Abonnements Découvrez nos formules print et numérique Accès abonnés Voir nos offres
Menu

Terrassements & Carrières

Le secteur des matériels manque de constructeurs français

Partager :
     
Le secteur des matériels manque de constructeurs français
Par Julia Tortorici, le 12 avril 2018
Malgré une année 2017 exceptionnelle, marquée par une progression de 11,6% du chiffre d’affaires à 3,3 milliards d’euros, le Cisma (le Syndicat des équipements pour la Construction, les Infrastructures, la Sidérurgie et la Manutention) note pour la première fois une inversion de la courbe importations/exportations des machines pour le BTP.

Certes, en apparence, aucune raison de se plaindre. Le secteur peut sourire. Il atteint pour la première fois le niveau de 2006. Une amélioration que l’on doit pour beaucoup à la conjoncture bouillonnante mais aussi aux loueurs, incités par le dispositif Macron à investir dans le matériel neuf, notamment les matériels compacts, un segment avec le vent en poupe. « Mais ce qu’on retiendra de cette année 2017 c’est surtout l’inversion, pour la première fois, de la courbe relative aux importations et aux exportations », note Renaud Buronfosse, secrétaire général du Cisma. Les industriels du syndicat, pourtant galvanisés par un marché domestique dynamique, réalisent 57% de leur chiffre d’affaires à l’international. « En conséquence : un taux d’export qui passe sous la barre des 60%, à 57% », explique Jean-Claude Fayat, son président.

Une balance commerciale déficitaire

La faute très probablement à un secteur sous-industrialisé. « On compte 300 entreprises de plus de 10 salariés en France (dont 200 adhérentes au Cisma) contre plus de 500 référencées par VDMA, en Allemagne. Soit un rapport de 2,5 à 3 fois plus élevé », remarque Renaud Buronfosse. Des constructeurs du reste confrontés à une reprise trop vive générant une demande intenable, malgré des performances incontestables à l’export. La cadence est difficile à suivre pour servir le marché et les opportunités s’ouvrent pour les importateurs de matériels. Le cas du Grand Paris, bien qu’il ne représente que 12% de l’activité des TP en France, est symptomatique. Les besoins en machines sont énormes. Pour tenir leurs délais, les entreprises de travaux n’ont plus que le choix de la location ou de l’importation. Non sans raison l’on voit sur ce chantier des machines plus spécifiques, rarement employées ailleurs.

Les exportations progressent pourtant bien, à 3,3%, principalement en Union européenne où elles représentent 49% soit une augmentation de 13%. « On notera la belle percée du marché hollandais qui se place sur la 3e marche du podium devant un Royaume-Uni touché par le Brexit », précise Jean-Claude Fayat. « Ailleurs dans le monde, elles faiblissent, notamment en Amérique du Nord (-8%), en Afrique (-11%) où l’Algérie recule sensiblement (-33%) en proie à des tensions politiques, et surtout en Asie Pacifique (-4%) impactée par la Chine (-26%) où des problèmes de financement se font sentir ». En raison du fort rebond du marché et du nombre insuffisant de fournisseurs sur le territoire, la France se place désormais à 2e place du podium en matière d’importations, à égalité avec le Royaume-Uni, avec 14% des flux. L’Allemagne concentre toujours la plus grosse part de marché, avec 24,4%, suivie par l’Italie (10,8%). L’ensemble de la zone UE revendique une croissance des importations de 10%.

La manutention suit la tendance

La santé du secteur des matériels de manutention reste florissante d’une année sur l’autre. La production s’élève à 4,6 milliards d’euros en croissance de 14%. « La production du marché français dépasse même le niveau de 2007 avec 70 000 chariots industriels vendus », relève Jean-Claude Fayat. Le marché domestique est évalué à 2 milliards d’euros contre des exportations à un niveau de 2,6 milliards d’euros, en progression de 7%. Le taux d’export baisse donc à 56%. « Le constat est donc le même que dans le secteur des matériels de BTP : la balance commerciale est en déficit, de -564 M€ », ajoute le président.  L’engouement pour ces matériels est essentiellement concentré en Europe (70%) où la production augmente de 9%. L’Amérique du Nord et l’Afrique représentent à elles-deux 8% et 7% des exportations en croissance respective de 16% et 18%. L’Allemagne et l’Italie s’adjugent quant à elles 50% des importations en Union européenne.
 
Jean-Claude Fayat, président du Cisma. Crédit photo : BTP Magazine
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
DÉCOUVREZ NOS NEWSLETTERS GRATUITES
S'identifier S'inscrire
À la UneGroupe Cayola
Machine Inside, le test 100% vérité ! 00 - 7 septembre 2018

Présenté par Franck Prades , c'est le nouveau magazine d'essai matériels de chantier.
Embarquez pour une expérience unique de machines mises à l’épreuve du terrain et testées par des professionnels pour des professionnels.

