x
Menu
Abonnements
Toutes nos offres
Terrassements & Carrières

Caterpillar joue la montre

Partager :
     
Caterpillar joue la montre
Par Steve Carpentier le 10 octobre 2017
Caterpillar présente aujourd’hui dans son centre de démonstration à Malaga en Espagne trois nouveaux modèles de pelles sur chenilles : la 320, la 320 GC et la 323. Un lancement pour le constructeur US qui est et surtout veut rester le n°1 mondial des matériels de BTP. Et qui mise sur le chantier connecté pour aller de l’avant.

Le marché monde de la pelle représente 22 milliards de dollars de ventes et Caterpillar compte bien innover pour rester leader sur cet énorme marché” : c’est en ces termes que Damien Giraud, le vice président “Construction & infrastructures industries” du constructeur américain, justifie le lancement d’une nouvelle gamme de pelles. Des pelles 320, 320 GC et 323 dont trois axes de développement on été travaillés : l’économie en carburant (-25%), la productivité (+45%) et la baisse des coûts de maintenance (-15%°). Caterpillar le reconnait : depuis dix ans, toute la recherche s’est portée sur la motorisation, il s’agit désormais d’investir dans la productivité et donc dans l’efficience des machines mises sur le marché. “Nous avons pour lancer ces pelles écouté nos clients via une enquête baptisée “la voix du consommateur”, explique Herwig Peschl, directeur du marketing monde de Caterpillar. De ces entretiens sont ressortis trois points essentiels : les opérateurs veulent une simplification des engins, de l’innovation et de la productivité. C’est ce que nous avons produit avec ces lancements qui sont un véritable pas en avant par rapport à toute une génération de pelles de cette catégorie”.
Résultat : la cabine a été simplifiée, et des 16 cabines disponibles sur la gamme 300, Caterpillar passe à trois modèles uniquement. Va pour l’ergonomie, mais ce sont surtout les technologies embarquées qui font la différence. D’abord, le bouton “push to start” remplace la clé de contact. Pour démarrer l’engin, l’opérateur entrainera son code personnel qui correspond à son profil enregistré, utilisera une clé bluetooth, ou actionnera la machine via une application smartphone. La clé classique demeure toutefois disponible mais les moyens modernes de démarrage devraient rapidement faire l’unanimité, d’autant plus qu’ils sont associés aux paramètres rentrés par l’opérateur. En clair, la prise en main d’une machine de 20 tonnes se fera à l’instar d’un ordinateur personnel dont on aura précédemment entré les préférences d’usage personnalisées. Caterpillar qui avait déjà lancé le Cat Assist et la Cat Grade va plus loin cette fois. Misant sur la réduction de la pénibilité de l’opérateur, les systèmes embarqués sur la 323 permettent une mesure quasi au kilogramme près de la quantité de matériaux dans le godet. Le système avertit l’opérateur par un signal par rapport aux quantités pré-programmées. C’est donc la fin du trop plein et de la bascule, et un gain de temps inestimable. Objectif : ne pas surcharger les tombereaux pour ne pas perdre en productivité mais aussi veiller à être en phase avec la réglementation draconienne sur le transport des matériaux sur les routes. Enfin, les nouvelles technologies embarquées permettent de calculer la productivité de l’engin en faisant le ratio temps/nombre de tonnes chargées. Un outil utile pour le suivi en direct de la productivité d’un opérateur, à l’instar d’une carte de pointage. Utile pour le chef de chantier, mais peut être contraignant pour le conducteur d’engins dont les performances seront désormais observées au plus près.
Pour Caterpillar, qui a équipé ces nouvelles pelles de moteur TIER IV Final (et qui confirme qu’il se conformera à la réglementation concernant l’entrée en vigueur de la motorisation stage V), “la transformation de notre industrie a commencé”. Et visiblement n’est pas prête de stopper. Les premiers modèles seront commercialisés en France à compter de mai 2018. Chez le concessionnaire Bergerat Monnoyeur, les machines livrées seront uniquement dédiées dans un premier temps à la formation des opérateurs.
La pelle 323 de Caterpillar, la dernière née des pelles super-connectées. Crédit : T&C
À lire également
Doosan : petit deviendra grand
Doosan : petit deviendra grand
Doosan s'est lancé dans le renouvellement quasi complet de sa gamme de pelles dédiées au terrassement.
Hi-tech à tous les étages
Hi-tech à tous les étages
Qui a dit que les métiers du BTP étaient incapables d’innover ? Au vu de l’arrivée en fanfare d’une myriade de nouvelles technologies dans un secteur considéré comme traditionnellement conservateur, cette vieille antienne n’a plus court.
Matériels : un marché tout sourire
Matériels : un marché tout sourire
Le Seimat vient de publier les chiffres du marché des matériels de BTP pour les sept premiers mois de 2017.
Charier passe au vert
Charier passe au vert
L’entreprise Charier a lancé un procédé baptisé Satis qui consiste à renforcer la sous couche routière avec des fibres de chanvre qui permettent de limiter les phénomènes de fissuration.
Guidage d'engins : à suivre
Guidage d'engins : à suivre
Tout le monde en parle : le guidage d’engins est devenu le sujet de prédilection des opérateurs d'engins et des chefs de chantier.
Distribution : HBI tutoie les sommets
Distribution : HBI tutoie les sommets
1 350 machines : ce sont les prises de commandes à ce jour pour le groupe HBI, distributeur Mecalac, Manitou, Liebherr, Kubota, Toyota, Bomag et Thwaites en Rhône-Alpes.
Bauma 2019 verra les premières pelles connectées de Liebherr
Bauma 2019 verra les premières pelles connectées de Liebherr
La nouvelle génération des pelles hydrauliques sur chenilles de Liebherr ne sera pas dévoilée avant Bauma 2019 et embarquera une technologie maison inédite en matière de machine connectée.
L’A86 se dote d’un nouvel échangeur
L’A86 se dote d’un nouvel échangeur
Un nouvel échangeur sur l'A86 est actuellement en construction entre Chatenay-Malabry et le Plessis-Robinson en banlieue parisienne.
Matexpo : de la Belgique et au-delà
Matexpo : de la Belgique et au-delà
Le salon Matexpo s’est déroulé début septembre à Courtrai en Belgique.
Doosan : 52 pelles à la Une
Doosan : 52 pelles à la Une
La construction du gazoduc trans-adriatique de 878 km dont l'objectif est de transporter vers le marché européen le gaz naturel de la mer caspienne a débuté fin mai 2016.
Newsletters
- Gratuites
- 7 thèmes au choix
- Spécialisées dans votre secteur

VOIR DES EXTRAITS
Événements
14e Assises des Déchets
27 Septembre 2017
14e Assises des Déchets
Batimat
6 Novembre 2017
Batimat
Interclima + Elec
6 Novembre 2017
Interclima + Elec
+ D'ÉVÉNEMENTS
Rubriques
Bâtiment
Environnement
Infrastructures TP
Rail
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Newsletters
Agenda
Abonnés
CGV (digital)
CGV (magazines)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
Publicité
CGV (pub)
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.