Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

TERRASSEMENTS & CARRIÈRES
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Steelwrist tourne rond

Partager :
Steelwrist tourne rond
Par Steve Carpentier, le 4 juin 2018
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Terrassements
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le constructeur suédois d’équipements vient d’inaugurer jeudi dernier sa nouvelle unité de fabrication à Rosersberg près de Stockholm. Une nouvelle étape pour l’industriel qui prévoit cette année d’atteindre 50 millions d’euros de chiffre d’affaires.
 
 
Il semble loin le temps où l’entreprise suédoise œuvrait dans à peine 200 m2 pour mettre au point les tiltrotateurs de demain. En coupant le ruban qui marquait l’inauguration de la nouvelle usine de fabrication d’équipements pour pelles située à Rosersberg dans la grande banlieue de Stockholm, Steelwrist est passé dans une autre dimension. Avec un site de 12.500 m2 et une capacité de production doublée, la société scandinave compte faire passer son chiffre d’affaires de 40 millions d’euros en 2017 à 50 millions d’euros cette année. Une belle réussite pour une entreprise née en 2005 qui est devenue très rapidement le troisième plus important fabricant de tiltrotateurs au monde avec Engcon et Rototilt, également des sociétés suédoises. Il faut dire que Steelwrist a bien failli ne jamais se relever de la crise économique de 2008. Au creux de la vague, la société ne baisse pourtant pas les bras et décide d’investir dans une usine de montage de 5.000 m2 à Sollentuna, au nord de la capitale suédoise. Un site qui aujourd’hui est prévu pour fermeture en décembre 2018 avec le transfert de toutes les activités sur le nouveau site de Rosersberg, encore pour l’heure en cours d’assemblage. C’est à la même époque que Steelwrist passe un partenariat avec le constructeur Volvo pour le montage usine de ses tilts. Volvo sera suivi à partir de 2011 par d’autres constructeurs grâce notamment au développement de solutions plus sûres en termes de sécurité. En 2013, l’entreprise passe un accord avec Yanmar et plus récemment s’est alliée avec JCB pour la monte usine. Une success story pour Stefan Stockhaus, le patron de Steelwrist, qui veut positionner ses produits comme les meilleurs arguments pour augmenter la productivité des pelles. «Le marché du tiltrotateur prend enfin son envol et nous souhaitons prendre notre place dans le secteur du BTP où les pelles vont devenir de plus en plus faciles à opérer», s’est confié le p-dg devant près de 150 invités à l’inauguration de l’usine de Rosersberg. L’entité France avec un chiffre d’affaires de 1,7 million d’euros en 2017 qui devrait passer cette année à plus de 3 millions d’euros est en plein boom et s’inscrit comme un débouché de choix pour le constructeur suédois passé maître dans l’art du tiltrotateur mais aussi du godet ou plus récemment de la balayeuse. «Steelwrist est désormais présent dans 25 pays et compte en 2018 ouvrir des bureaux au Japon, en Italie et éventuellement au Brésil, précise Nicolas Proust, le directeur de Steelwrist France. Nous sommes désormais dans une phase ascendante sur un marché international mûr». Pour augmenter sa présence commerciale dans l’Hexagone, Steelwrist vient de nommer il y a trois semaines Nicholas Callaghan comme responsable développement réseau sur la région parisienne et le Grand Est. Transfuge de Volvo CE France, Nicholas Callaghan vient rejoindre les 150 collaborateurs de Steelwrist. Signe du succès de l’entreprise, il y a un an, Steelwrist ne comptait que 80 salariés à travers le monde.
 