→ machineinside.fr
Reportage digital00 - 7 septembre 2018

Mobilisés sur le terrain, avec leur regard d’expert, nos rédacteurs saisissent les meilleures séquences des reportages et des évènements exceptionnels qu’ils ont choisis de partager.

→ machineinside.fr
Le talk-show de la construction 08 l'Intégrale - 22 août 2018

Dans cette nouvelle édition, Steve Carpentier part à la rencontre de l'architecte Jean-Paul Viguier. Julia Tortorici se rend sur un chantier de déconstruction et désamiantage, et Charlotte Divet créée la surprise à Villepinte pour Eurosatory.

→ le15dubtp.tv
À la UneGroupe Cayola Machine Inside, le test 100% vérité ! 00 - 7 septembre 2018

Présenté par Franck Prades , c'est le nouveau magazine d'essai matériels de chantier.
Embarquez pour une expérience unique de machines mises à l’épreuve du terrain et testées par des professionnels pour des professionnels.

→ machineinside.fr Reportage digital00 - 7 septembre 2018

Mobilisés sur le terrain, avec leur regard d’expert, nos rédacteurs saisissent les meilleures séquences des reportages et des évènements exceptionnels qu’ils ont choisis de partager.

→ machineinside.fr Le talk-show de la construction 08 l'Intégrale - 22 août 2018

Dans cette nouvelle édition, Steve Carpentier part à la rencontre de l'architecte Jean-Paul Viguier. Julia Tortorici se rend sur un chantier de déconstruction et désamiantage, et Charlotte Divet créée la surprise à Villepinte pour Eurosatory.

→ le15dubtp.tv
À lire également
Chargeuses articulées : L’accessoire répond au besoin
Chargeuses articulées : L’accessoire répond au besoin
Pas de bon équipement sans bonne machine et pas de bonne machine sans bon équipement ! Les chargeuses articulées de petite et moyenne capacité sont perçues comme des porte-outils idéals et adaptables à l’infini en fonction de l’application dans la recherche d’une meilleure optimisation.
«Le Grand Paris Express donne de la respiration aux PME régionales»
«Le Grand Paris Express donne de la respiration aux PME régionales»
Gérald Gismondi, directeur général de Manu Lorraine, une entreprise messine spécialisée dans la vente, la location et la réparation de matériel de travaux publics et de manutention, analyse pour Terrassements & Carrières les bons chiffres de la reprise.
À Martigues, Eurovia prend la mer
À Martigues, Eurovia prend la mer
Plus d’un million et demi de tonnes de ballast au fond de l’eau.
Chargeuses articulées : le spécifique revient aux spécialistes
Chargeuses articulées : le spécifique revient aux spécialistes
Il existe sur tous les marchés, des spécialistes de l’accessoire répondant par leur savoir-faire à tous les cas de figure et demandes particulières.
Grand Paris et pelles spéciales : le service déterminant !
Grand Paris et pelles spéciales : le service déterminant !
Pour faire face à la montée en puissance du Grand Paris, les constructeurs et distributeurs étoffent leurs équipes techniques.
Pelles spéciales : l’assistance dans le lourd
Pelles spéciales : l’assistance dans le lourd
Renouvelant sa gamme de pelles hydrauliques, Caterpillar vient de dévoiler à Malaga, dans son centre de démonstration européen, son nouveau modèle de 36 t, la 336, déclinée en version “cost effective”, GC.
Chargeuses articulées : les loueurs dans le viseur de l’accessoiriste
Chargeuses articulées : les loueurs dans le viseur de l’accessoiriste
A la spécification de l’application, se confronte la vision assez binaire des loueurs, grand volume et large demande.
Remblais : rien ne se perd, tout se transforme
Remblais : rien ne se perd, tout se transforme
A Moissy-Cramayel dans le département de la Seine-et-Marne, les opérations de terrassement de bassins d'orage sont monitorées par du relevé de drones.
Pelles spéciales : les loueurs à l’affût
Pelles spéciales : les loueurs à l’affût
Face à la pénurie de matériels disponibles sur le marché et à la demande croissante de machines spécifiques pour des travaux tout aussi spécifiques, la location de pelles de fort tonnage et spéciales devient une alternative plus que crédible voire obligatoire pour faire face aux niveaux d’engagements des entreprises sur les chantiers.
Maccaferri : blocs sous contrôle
Maccaferri : blocs sous contrôle
La société Maccaferri, spécialiste entre autre des gabions, des systèmes de protection contre les risques naturels et des géosynthétiques de renforcement, a fourni en Haute-Loire sur la départementale 103 des kits de protection contre les chutes de blocs.
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
Artibat
24 Septembre 2018
Artibat
Cycl'eau
3 Octobre 2018
Cycl'eau
Journée anniversaire du CFMS
4 Octobre 2018
Journée anniversaire du CFMS
+ D'ÉVÉNEMENTS
Rubriques
Bâtiment
Environnement
Infrastructures TP
Rail
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.