surpris tout le monde en présentant, en avant-première, un prototype de chargeuse à pneus fonctionnant au biométhane développé dans le cadre de son projet intitulé Tetra. Du concept à la réalité, il n’y a qu’un pas que le constructeur souhaite désormais franchir, en commençant par ouvrir les portes de son siège à Turin, en Italie. « Nous demandons aux constructeurs de faire en sorte de répondre aux besoins des clients, mais aussi, et surtout, aux besoins de demain en terme d’environnement, de mobilité et de développement », avait expliqué en substance, Riccardo Viaggi, secrétaire général du CECE, venu à Turin en juin dernier, sur invitation de CNH Industrial, découvrir avec quelques autres privilégiés, le contenu de son projet TETRA. « C’est un message que nous avons non seulement entendu, mais aussi anticipé », lui avait répondu, complice, Carl Gustaf Göransson, président de Case CE.
Comment réinventer le guidage d’engins ?
Comment réinventer le guidage d’engins ?
C’est une tendance nouvelle. Les utilisateurs demandent toujours plus de systèmes de guidage de manière à pouvoir intervenir directement dans la réalisation d’un chantier ou d’un projet. En outre, ils sont surtout un gain de temps sans équivalent et offrent également plus d’autonomie aux opérateurs. Il fallait se déplacer jusqu’au Luxembourg au sein du groupe Karp-Kneip pour assister à deux événements en un. En effet, le groupe, qui a plus de 120 ans d’existence, spécialisé dans les travaux routiers au Benelux, en Allemagne et en France, est le premier acquéreur en Europe d’une niveleuse John Deere 672 GP ! Pour rappel, à la dernière Bauma, l’Américain avait décidé de réintroduire sa gamme de matériels pour travaux publics en Europe et en France. Pour bénéficier d’une plus grande force de frappe, il s’est ainsi rapproché du groupe allemand Wirtgen, et plus particulièrement, de ses deux niveleuses 622 GP et 672 GP. Arrivée il y a quelques semaines au sein de l’entreprise luxembourgeoise, la niveleuse américaine est en cours d’homologation d’assurance, avant de connaître son premier chantier. Karp-Kneip n’a pas attendu pour équiper la machine flambant neuve, 18 heures au compteur, du tout nouveau système de guidage pour niveleuse Earthworks de Trimble distribué par Sitech. Et là aussi c’est un événement.
La RD36 trouve son guide
La RD36 trouve son guide
Au niveau du Christ-de-Saclay, dans l’Essonne, le groupement constitué d’Eurovia, STRF, Flan Terrassement et Chantiers Modernes, s’affaire à l’élargissement à 2x2 voies de la RD36. Le projet, évalué à 13,5 M€ HT, porte également sur le réaménagement du carrefour où convergent la RD36 et la N118, avec la création d’un passage inférieur pour la RD36 et la réalisation de bretelles d’entrée et de sortie pour la N118. La mise à 2x2 voies de la départementale, combinée à la création de cinq bassins de régulation hydraulique, contraint le groupement à procéder aux terrassements « en pointillé ». « Nous avons débuté les travaux fin mai 2018, en veillant bien à maintenir l’ouvrage existant sous exploitation, indique Jean-Marie de Padirac, chef de secteur à l’agence Flan Terrassement basée à Plaisir. Nous nous sommes attaqués aux terrassements de la trémie Ouest avant de laisser place aux opérations de génie civil de cette partie fin octobre 2018. » Le mois d’avril 2019 a ensuite vu la remise en service de la partie supérieure de l’ouvrage. Les terrassements de la trémie Est ont alors été amorcés en mai et se poursuivent cet été sur les voies latérales. Il faudra attendre début novembre prochain pour voir la mise en service de l’ouvrage global. À ce jour, les équipes du groupement réalisent les bretelles d’entrée et de sortie de la N118. « Après réglage de l’arase, nous posons un géotextile, puis passons à la couche de forme, réalisée en deux couches, décrit William Blanc, chef de chantier de Flan Terrassement. Sur les bretelles, nous prévoyons la pose de 31 cm d’enrobés à module élevé sur 4 couches, à la résistance élevée. » Sous le passage inférieur, quasiment finalisé, pas de dalle de transition. Rien qu’une zone de transition en remblai renforcé, constituée d’un sandwich alternant géogrille et remblais en 4 couches. Prochaine étape : la requalification du carrefour de l’accès au CEA, afin de préparer l’arrivée du BHNS* en septembre 2019.