La toute nouvelle unité de fabrication de Steelwrist à Rosersberg près de Stockholm en Suéde. Crédit : T&C
  Aucun risque de collision pour Issy Coeur de Ville
+ de vidéos BTP ça tourne
Le flash info du BTP
À lire également
Steelwrist distingué
Steelwrist distingué
Steelwrist a reçu le prix Best Managed Companies 2020, récompensant les entreprises les mieux gérées en Suède.
Steelwrist AB rejoint l’EDA
Steelwrist AB rejoint l’EDA
L’association européenne de démolition compte désormais parmi ses membres le groupe Steelwrist AB, le spécialiste des attaches rapides, des coupleurs et des tiltrotateurs. 
Rototilt et Steelwrist ambitionnent des coupleurs rapides symétriques entièrement automatiques
Rototilt et Steelwrist ambitionnent des coupleurs rapides symétriques entièrement automatiques
Steelwrist et Rototilt annoncent une initiative commune visant à parvenir à une interchangeabilité entre les outils de travail avec accouplements Hydrauliques Automatiques, conformes à la norme symétrique (type S).
Les attaches rapides vivraient-elles leur âge d’or ?
Les attaches rapides vivraient-elles leur âge d’or ?
Le marché de l’attache rapide traverse actuellement une période faste au cours de laquelle les produits n’ont jamais été aussi pointus technologiquement et aussi bien conçus. Une évolution qui va dans le bon sens au regard des nombreux avantages dont profitent les utilisateurs. À condition pour les fabricants d’en maîtriser tous les paramètres liés à leur conception… Le secteur de l’attache rapide est peut-être en train de vivre sa révolution. Longtemps soumis à une inertie où les innovations étaient limitées, le marché traverse aujourd’hui à coup sûr son âge d’or où tout le monde veut sa part du gâteau. « L’exercice passé nous a positivement étonnés par son niveau d’activité, avec un chiffre d’affaires encore en hausse de 3,5 %. Nous avons d’ailleurs sur le premier trimestre de 2018-2019, dépassé en prises de commande ce qu’ACB et Morin réunis avaient enregistré au pic de 2007- 2008. Nous nous inscrivons donc depuis plusieurs années dans un cercle vertueux où tous les feux sont passés au vert chez nos clients et donc chez ACB », témoigne en guise d’introduction Philippe Jandard, Président d’ACB, rejoint par d’autres spécialistes. « Le marché de l’attache rapide est en forte progression, de l’ordre de +20 %, estime Nicolas Proust, directeur général de Steelwrist France. Et il existe une grosse marge de manœuvre sur les pelles compactes de moins de 5 t qui font encore l’objet d’un montage direct. » « C’est devenu aujourd’hui un travail de spécialistes au regard des nombreuses évolutions liées à la sécurité, à la demande du marché et des besoins clients, à la réglementation ou encore, au schéma de distribution. Ce qui nous demande à nous, spécialistes dont nous faisons partie, de maîtriser l’ensemble des paramètres énoncés, mais aussi, de les suivre et de les comprendre dans le temps », explique, de son côté, Fabrice Marchal directeur France d’Oilquick.
Un nouveau partenariat pour Steelwrist
Un nouveau partenariat pour Steelwrist
Le britannique ECY Haulmark et Steelwrist ont signé un accord de coopération stratégique pour la fourniture de coupleurs automatiques de la gamme SQ.
Attaches rapides : « L’acier moulé, l’atout de Steelwrist »
Attaches rapides : « L’acier moulé, l’atout de Steelwrist »
« Le marché de l’attache rapide est en forte progression, de l’ordre de +20 %, estime Nicolas Proust, directeur général de Steelwrist France. Et il existe une grosse marge de manœuvre sur les pelles compactes de moins de 5 t qui font encore l’objet d’un montage direct ».
Doosan entre dans la construction 4.0
Doosan entre dans la construction 4.0
Doosan Infracore Europe se développe dans les nouvelles technologies avec une gamme de "smart solutions" destinées aux secteurs de la construction, des mines et des carrières.
Tous les articles TERRASSEMENTS
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Solar PV World Expo 2020
16 Août 2020
EXPOBIOGAZ
2 Septembre 2020
20e Congrès international du recyclage automobile (IARC)
2 Septembre 2020
+ d'événements
Emploi
- Chef de chantier
- Manoeuvre bâtiment
- Assistant chargé / Assistante chargée d'affaires BTP
- Conducteur / Conductrice de travaux publics
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.