Doosan dégaine une pelle de 30 t en Stage V
Doosan dégaine une pelle de 30 t en Stage V
Doosan vient de lancer sa première pelle sur chenilles de taille moyenne conforme à la norme Stage V. Basée sur la conception du modèle précédent Stage IV, la DX300LC-7 intègre pourtant des améliorations majeures en termes de confort, productivité et rendement énergétique.
Orly s'offre le chantier de l'été
Orly s'offre le chantier de l'été
Construite en 1947, la piste n° 3 de l'aéroport de Paris-Orly ne pouvait plus se contenter d'une simple rénovation, mais plutôt, être démolie pour être reconstruite en respectant les nouvelles normes aéronautiques européennes en vigueur. Préparée minutieusement et réglée comme du papier à musique, cette opération hors norme s'accompagne de plusieurs autres travaux annexes, incluant le renforcement et la réfection d'étanchéité du pont au-dessus de la RN7, ainsi que la fermeture de la piste n° 2 qu'elle croise. Au total, 4 600 vols ont donc été annulés pour l'occasion, et le chantier de l'été doit impérativement respecter les délais fixés par le Groupe ADP, pour une réouverture programmée le 2 décembre. Depuis le 29 juillet, l'aéroport de Paris-Orly accueille l'un des plus importants chantiers de France ! Orchestré par le Groupe ADP et réalisé par un groupement emmené par Colas Ile-de-France Normandie pour le lot principal qui consiste à reconstruire entièrement - sur les 2/3 de sa surface - la piste n° 3, qui avait été construite sur des dalles en béton en 1947 puis rallongée en 1959, « lesquelles n'étaient plus stabilisées », selon Régis Lacote, directeur de l'aéroport. Réaliser des travaux de rénovation, comme entre 1989 et 1993, n'était plus possible sachant qu'une remise à niveau répondant aux nouvelles normes aéronautiques était nécessaire. « Depuis 2016, poursuit-il, nous savions qu'il fallait réaliser de gros travaux et il nous a fallu 2 ans de préparation pour ce chantier. »
Le groupe SAGA reprend les affaires Massoni
Le groupe SAGA reprend les affaires Massoni
Le groupe Massoni, distributeur de Mercedes Trucks et VUL cède ses quatre sites au groupe SAGA, filiale du groupe RCM dirigé par Ronan Chabot.
Asset Tracking, la solution de TomTom Telematics pour suivre les engins
Asset Tracking, la solution de TomTom Telematics pour suivre les engins
TomTom Telematics vient de doter sa solution de gestion de flottes WebFleet d’une nouvelle fonctionnalité de gestion d’actifs : Asset Tracking. Elle offre aux entreprises une visibilité sur la position et l’usage de leurs actifs, qu’il s’agisse de remorques, d’engins ou de tout autre équipement. 
Tous les articles TERRASSEMENTS
Applications
Accès au kiosque
Événements
Rencontres Internationales de la Mobilite Durable
20 Septembre 2019
Rencontres Internationales de la Mobilite Durable
JDL 2019
25 Septembre 2019
JDL 2019
Cycl'eau Vichy
25 Septembre 2019
Cycl'eau Vichy
+ d'événements
Emploi
- Conducteur / Conductrice d'engins de travaux publics
- Manoeuvre de chantier
- Manoeuvre bâtiment
- Conducteur / Conductrice de benne TP
+ d’offres
Rubriques
Bâtiment
Environnement
Infrastructures TP
Matériels
Rail
Réseaux
Terrassements & Carrières
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Applications
iOS
Android
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.